Semaine #16 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 22 avril 2016

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Vous voulez découvrir ces pays et cherchez un match intéressant à regarder ? Vous êtes parieurs et à la recherche d’un bon tuyau pari dans un championnat moins côté ? Voici notre petit programme concocté rien que pour vous et pendant que les championnats sur année civile décollent enfin, les autres pays voient le dénouement s’approcher. Chypre ou encore la Géorgie pourraient eux connaître leurs champions dès ce week-end.

Les matchs du week-end:

Poli Timisoara vs. Concordia Chiajna

Samedi à 17h00, pendant que l’Astra Giurgiu s’envole vers son premier titre de champion après sa victoire sur le Steaua, la lutte pour le maintien est toujours aussi serrée. A l’issue de la phase aller des playdowns, le Poli est relégable avec 19 points, tandis que Chiajna est le premier sauvé avec 21 points. Une victoire à domicile du Poli contre son adversaire direct peut donc le sortir de la zone rouge. Mais attention, le Concordia est en pleine forme. Après avoir récupéré Artem Milevskiy, revenu de suspension, le club d’Ilfov a éliminé le Dinamo la semaine dernière pour atteindre la finale de Coupe de la Ligue, la toute première finale de son histoire.

Petrolul Ploiesti vs. FC Botosani

Vendredi à 19h30, le Petrolul continue de jouer sa survie en Liga 1, et peut-être même sa survie tout court. Vainqueur 1-0 de Craiova la semaine dernière, le club de Ploiesti a toujours l’espoir de se sauver malgré ses 12 petits points. Avec ses 21 points, le FC Botoșani devance lui les deux clubs relégués directement et occupe la place de barragiste. En s’imposant ce soir, le Petrolul pourrait revenir à six points de son adversaire, et donc continuer d’entretenir un mince espoir. Dans le cas contraire, la relégation serait définitivement entérinée. Une relégation qui pourrait signifier la fin du club, tant ses difficultés financières le rongent.

Bulgarie

Levski Sofia vs. Ludogorets Razgrad

Samedi à 19h00, porté notamment par son buteur Claudiu Keșerü, le Ludogorets caracole en tête du championnat. Avec 14 points d’avance sur son dauphin, le Levski, le club de Razgrad est quasiment assuré d’un cinquième titre consécutif. Quoi de mieux pour l’assurer qu’une victoire sur le terrain de son dauphin? Invaincu depuis 14 journées en A PFG, le Ludogorets reste sur une série de neuf victoires consécutives. Autant dire qu’il semble difficile pour le Levski de pouvoir résister à la meilleure équipe bulgare de la décennie.

Oleksandria vs. Dnipro Dnipropetrovsk

Dimanche à 18h30, le Dnipro relève enfin la tête dans ce championnat avec une excellente série de quatre victoires de rang. Si les deux premières places sont à coup sûr pour le Shakhtar et le Dynamo, la troisième marche sera l’objet d’un sprint final entre Dnipropetrovsk et le Zorya Lugansk sur la pente inverse avec deux défaites de suite. Le Dnipro se déplacera dimanche sur la pelouse d’Oleksandria, récent tombeur du Dynamo Kiev en Coupe d’Ukraine. Les deux petits points d’avance du Dnipro sur le Zorya ne leur permettent aucun faux pas face au promu.

FC Metta/LU Riga vs. FK Spartaks Jurmala

Samedi à 17h00,duel entre les deux bonnes surprises de ce tout début d’année en Virsliga. Dernier détaché l’an dernier, le club de l’Université de Riga a profité de quelques renforts venus du Skonto Riga (relégué administrativement) pour bien démarrer sa saison. En quatre journées, il compte déjà deux victoires, contre trois lors de toute l’année dernière, et la moitié des points qu’il avait obtenu. De son côté, le Spartaks Jurmala n’est pas en reste, puisqu’il est en tête du classement avec trois victoires en quatre journées, dont une sur le terrain du champion en titre Liepaja lors de la première journée. Dans ce championnat qui s’est considérablement resserré avec la répartition des joueurs du Skonto, ces deux petits clubs font mieux que de la figuration.

Ferencvaros vs. Ujpest

Samedi à 20h30, c’est le grand derby de Budapest! Si le match n’a plus aucune importance sportive, Ferencvaros étant déjà titré et Ujpest blotti dans le ventre (très) mou du championnat. Mais ce match n’est jamais à galvauder tant la rivalité, vieille de plus de soixante ans, est immense entre les deux clubs. Pour le FC Ujpest de Roland Duchâtelet et Kylian Hazard, ce sera également l’occasion de se mesurer une dernière fois à la meilleure équipe du pays, qu’elle retrouvera bientôt en finale de Coupe de Hongrie.

