Semaine #14 – 2018 : Les matchs du week-end

Pierre-Julien Pera
Pierre-Julien Pera - Publié le 6 avril 2018

Vous êtes fans du foot de l’Est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Voici justement notre sélection des affiches à ne pas manquer !

Les matchs du week-end:

 Ludogorets vs. CSKA Sofia

Vendredi à 16.30, le match phare du championnat entre les deux équipes en forme du moment ! Le CSKA Sofia est actuellement à trois points du Ludogorets, leader du championnat bulgare. Les deux équipes ont, lors de la dernière journée, montré leur force offensive (4-1 du CSKA contre le Botev et 5-0 du Ludogorets contre Vereya) mais leurs confrontations sont toujours très serrées. Sur les cinq derniers matchs, c’est le statut quo en championnat (deux nuls, une victoire 2-1 pour chacun) et il a fallu attendre la prolongation en Coupe de Bulgarie pour voir le CSKA l’emporter. Match au sommet à ne pas manquer !

Zalgiris Vilnius vs. Trakai

Samedi à 12h, match au sommet entre un prétendant au titre et un candidat à la Ligue Europa. Pour l’instant les deux équipes ne répondent pas aux attentes. En s’inclinant la semaine dernière contre Jonava, actuellement dernier au classement, le Zalgiris Vilnius confirme un début de saison chaotique et extrêmement décevant. Victoire obligatoire pour Vilnius car Suduva compte déjà huit points d’avance et la fédération doit encore examiner le cas de Diego Oyarzun, qui avait été aligné lors de la victoire contre le Zalgiris Kaunas alors qu’il était théoriquement suspendu. Début de championnat poussif également pour Trakai, avec seulement deux victoires contre le Zalgiris Kaunas et le promu Palanga. La lourde défaite (1-4) contre Suduva lors du dernier match n’est pas de nature à rassurer… Malheur au vaincu !

Dynamo Kiev vs. Zarya Lugansk

Samedi à 13h, en perte de vitesse cette saison, le Zarya a vu le Vorskla lui souffler la troisième place, celle du « meilleur des autres ». Si les positions un et deux sont promises au Shakhtar et au Dynamo, derrière tout reste à faire dans ce groupe européen où cinq points seulement séparent Poltava troisième de Mariupol sixième. De plus, les Dynamo-Zarya se révèlent souvent spectaculaire avec des scores de 3-2 et 4-4 sur les deux confrontations cette saison.

Spartaks Jurmala vs. Metta/LU

Samedi à 13h30, deuxième journée en Lettonie ce week-end. Jurmala, le champion en titre, a chuté à Jelgava (1-0) pour son entrée en lice. Le club à énormément transféré au mercato (Nikola Kovacevic du Radnicki Nis, Marko Simic de Novi Pazar, deux Argentins du Real Estelii, Ariagner Smith et Jonathan Moncada, et une floppée de Russes et de Lettons expérimentés comme Aleksejs Visnakovs, Jurijs Zigajevs ou encore Marcis Oss. Il va sans doute falloir un peu temps avant que la sauce prenne. Jurmala est néanmoins largement favori face au Metta/LU. Le club formateur de Riga s’est comme d’habitude montré discret sur le marché des transferts, recrutant essentiellement de jeunes joueurs lettons. Seule pointe d’exotisme, le recrutement de Tamirlan Dzhamalutdinov, venu de l’Anzhi-2, et du Canadien Benson Fazili, venu de la X-uvia Soccer Academy. Le club s’est incliné contre RFS 3-1 pour son premier match, Dzhamalutdinov inscrivant pour l’occasion son premier but sur penalty.

Flora Tallinn vs. Trans Narva

Samedi à 15h, le week-end dernier, le Trans Narva a sombré face à un FCI Levadia impérial (5-0). Mais il s’est bien repris depuis, en s’imposant avec autorité (2-0) face à Viljandi, et ce en gâchant bon nombre d’occasions. De son côté, le Flora Tallinn n’a enregistré qu’un court succès (1-0) face au promu Kalev Tallinn, mais s’est ensuite baladé face à l’autre promu, Kuressaare (7-0), mercredi soir. En pleine confiance et revenu en tête du classement à la faveur du nul entre le FCI Levadia et le Nõmme Kalju (2-2), le champion en titre doit poursuivre sur sa lancée face à cette jeune équipe de Narva qui, si elle n’a pas tenu le coup face au FCI Levadia, n’est finalement qu’à deux points au classement.

