Semaine #17 – 2017 : Matchs du week-end et bons coups

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 28 avril 2017

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Vous êtes bien sûr au bon endroit avec cette semaine, plus d’une vingtaine de matchs que nous vous avons sélectionné. C’est l’heure de la décision dans la plupart de nos championnats avant la dernière ligne droite du mois de mai.

Les matchs du week-end:

Levadia Tallinn vs. Pärnu Vaprus

Vendredi à 18h, vous voulez voir des buts ? Vous devriez être servis lors de ce match d’ouverture de la 9e journée de Premium Liiga. Toujours leader du championnat, le Levadia a été accroché en début de semaine par le Nõmme Kalju et a vu revenir le Flora Tallinn à hauteur. A l’autre bout du classement, le Pärnu JK Vaprus, maintenu in-extremis l’an dernier sous le nom de Pärnu Linnameeskond, connaît une phase aller horrible, avec un tout petit point et 25 buts encaissés, soit un peu plus de trois par match. Sous l’impulsion de son impitoyable trio offensif composé de Rimo Hunt (7 buts, 4 passes décisives), Evguenii Kobzar (2 buts, 5 passes décisives) et Pavel Marin (5 passes décisives), le Levadia, meilleure attaque du championnat pour le moment, devrait faire passer un mauvais moment à son adversaire.

Tirana vs. Partizani Tirana

Vendredi à 19h, soit ce soir, nous vivrons le derby de Tirana avec des enjeux bien différents. Les premiers cités ratent leur saison mais dans un championnat très serré, ils sont loin d’être à l’abri de la relégation et sont condamnés à l’exploit face à leurs adversaires co-leaders. Le Partizani, renforcé par l’arrivée de Luciano Moggi comme conseiller, rêve de profiter de la fin de la domination de Skënderbeu pour enlever le titre, après être revenu à hauteur de Kukësi qui fait du sur place. Néanmoins, Kukësi est toujours invaincu et ne se laisse pas faire; c’est pour cela qu’une victoire dans le derby revêt une importance toute particulière pour le Partizani, autant d’un point de vue comptable que pour la confiance.

Tobol Kostanay vs. Irtysh Pavlodar

Samedi à 12h, deux des prétendants aux places européennes vont s’affronter. L’Irtysh Pavlodar du manitou Dimitar Dimitrov et un Tobol Kostanay aux dents longues. Les deux équipes sont au coude à coude au classement (même nombre de points, même différence de buts) mais les deux styles de jeu sont bien différents. L’Irtysh est une équipe offensive, aimant prendre le jeu à son compte (déjà 17 buts marqués) tandis que Tobol est assez défensif, nous offrant quelques purges (seulement 5 buts encaissés). Quel style sera le plus efficace ? Le match sera, comme d’habitude, sur la chaîne Youtube de la Fédération Kazakhe (PFLK TV).

Austria Wien vs. Sturm Graz

Samedi à 16h, la finale pour la deuxième place, en tout cas si les Veilchen l’emportent ! Ceux-ci restent sur une probante victoire face à leurs ennemis du catastrophique Rapid dans le derby la semaine dernière mais leur irrégularité ne leur permet pas de s’échapper. Pourtant, les poursuivants du Sturm et l’Altach marquent sérieusement le pas. Les joueurs de Franco Foda enchaînent victoires et défaites depuis quelques temps alors que la surprise Altach a du mal depuis cet hiver et la perte de Dimitri Oberlin. Avantage Austria donc !

Levski Sofia vs. PFC CSKA Sofia

Samedi à 16h, c’est le Вечно дерби, le derby éternel, le grand derby de la capitale ! Au-delà de la rivalité entre les deux clubs, l’affiche de la semaine en Bulgarie revêt une certaine importance au classement, puisque les deux équipes se battent pour la deuxième place du classement. Avec trois points d’avance sur son rival, le Levski tient la corde. D’autant plus qu’il n’a pas perdu contre lui lors de la phase régulière (une victoire et un nul). Dans un Stade National Vasil Levski qui devrait une nouvelle être bien garni, les supporters des Bleus sont donc confiants au moment d’affronter celui qu’ils surnomment « l’OGM. »