Partizan vs. Čukarički

Samedi à 19h00, après son match nul arraché in extremis la semaine dernière face à Zvezda, le Partizan a vu Čukarički lui passer devant. Ici il s’agit de la bataille pour la seconde place, alors qu’on peut considérer que sans grosse surprise que Zvezda devrait être champion. Le 20 mars dernier, le Partizan l’avait emporté sur le terrain de Čuka 1-2 alors qu’au match aller, Čuka sortait victorieux de la confrontation par le plus petit des scores sur le terrain du Partizan. Le Partizan a connu des élections cette semaine avec un nouveau président et un nouveau directeur sportif ce qui devait calmer la situation en coulisses.

Moldavie

Zaria Balti vs. FC Dacia

Samedi à 15h00, il reste cinq finales à disputer pour le FC Dacia afin de conquérir son deuxième titre de champion. Et le calendrier n’est pas des plus faciles puisqu’il lui reste à affronter ses cinq poursuivants! Ça commence ce samedi à Balti, face à une équipe du Zaria toujours en course pour la 4e place et en Coupe, et qui reste sur trois victoires de rang. Rien d’insurmontable pour un Dacia dominateur depuis la trêve mais ça restera le match à suivre ce week-end en Moldavie.

Finlande

IFK Mariehamn vs. HJK Helsinki

Dimanche à 15h30, le premier choc finlandais de l’histoire de Footballski va opposer les deux leaders de ce début de saison. Le célèbre club de la capitale se déplace chez son surprenant dauphin qu’il a eu déjà l’occasion de battre lors de la première journée. Sur l’île d’Aland, les suédophones de Mariehamn auront donc déjà une revanche à prendre, d’autant que cette revanche pourrait leur garantir la tête de la Veikkausliiga au soir de la cinquième journée.

BATE Borisov vs. Dinamo Minsk

Dimanche à 18h00, il est là et il arrive tôt dans la saison, le premier « Classikov » comme les Biélorusses aiment l’appeler ironiquement. Avec respectivement neuf points sur neuf et sept points, le BATE et le Dinamo ont très bien commencé leur saison. Le BATE a galéré pour battre l’excellente équipe du FC Minsk après avoir été mené deux fois au score (3-2) alors que le Dinamo a pris un point à Soligorsk face au Shakhtyor. L’an passé, le Dinamo s’était imposé à la Borisov-Arena. Partie remise ?

Viktoria Plzen vs. Sparta Praha

Dimanche à 20h00, LE choc ! Le Viktoria Plzen reçoit son dauphin, le Sparta Praha. Au coude à coude depuis de nombreux, le club de la capitale de la Tchéquie a laissé quelques points en route ces dernières semaines. La faute notamment à une accumulation de match avec l’Europa League. Dernière chance pour les hommes de Ščasný de croire encore à ce titre, et pour cela, il faudra gagner face au club de Plzen, véritable machine qui ne déjoue que très rarement, quand bien même le spectacle affiché peut parfois décevoir.

Spartak Trnava vs. MSK Zilina

Dimanche à 17h30, match au sommet pour l’Europe. Surclassé dans le derby face au Slovan Bratislava, le Spartak Trnava devra réagir face au MSK Zilina, l’autre club loin des attentes après un mercato hivernal compliqué qui aura vu le départ de nombreux joueurs cadres. Un match qui opposera le quatrième au cinquième, qui ne sont encore qu’à quelques points du troisième, le Spartak Myjava. De quoi avoir un dernier objectif avant de terminer une saison bien longue.

CSKA Moscou vs. Dinamo Moscou

Dimanche à 16h00, on assistera à un énième derby de Moscou à Khimki entre deux équipes aux destins bien différents. Le Dinamo est maintenant largement plus prêt des play-downs que de ses rêves et la saison de transition pourrait s’avérer catastrophique pour l’ancien club du NKVD. En effet, les barrages peuvent se profiler car le calendrier sera cruel pour le Dinamo. Il faudra donc prendre des points face à un CSKA remonté après sa qualification en coupe pour la finale et qui ne voudra laisser passer l’occasion de prendre des points alors que ses deux concurrents principaux pour le titre s’affrontent un peu plus tard.