Spartak Trnava vs. Slovan Bratislava

Samedi à 15h30, derby ! Cela faisait bien longtemps qu’un derby entre le Spartak et le Slovan n’avait pas connu tant d’enjeux. Leader depuis des mois, le Spartak laisse filer les points depuis trois matchs. Le dernier en date ? Un match nul, en coupe de Slovaquie, face à ce même Slovan Bratislava. Alors que le club de la capitale pointe à sept points du leader, le Slovan espère encore revenir sur son grand rival et s’offrir un titre dans le sprint final. D’autant que la réputation du Spatak Trnava fait de lui le club de la lose ultime.

Zénit Saint Pétersbourg vs. Krasnodar

Samedi à 15h30, c’est le duel de la fin de saison pour les deux équipes. Une défaite serait synonyme d’abandon dans la course au titre et même à la Ligue des Champions. Dans un stade qui sera plein à craquer, les deux équipes joueront leur saison et à ce petit jeu-là, c’est le Zénit qui semble le plus en forme avec une victoire le week-end dernier sur la pelouse d’Ufa. Krasnodar, qui a changé d’entraîneur cette semaine, devra créer l’exploit, et ça ne sera pas facile au vu de ses dernières performances…

FC Shkupi vs. FK Pelister

Samedi à 16h, le FC Shkupi se traîne en n’ayant plus gagné lors des cinq derniers matchs. En face, le Pelister, avant-dernier à cinq points du premier non-relégable, a réussi à arracher un match nul à domicile face au Vardar lors de la dernière journée et devra lutter jusqu’au bout pour son maintien. Un maintien loin d’être acquis pour Shkupi, qui ne compte plus que quatre points d’avance sur le barragiste. « Match à six points » donc, comme dirait l’autre.

Sutjeska vs. Kom Podgorica

Samedi à 16h, pas grand chose à se mettre sous la dent ce week-end au Monténégro. Alors on se contentera d’un bon petit match entre le leader du championnat et un Kom Podgorica qui se bat pour le maintien. Une chose est sûre, il y aura des buts !

Lechia Gdansk vs. Arka Gdynia

Samedi à 16h, c’est la dernière journée de la saison régulière en Pologne. Et oui déjà. Après cette journée le championnat comme à son habitude se ceindra en deux groupes: l’un pour jouant le titre et les places européennes, l’autre le maintien. Cette année, la formule est un peu différente, car si toutes les équipes vont jouer les unes contre les autres dans leur groupe, les points de la saison régulière ne seront pas divisés par deux comme c’était la coutume. Si tous les matchs se jouent, ce samedi a 18h, dans un multiplex en direct sur la #FootballskiTV (sans VAR pour raison logistique), un en particulier retiendra notre attention: le fameux derby Trojmiasta. Souvent baromètre de la chaleur des tribunes polonaises, on se souvient de la bataille de fumigènes entre les groupes d’ultras il y a un an, la haine entre les deux grands clubs de la Baltique sera pour ce match encore plus prégnante qu’à l’habitude. Le Lechia est à une place inhabituelle de relégable, Stokowiec ne semble pas trouver la formule pour remettre à flot ce grand navire qui coule. Les coéquipiers de Peszko ont donc désespérément besoin de point frais pour se replacer et ne pas continuer à sombrer totalement en voyant l’I.Liga se rapprocher comme les abysses. L’Arka a aussi besoin de ces trois points, mais pour des raisons plus joyeuses. Du côté de Gdynia une victoire combinée à une défaite du Zaglebie Lubin permettrait au Arkowcy de se mettre à l’abri dans le TOP8 et donc le premier groupe pour vivre une fin de saison en roue libre avec la Coupe de Pologne comme objectif. C’est donc un derby avec un enjeu autre que la haine qui s’annonce, un match bouillant où tous les coups seront permis.