Neftchi Bakou vs. Qarabag

Samedi à 16h, les jeux sont faits en Azerbaïdjan, le Qarabag est champion devant Qäbälä, l’AZAL descend. Mais les équipes situées entre la 4ème et 7ème place – 4 points séparent ces équipes – ont encore quelque chose à jouer lors de cette dernière journée, à savoir deux places qualificatives pour la Ligue Europa. Deux ? Oui, car l’Inter Bakou, 3ème, est suspendu de toutes compétitions européennes jusqu’en 2019-2020 tandis que le Zira, pour l’instant 4ème, n’est pas encore certain d’avoir sa licence européenne. Avec une finale de Coupe qui oppose les deux premiers du classement, les 3èmes et 4èmes spots de Ligue Europa sont donc disputés par Kapaz, 33 points, Sumqayit, 32 points, et le Neftchi, 30 points. Sumqayit reçoit Qabala, Kapaz reçoit l’Inter Bakou, mais ce Neftchi vs. Bakou est notre affiche du jour car il oppose l’ancienne gloire du football azerbaïdjanais à son successeur. Le Neftchi était revenu du diable vauvert à la trêve, pour sécuriser son maintien, et une victoire de prestige face à Qarabag accompagnée d’une qualification européenne inespérée offrirait un peu d’optimisme à une saison qui s’annonçait jusque-là bien terne.

FK Liepaja vs. Spartaks Jurmala

Samedi à 17h, la Vīrsliga est toujours aussi serrée après cinq journées. Sur les huit équipes qui la composent, les six premières se tiennent en trois petits points ! Leader avec 10 points, le Spartaks Jurmala vient de subir un surprenant revers en n’arrachant qu’un nul 2-2 à domicile face au SK Babite, modeste promu et lanterne rouge. Et en ayant été mené par deux fois au score ! Sérénité n’est donc pas le maître mot chez le champion en titre en ce début d’année, au moment d’effectuer son premier déplacement chez un concurrent direct pour le titre. Un concurrent qui n’est pas en grande forme non plus. Sèchement éliminé de Coupe de Lettonie par Ventspils (0-3) en début de mois, le FK Liepaja souffle le chaud et le froid en championnat, capable de s’imposer à Jelgava mais aussi de perdre à domicile contre les plus modestes Riga FC ou Rīgas Futbola Skola. Rien n’est encore perdu cependant. En cas de victoire demain, les maritimes, sixièmes et premiers non-relégables, reviendraient à hauteur de leur adversaire du jour.

Rijeka vs. Inter Zapresic

Samedi à 19h, Rijeka peut faire un nouveau pas vers le titre de champion. Avec huit points d’avance sur son dauphin et six matchs restants, tout le monde pense (et espère) que Rijeka pourra briser l’hégémonie du Dinamo. Avec son leader Andrijasevic, Rijeka est invaincu depuis un an, montrant un niveau de jeu et un enthousiasme rarement égalé en Croatie. Le modeste Inter Zapresic, 8ème, ne semble pas faire le poids face à l’ogre de l’Adriatique. Le Dinamo Zagreb affronte de son côté Cibalia et devrait aussi gagner facilement.

Videoton vs. Debrecen

Samedi à 20h30, plus que cinq journées de championnat encore au programme, et la lutte pour le titre promet d’être  très serrée jusqu’au bout ! A égalité parfaite (50 points chacun), Videoton et le Budapest Honvéd vont se livrer un nouveau duel à distance samedi. Alors que le club de la capitale accueillera la lanterne rouge Gyirmót (18h), les Vidi, eux, recevront Debrecen. Une rencontre qui, à première vue, semble à la portée des hommes d’Henning Berg, tant la saison du DVSC, longtemps non loin de la zone de relégation et actuellement neuvième, est pour le moins chaotique. Mais Dávid Holman et ses coéquipiers ont retrouvé des couleurs dernièrement et restent sur un probant succès face à Haladás (4-2). Videoton est prévenu.

NK Olimpija vs. NK Maribor

Samedi à 20h30, Maribor aura l’occasion d’humilier définitivement Ljubljana en fêtant un titre en cas de victoire. A égalité à la trêve, Maribor a su profiter du mercato terrible de son rival pour prendre … 15 points d’avance à six journées de la fin ! Sans forcément briller, en remportant des victoires étriquées, Maribor a su toutefois faire le taf contrairement à l’Olimpija qui s’est écroulé de façon incroyable, remportant une seule victoire depuis la reprise : la semaine dernière (à Krsko 0-1). Un match plus pour l’honneur donc, les violets ayant assez d’avance pour reprendre leur domination du championnat. Un honneur que les Green Dragons, échaudés depuis cet hiver, auront à cœur de défendre. Cela reste le derby de Slovénie, celui qu’il ne faut pas perdre.

Volyn Lutsk vs. Dnipro

Dimanche à 14h, duel entre les deux derniers du championnat, peu alléchant sur le papier certes, mais le Dnipro tente toujours de sauver sa tête en Premier Liga, en lutte à distance avec le Karpaty. Invaincu depuis dix matchs, Dnipropetrovsk n’aura d’autre choix que la victoire dimanche, en espérant dans le même temps une défaite d’Lviv, 10ème avec 6 points d’avance, en déplacement à Kropyvnytsky (9ème). Le Karpaty est aussi en bonne forme et reste sur quatre victoires et trois match-nuls.