FK Rostov-na-Donu vs. Zenit Saint-Pétersbourg

Dimanche à 18h30, le leader affronte un Zenit troisième, revenu au plus près de la tête, ce qui était encore inespéré, il y a quelques semaines. Le Zenit pourrait même d’ailleurs prendre le lead du championnat dès ce dimanche en cas de victoire. Mais attention Rostov qui avait sombré au match aller s’est désormais fait une spécialité de réussir les chocs et pourrait avoir envie de distancer un concurrent dangereux qui a perdu pas mal de forces cette semaine à Perm en allant se qualifier au bout de la séance de tirs au but.

Georgie

Chikhura Sachkhere vs. Samtredia

Dimanche à 14h00, en s’imposant face au FC Tskhinvali la semaine dernière, Samtredia a fait un grand pas vers sa présence en Europa League la saison prochaine. D’autant plus que derrière, le Dila Gori s’est incliné! Pour s’assurer la deuxième place du classement à une poignée de journées de la fin de la saison, Samtredia doit s’imposer à Sachkhere. Une mission difficile. Car Chikhura, qui pointe en quatrième place, peut toujours espérer prendre la troisième place, synonyme d’Europe, à Gori. Mais surtout, il vient de faire tomber le leader Dinamo Tbilissi 1-0. Invaincu dans son stade depuis octobre dernier, le Chikhura, qui était allé s’imposer à Samtredia à l’aller, a donc tout pour faire un nouveau gros coup.

Kholkheti Poti vs. Dinamo Tbilissi

Dimanche à 14h00. Deuxième chance d’être sacrés champions pour le Dinamo qui a concédé de manière inattendue sa troisième défaite cette saison sur le terrain de Chikhura le week end dernier (1-0) et repoussé cette échéance d’une journée. Malgré tout le Dinamo a tranquillement repris ses esprits en dominant largement cette même équipe en milieu de semaine en demi finale aller de coupe David Kipiani (coupe de Géorgie), vainqueurs par 3-0 à la Dinamo Arena. Un match qui comporte tout de même une petite part d’enjeu donc, d’autant que le Dinamo se rend sur le terrain de la ville qui a vu grandir une de ses plus grandes légendes Boris Paichadze.

Legia Varsovie vs. KS Cracovia

Vendredi à 20h30, le Cracovia ira à Varsovie en victime ou bourreau pour croiser le fer avec le Legia dans un contexte important pour les deux équipes. Si le Legia gagne, il fera un pas de plus vers le titre et mettra une grosse pression sur le Piast Gliwice alors que pour le Cracovia, une victoire lui permettrait d’asseoir un peu plus son avance chez les poursuivants et solidifier sa troisième place qualificative pour l’Europa League.

Hajduk Split vs. HNK Rijeka

Dimanche à 15h00, Rijeka peut déjà dire adieu au titre en cas de contre performance. Déjà relégué à quatre points du Dinamo qu’ils ont affronté mardi (0-0), Rijeka n’a pas d’autre solution que de gagner ce derby de l’Adriatique. Sinon, ils sont déjà assurés de faire moins bien que les précédentes saisons puisqu’ils ont été lamentablement défaits en demi-finale de coupe par le Slaven Belupo (défaite 3-0). Kek, qui devait signer un nouveau contrat de cinq ans en janvier, attend toujours et peut déjà commencer à avoir la pression. L’Hajduk devra principalement surveiller Mario Gavranovic. Le Suisse, arrivé cet hiver, est l’auteur de cinq buts et 2 passes décisives. Au delà des statistiques, il est la principale menace de Rijeka. L’Hajduk, lui, a battu le Lokomotiv dans la semaine et s’est par la même occasion assuré une place européenne. Les joueurs de Split pourront ainsi jouer ce match sans aucune pression et faire plaisir à leur public.

Albanie

KS Kukësi vs. Partizani Tirana

Lundi à 16h00, le Partizani, deuxième se déplace sur la pelouse de Kukësi, troisième loin derrière et plutôt préoccupé par la défense de sa place européenne. De son côte le Partizani a su profiter des deux défaites surprenantes du Skënderbeu, dont la dernière contre la lanterne rouge, pour se rapprocher à deux points. Le titre n’est donc pas perdu mais passe par une victoire à Kukës.

Crimée

TSK-Tavriya vs. SKChF Simferopol

Samedi à 15h00, le dernier tour du championnat de Crimée débutera par le dernier derby de la péninsule qui pourrait décider du titre ou relancer le championnat. En effet, en cas de victoire le Tavriya comptera dix points d’avance à six journées de la fin avec des adversaires plus faibles à affronter. Mais le SKChF pourrait relancer l’affaire en s’imposant contre son rival, ce qu’il n’a jamais pu faire cette saison.