Zrinjski vs. FK Sarajevo

Samedi à 18h30, le Zrinjski, double champion en titre et actuellement second du championnat, reçoit le FK Sarajevo, quatrième à dix points de son adversaire du jour. Le Zrinjski n’y arrive plus lors de ces play-offs avec trois matchs nuls en autant de matchs. Cette baisse de régime permet à Zeljeznicar de prendre les devants. Le club de la communauté croate doit donc se rattraper et ça démarre par une bonne performance ce week-end face au FK Sarajevo. Ce dernier a enfin gagné la semaine dernière lors des play-offs. Renouveau durable ou bonne performance éphémère ? Ce sera l’occasion de le savoir.

Videoton vs. Újpest

Samedi à 19h30, Tenu en échec par la Puskás Akadémia le week-end dernier (0-0), Videoton a manqué l’occasion de revenir à une longueur du leader Ferencváros, qui est lui aussi resté muet sur la pelouse d’Ujpest (0-0). Et c’est justement cette même équipe d’Újpest qui va rendre visite aux Vidi. En milieu de semaine, les Lilák ont validé leur billet pour les demi-finales de la Coupe de Hongrie, au détriment du MTK Budapest (2-1, 2-3). Ils voudront désormais remonter sur le podium, d’où ils ont été éjectés par Paks lors de la précédente journée.

Laçi vs. Partizani Tirana

Dimanche à 14h, un Partizani Tirana en grande forme se rend sur la pelouse de Laçi, qui a trébuché la semaine dernière sur la pelouse de l’avant-dernier à Durres (1-0). Dans l’optique des places européennes, cette rencontre entre le quatrième et le cinquième vaudra donc très cher après l’annonce de la suspension du leader Skenderbeu de toute compétition européenne pour dix ans.

SV Babelsberg 03 vs. Energie Cottbus

Dimanche 13h30, l’année dernière, le derby du Brandebourg avait pris des allures de chaotiques après deux envahissements de terrain du parcage de Cottbus, cumulés à une plusieurs interventions de la police antiémeute, plusieurs interpellations et des échanges d’engins pyrotechniques entre les deux kops. Depuis, le principal groupe hooligan de Cottbus s’est auto-dissout, mais nulle doute que pour la revanche, certains devraient faire le déplacement incognito. Également présents l’année dernière, certains hooligans de la New Society de Chemnitz devraient zapper le clash contre Erfurt afin d’aller donner un coup de main à leurs potes de Cottbus. Leur détestation commune des ultras de gauche suffit à braver n’importe quel interdit. Une fois de plus, le match sera diffusé gratuitement sur la chaîne RBB, accessible en ligne avec un VPN (depuis la France). Ça vaut la peine de réserver sa digestion après le repas dominical pour profiter du spectacle.

Rot-Weiß Erfurt vs. Chemnitzer FC

Dimanche 14h, duel au sommet, à condition de considérer la zone de relégation comme un sommet. Condamné à la relégation en division régionale, le Rot-Weiß Erfurt lutte en parallèle pour sa survie financière. Quant aux Saxons du Chemnitzer FC, ils accusent 11 points de retard sur le premier non-relégable. L’ancien club de Michael Ballack et Ralf Fährmann est à la peine mais il n’est pas encore officiellement foutu. Il reste 6 finales à jouer et ça commence dimanche avec 3 points qu’il est interdit de rater.

Flamurtari vs. FC Prishtina

Lundi à 14h, le FC Prishtina déjoue depuis trois journées (deux nuls, une défaite), et accuse trois points de retard sur le leader Drita. Après avoir remporté leur demi-finale aller de coupe face à Vushtrria, les joueurs de la capitale seraient bien inspirés de se relancer sur la pelouse de l’avant-dernier.

Juventus Bucarest vs. Sepsi OSK

Lundi à 17h, la lutte pour le maintien a pris une tournure étonnante la semaine dernière. En battant le Dinamo chez lui, la Juventus a signé sa première victoire de la saison à l’extérieur et pensait sortir de la zone rouge. Las, le Gaz Metan s’est imposé lui aussi à l’extérieur le lendemain, et le Sepsi a pris un point à Timișoara. La Juventus se retrouve ainsi toujours dernière du classement, ex-aequo avec le Sepsi OSK. Ce match tombe ainsi à point nommé ! Les choses sont serrées : barragiste, le Gaz Metan ne compte qu’un point d’avance, le Poli deux et le Concordia Chiajna trois. Le vainqueur de cette rencontre peut ainsi faire un grand bond en avant et respirer un peu. Pour le vaincu en revanche…