AEK Larnaca vs. Apollon Limassol

Dimanche à 15h, l’AEK Larnaca reçoit l’Apollon Limassol. Un derby certes, mais de grande importance. A quatre matchs de la fin, les deux clubs sont à égalité à la deuxième place du championnat, avec au compteur 68 points. S’ils sont pratiquement assurés de jouer une compétition européenne l’année prochaine, ils sont plus que jamais en course pour le titre puisqu’ils se trouvent actuellement à quatre points de l’APOEL (1er). Un match de grande importance donc, où le perdant pourra certainement dire adieu au titre.

Torpedo Koutaissi vs. Dinamo Tbilissi

Dimanche à 15h30. Qui l’eût cru il y a encore un mois ? Le Dinamo Tbilissi est sur une série de cinq victoires d’affilée et semble avoir retrouvé son statut d’ogre de l’Erovnuli Liga. Pourtant amputés de leurs jeunes stars à l’intersaison, poussées gentiment à aller tenter leur chance ailleurs en Europe, les joueurs de la capitale ont retrouvé une certaine cohérence sous la houlette de l’entraîneur Khaka Katcharava. Suffisant pour écraser le championnat ? Face à eux ce week-end le Torpedo Koutaissi qui ne compte que trois points de retard sur le leader et aura une belle carte à jouer dans ce classique du championnat géorgien. D’autant que le Lokomotiv Tbilissi, l’autre équipe en forme en ce début de saison devra se défaire du Chikhura Sachkere, finaliste de la dernière édition du championnat.

CSKA Moscou vs. Spartak Moscou

Dimanche à 16h, les deux leaders s’affrontent à la VEB Arena dans le principal derby de Moscou. Les enjeux sont bien sûr différents car le Spartak est proche du titre alors que le CSKA doit sécuriser sa deuxième place dans le match qui l’oppose au Zenit. Néanmoins, les Armeitsy rêvent de retarder (voire d’empêcher) le sacre de leurs grands rivaux de la capitale. En face, les Miaso n’ont d’autre choix que de gagner, car malgré cette très belle saison, une défaite dans le derby ferait tâche. En résumé deux équipes qui n’ont pas le choix, devraient nous offrir un spectacle explosif à Moscou et pour la première fois depuis bien longtemps, c’est bien le Spartak de Carrera qui sera favori.

Olimpik vs. Siroki Brijeg

Dimanche à 17h, et si la relégation n’était pas jouée ? L’Olimpik dernier de la classe a gagné la semaine dernière et ce résultat improbable pourrait bien les relancer dans la course au maintien. Rien est fait, ils ont toujours sept points de retard sur le premier non relégable mais qui sait… Ils affrontent ce week-end les premiers de la poule relégation, Siroki Brijeg qui n’est pas au mieux avec deux défaites lors des deux matchs. Serait-ce le moment parfait pour se relancer ?

Renova vs. Rabotnicki

Dimanche à 17h, il reste sept journées en Macédoine et Renova a une belle occasion de se relancer dans la course à l’Europe s’il bat Rabotnicki, 3ème, ce qui réduirait l’écart à trois points entre les deux équipes. En restant sur trois victoires de rang (contre les trois derniers, d’accord), le moral est au plus haut à Tetovo. Attention au faux pas qui augurerait en revanche une fin de saison en eau de boudin.

BATE Borisov vs. Shakhtyor Soligorsk

Dimanche à 17h30, un choc biélorusse comme on les aime, probablement le match de l’année, même ! Le BATE ne ressemble à rien en ce début de saison et galère vraiment à gagner ses matchs, en plus d’avoir été éliminé en milieu de semaine en demi-finale de Coupe de Biélorussie par le Dynamo Brest. De son côté, le Shakhtyor impressionne. Les Mineurs se sont très bien renforcés cet hiver et trustent déjà la première place avec aucun but encaissé en quatre matchs notamment. Bref, un gros choc bien plus équilibré que prévu. Le Shakhtyor pourrait même être favori…

Zalgiris Vilnius vs. Atlantas Klaipeda

Dimanche à 17h30, habituée des matchs en semaine, la A Lyga lituanienne joue pour une fois en week-end, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Avec en prime une belle affiche opposant l’indéboulonnable leader FK Žalgiris à l’Atlantas d’Andrey Panyukov, actuel troisième du championnat. Contrairement à l’an dernier, où il avait connu un début de saison très poussive, le club de la capitale survole la A Lyga au terme de la première phase aller. Meilleure attaque et leader avec déjà six points d’avance sur son premier poursuivant, le Žalgiris Vilnius semble ne rien craindre au moment d’aborder ce match, d’autant plus qu’il a battu l’Atlantas 2-1 chez lui lors de la deuxième journée. Une défaite surprise est-elle possible ? Oui, comme on l’a déjà vu face à l’Utenis Utena (0-1) lors de la journée inaugurale, mais elle semble bien improbable au vu de la forme de l’équipe depuis cet accident de parcours.