FK Sarajevo vs. Zeljezničar

Dimanche à 17h00, le derby de Sarajevo ! Au match aller, Zeljezničar l’avait emporté 1-0 mais toute porte à croire que le match retour sera une tout autre histoire… Le FK Sarajevo est lancé dans une course poursuite pour défendre son titre acquis l’année dernière et pourra compter sur ses buteurs Benko et Bekić respectivement meilleur et quatrième meilleur buteurs du championnat pour dynamiter la défense de Zeljezničar. Les bordeaux et blancs sont troisièmes du championnat à cinq points du leader Zrinjski. De son côté le club des chemineaux est sixième. L’occasion de relire l’excellent papier sur les rivalités en Bosnie.

Irtysh Pavlodar vs. FC Astana

Samedi à 14h00, les deux leaders s’affrontent en Asie Centrale. Après six journées, la surprenante équipe de Pavlodar sur les bords de l’Irtysh est le dauphin du champion en titre Astana. Mais après avoir perdu des points pour la première fois la semaine dernière contre Aktobe, la tâche s’annonce encore plus ardue pour les joueurs du nord face aux joueurs de la capitale. Néanmoins Astana remporte la plupart de ses matchs par un but d’écart et est encore loin d’être impérial : cela pourrait donc être la bonne opportunité à saisir. Cependant, vu la solidité défensive affichée par Pavlodar cette saison (537 minutes d’invincibilité jusqu’au but pris contre Aktobe), ne vous attendez pas à du football total !

Omonia Nicosie vs. APOEL

Samedi à 17h00, le titre va peut-être se jouer avant la dernière journée qui se disputera en semaine. En cas de victoire de l’APOEL, ils seront donc champions et c’est déjà une bonne raison de suivre ce match. Mais attention, l’Omonia est en pleine forme et défend sa qualification européenne et si par surprise les visiteurs ne remportaient pas ce derby, ils se verraient jouer le titre jeudi face à leurs rivaux de l’AEK Larnaca.

Macedoine

Vardar Skopje vs. Shkendija Tetovo

Dimanche à 16h00, pour la deuxième journée des play-offs en Macédoine, nous allons assister de nouveau au choc. Une revanche alors que la semaine dernière les deux équipes s’étaient séparées sur le score de 1-1. Elles sont donc toujours séparées de deux points au classement mais avec trois matchs ensuite à jouer, une victoire de l’équipe de la capitale mettrait fin au suspense. En cas de résultat contraire, le championnat d’ARYM serait palpitant jusqu’au bout.

Rapid Wien vs. Sturm Graz

Dimanche à 18h30, un match très important pour les deux équipes. Pour le Rapid, il s’agit de continuer à mettre la pression sur le leader de Salzburg dans une course au titre où tout est encore possible à cinq journées de la fin. Pour le Sturm, la troisième place européenne est redevenue d’actualité puisque le club de Franco Foda est en pleine bourre actuellement avec trois victoires consécutives grâce notamment à sa révélation nigériane, Bright Edomwonyi, pendant que l’Austria ne met plus un pied devant l’autre. L’Admira est également encore au contact et les trois équipes n’ont que trois points entre elles. Du suspens partout en Autriche !

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Slavia Prague  vs. Teplice [1 (1,50)]: Victoire impérative pour le Slavia afin de rester au contact des places européennes !

Un match sûr à l’extérieur

Senica vs. Trencin [2 (1,40)]: Le leader du championnat slovaque se déplace sur la pelouse de Senica qui n’a plus gagné à la maison depuis fin novembre.

Un tuyau pour doubler sa mise

Rubin Kazan vs. Terek Grozny [1 (2,15)]: En forme à domicile depuis la reprise, le Rubin Kazan reçoit le Terek Grozny qui est tombé contre le modeste Ufa.

Un nul de folie

Krylya Sovetov Samara vs. Ural [N (2,80)]: Rien ne va plus à Ural ! Pour se relancer un point contre un Krylia en difficulté au classement serait un bon résultat.

Un risque à prendre

Krasnodar vs. Ufa [2 (7,50)]: Ufa reste sur deux succès d’affilés, une première cette saison. Krasnodar, de son côté, a perdu beaucoup de forces en coupe de Russie à Moscou contre le CSKA…

La rédaction de Footballski.


Image à la une : © pgwear

Semaine #16 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a vécu Legia Varsovie vs. Lech Poznan

La fin de saison se profile tout doucement mais ce premier match des play-offs nous rappelle une chose: la course...

Fermer