FCSB vs. CS U Craiova

Lundi à 19h45, la lutte pour le titre est toujours aussi intense en Liga 1 ! La semaine dernière, le FCSB a fait la bonne affaire. Dans un match laborieux, les Bucarestois ont profité d’un nouvel éclair de génie de Budescu pour s’imposer face à Iași (1-0) et rejoindre le CFR Cluj en tête du classement après le nul (0-0) des Transylvains sur le terrain du CS U Craiova. Désormais relégués à quatre points des équipes de tête, le CSU n’a néanmoins pas dit son dernier mot. Equipe au jeu certainement le plus agréable à voir ces dernières semaines, le club de Craiova peut profiter des difficultés du FCSB pour créer l’exploit. Il n’a d’ailleurs pas le choix. Pour espérer encore au titre, il ne faut pas perdre de points.

 

 

SV Babelsberg 03-Energie Cottbus, dimanche 13h30 (Regionalliga Nordost)

L’année dernière, le derby du Brandebourg avait pris des allures de chaotiques après deux envahissements de terrain du parcage de Cottbus, cumulés à une plusieurs interventions de la police antiémeute, plusieurs interpellations et des échanges d’engins pyrotechniques entre les deux kops. Depuis, le principal groupe hooligan de Cottbus s’est auto-dissout, mais nulle doute que pour la revanche, certains devraient faire le déplacement incognito. Également présents l’année dernière, certains hooligans de la New Society de Chemnitz devraient zapper le clash contre Erfurt afin d’aller donner un coup de main à leurs potes de Cottbus. Leur détestation commune des ultras de gauche suffit à braver n’importe quel interdit. Une fois de plus, le match sera diffusé gratuitement sur la chaîne RBB, accessible en ligne avec un VPN (depuis la France). Ça vaut la peine de réserver sa digestion après le repas dominical pour profiter du spectacle.
Rot-Weiß Erfurt vs. Chemnitzer FC
Dimanche 14h, duel au sommet, à condition de considérer la zone de relégation comme un sommet. Condamné à la relégation en division régionale, le Rot-Weiß Erfurt lutte en parallèle pour sa survie financière. Quant aux Saxons du Chemnitzer FC, ils accusent 11 points de retard sur le premier non-relégable. L’ancien club de Michael Ballack et Ralf Fährmann est à la peine mais il n’est pas encore officiellement foutu. Il reste 6 finales à jouer et ça commence dimanche avec 3 points qu’il est interdit de rater.

Les bons coups de la rédaction :

Un match sûr à la maison

Vorskla vs. Mariupol [1 (1,75)] : Le Vorskla n’est pas sur une bonne série et se doit de réagir pour conserver sa troisième place.

Un match sûr à l’extérieur

Ankaran vs. Gorica [2 (1,45)] : Englué dans le ventre mou, Gorica doit se reprendre sur la pelouse de la lanterne rouge.

Un tuyau pour doubler sa mise

Trnava vs. Slovan Bratislava [2 (2,30)] : Dernière chance pour le Slovan Bratislava pour revenir à hauteur de la première place !

Un nul de folie

Presov vs. Moravce [N (2,85)] : Presov est sur quatre nuls de suite !

Un risque à prendre

SKA Khabarovsk vs. Amkar Perm [1 (3,40)] : Malgré sa dernière place, le SKA reste sur un match nul à Grozny.

La rédaction de Footballski.

Semaine #14 – 2018 : Les matchs du week-end
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Pierre-Julien Pera

Pierre-Julien Pera

Papy de la team. Tombé amoureux de Bucarest un jour d'hiver 1998. L'est devenu de toute la Roumanie au fil des ans. Regarde les matchs de Liga 1 roumaine et de Premium Liiga estonienne. En attendant désespérément le retour du Yakutia Yakutsk en 3e division russe. Faut vraiment être cinglé.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Ligue Europa 2017/20178 – Quarts de finale aller

Arsenal 4 - 1 CSKA Moscou Après avoir, contre toute attente, éliminé l'Olympique Lyonnais en huitièmes de finale de l'Europa...

Fermer