Legia Varsovie vs. Wisla Cracovie

Dimanche à 18h, et pour lancer les INCROYABLES play-offs sur la FootballskiTV, le Legia Warszawa deuxième, retrouve son grand rival, le Wisla Krakow qui a fait une très très bonne deuxième partie de saison sous les ordres de Kiko Ramirez, ce qui lui permet encore d’espérer et de rêver à une place européenne en fin de saison. En effet, les coéquipiers du français Hugo Vidémont ne sont « plus » qu’à sept points des joueurs de la capitale suite à la division des points par deux dans ce système polono-polonais des play-offs. Tout est donc permis en Pologne, et ce type de choc est la meilleure façon de lancer la course au titre derrière le Jagiellonia Białystok qui lui jouera le Pogon Szczecin à domicile et devrait engranger contre un adversaire largement à sa portée. Mais le Lech Poznan aura peut être déjà mis la pression avec une victoire contre le dernier du groupe des Champions : le Korona Kielce. Soyons prudent car le Korona fort du retour de ses ultras dans sa Kolporter Arena et d’une place arrachée dans les dernières secondes de la saison régulière sera difficile à bouger à domicile, les Kolejorz pourraient y laisser quelques plumes.

Crvena Zvezda vs. FK Vojvodina

Dimanche à 18h, l’avant match peut être assez chaud alors qu’exceptionnellement, et le Partizan et l’ Etoile Rouge jouent dans la même journée, alors pour paraitre plus intelligente, la ligue a mis un match à 16h et l’autre à 18h, comme si cela allait empêcher Delije et Grobari de se chercher des noises s’ils veulent… Revenons au match… Crvena Zvezda, toujours premier mais à égalité de points avec le Partizan reçoit Vojvodina qui reste sur deux prestations de haut niveau face au Partizan, une défaite 1-0 et un match nul en coupe. Ce changement d’adversaire sera l’occasion de savoir si le nouvel entraineur de l’équipe de Novi Sad a déjà trouvé ses repères ou si ces bons matchs relevaient du hasard. Il convient également pour l’équipe extérieure de consolider la troisième place, significatrice de qualification en Europa League. Ils n’ont actuellement que trois points d’avance sur Mladost Lučani…

FC Viitorul vs. Astra Giurgiu et Dinamo Bucarest vs. FCSB

Dimanche à 19h30 et lundi à 19h30, après le match nul lors de leur confrontation directe la semaine dernière, le FCSB et le Viitorul sont toujours distants de trois points en tête de Liga 1. Leader, le FCSB peut se mordre les doigts de ne pas l’avoir emporté après avoir vendangé un paquet d’occasions et avant de s’être fait surprendre en fin de match. A trois journées du terme de la saison, les petits protégés d’Hagi ont toujours une chance de chiper un titre qui tendait les bras aux Bucarestois. Il leur faudra néanmoins hausser leur niveau de jeu pour s’imposer face à l’Astra. Depuis sa victoire à Giurgiu à l’aller de ces play-offs, le Viitorul n’a gagné aucun de ses quatre derniers matchs ! Seule une victoire mettra la pression au FCSB le lendemain, pour le grand derby face à un Dinamo qui a un peu baissé de niveau après un début de play-offs tonitruant. En ayant l’avantage de connaître le score de son concurrent pour le titre, les hommes de Laurențiu Reghecampf, que l’on annonce partant à la fin de la saison, pourront jouer plus relâchés en cas de nul ou de défaite du Viitorul la veille.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Terek Grozny vs. Ural [1 (1,40)]: Ural joue la coupe dans trois jours et va forcément faire tourner pour ce match de championnat.

Un match sûr à l’extérieur

Kaisar vs. Astana [2 (1,60)]: Astana est en pleine forme en ce début de saison!

Un tuyau pour doubler sa mise

Olimpia Ljubljana vs. Maribor [2 (2,40)]: Une victoire de Maribor lui permettrait de consolider sa grande avance au classement.

Un nul de folie

Zirka vs. Karpaty Lviv [N (2,85)]: Trois nuls d’affilés pour le Karpaty à l’extérieur!

Un risque à prendre

Slask vs. Gornik Leczna [2 (3,60)]: Le Gornik n’est pas mort dans ce groupe de relégation! Il faut désormais passer l’obstacle du Slask …

La rédaction de Footballski.

Semaine #17 – 2017 : Matchs du week-end et bons coups
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a discuté avec Olga Ruzhelnyk, doctorante et spécialiste des mouvements ultras en Ukraine – Partie 2

Chez Footballski on aime bien le foot mais pas que. On fait parler ceux qui y jouent et c’est normal,...

Fermer