Semaine #13 – 2017 : Matchs du week-end et bons coups

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 31 mars 2017

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Vous êtes gâtés car cette semaine c’est pas moins de vingt-huit matchs que l’on vous propose de suivre, enfin de ne surtout pas rater. Quasiment tous nos championnats présentent des chocs, ainsi votre week-end va être bien rempli et peut-être même rentable avec les traditionnels tuyaux de la rédaction.

Les matchs du week-end:

Kairat Almaty vs. Kaisar Kyzylorda

Vendredi à 15h30, le Kaisar reprend sa marche vers la gloire avec un déplacement ô combien périlleux à Almaty, face au Kairat. Mathias Coureur et les siens pourront-ils confirmer leur excellent début de saison (neuf points sur neuf possibles) ? Le Kairat reste lui sur deux matchs nuls et aura à cœur de montrer devant son public qu’il est à la hauteur du leader actuel de la Premier League. Coureur vs. Arshavin, un match dans le match. Une bonne raison de quitter le taf plus tôt ce vendredi, voire d’enclencher le streaming pour une fin de semaine sympathique !

FCI Tallinn vs. Levadia Tallinn

Vendredi à 18h30, c’est le premier gros test pour le champion en titre. Après avoir remporté son premier titre à la surprise quasi-générale, le FCI a mal débuté la saison 2017 avec une défaite chez le Tammeka Tartu. Il s’est bien repris depuis. De son côté, le Levadia tient son rang de favori, sous l’impulsion de son trio offensif Hunt (4 buts), Roosnupp (3 buts) et Kobzar (1 but et 4 passes). Orphelin de Masitsev et Mosnikov, le FCI doit, lui, retrouver de nouveaux automatismes. L’arrivée de l’ancien buteur du Flora, Albert Prosa, est néanmoins une réussite en ce début d’année. Reste à savoir quel FCI nous verrons dans cette affiche: le FCI flamboyant qui a remporté la SuperCoupe 5-0 face au Flora ou celui qui a sombré à Tartu ?

Wisla Krakow vs. Lech Poznan

Vendredi à 20h30 sur la Footballski TV, c’est un vendredi soir de choix qui nous attend en Pologne avec un duel attendu; le Wisla contre le Lech. Un duel de revenants, un duel qui se jouera à quasi guichets fermés, un duel qui sent bon le souffre et la naphtaline. Outre l’ambiance qui sera chaude voire bouillante dans les travées du stade de Krakow, les deux équipes qui vont s’opposer – l’une pour continuer tambour battant sa course au titre (le Lech) et l’autre pour rester dans une course a l’Europe même hypothétique (le Wisla), ont connu la même drôle de saison. Très, très bas dans le classement en début de saison, les deux monstres polonais se sont relevés tout deux après l’arrivée d’un nouveau coach, Nenad Bjelica côté Lech et Kiko Ramirez du côté de la Vistule. Deux coachs aux idées de jeu semblable, portés vers l’avant et aux même séries de victoires impressionnantes qui ont redonné du baume au coeur de leurs fans. Il devrait donc y avoir du spectacle, des joutes verbales, des enroulés en lulu, du suspense, de la grinta, du jeu, du pain et des larmes, bref un match à suivre autour d’un bon verre et devant la Footballski TV.

Shirak vs. Pyunik

Samedi à 13h, on suivra pour une fois un match arménien. Pourtant, ces deux formations sont troisième et quatrième de ce championnat à six ! Mais les quatre premiers se tiennent en six points. Pour coller à Alashkert et Gandzasar, il va falloir l’emporter à l’amorce de la dernière ligne droite.

FK Minsk vs. Dinamo Brest

Samedi à 14h, c’est la R.E.P.R.I.S.E en Biélorussie ! Plusieurs matchs sympathiques avec les deux promus, Gomel et Mogilev, qui affrontent respectivement le BATE et le Dinamo Minsk, dans une saison qui semble être la meilleure de l’Histoire du championnat avec beaucoup de concurrents qui se sont renforcés. Pas Minsk, qui devient un peu le centre de formation du football biélorusse, mais le Dinamo Brest, oui ! Des investisseurs étrangers sont arrivés l’an passé et pour leur première intersaison, le chantier a été grand. Exit les joueurs qui ne sont pas au niveau, le Dinamo vise l’Europe et cela passe par un bon résultat dès le début de la saison !

Moldavie

Dacia vs. Zaria

Samedi à 15h, un Super Saturday, ou plutôt Super Sâmbătă comme on les aime en Moldavie ! Va falloir enclencher le multiplex ou le double écran. Avec le Sheriff bye ce week-end, ses deux poursuivants se doivent de l’emporter pour mettre un peu de pression sur le leader. A commencer par le Zaria, 3e à 5 points mais qui compte un match en moins, et qui a perdu sa dernière rencontre à domicile contre le Sheriff justement. Le Dacia qu’on croyait perdu pour le titre, montre une fois encore son énorme capacité de résilience : trois petits points derrière le Zaria, les Loups pourraient donc remonter provisoirement sur le podium en cas de victoire. Sous un temps idéal de printemps, le choc de cette 24e journée le voici !

Zimbru vs. Milsami

Samedi à 16h, ensuite, à 16 heures, le FC Zimbru va enfin rejouer dans son arène principale, face au Milsami, qui reste sur deux contre-performances et sur des bisbrouilles internes qu’il va falloir laisser derrière soi pour se concentrer sur la course au titre. Le Milsami part favori mais les Galben și Verzi sont une de leurs bêtes noires, en témoigne la victoire 1-0 l’été dernier avec le magnifique but d’Alex Bruno. Côté tribunes, l’Oastea Fiara et les Ultras Boys seront sans doute pas mécontents de retrouver la grandeur de leur arène, surtout face à un parterre de supporters qu’ils détestent, au mieux, et avec qui ils se fighteront, au pire. On espère voir du monde dans les gradins pour le retour du football à Chisinau !

Kosovo

Feronikeli vs. Drenica Skënderaj

Samedi à 15h, derby de Drenica ce week-end entre Feronikeli et le Drenica Skënderaj pour cette journée du championnat kosovar.

Podbrezova vs. Slovan Bratislava

Samedi à 15h30, surprise de la première partie de saison, Podbrezova marque le pas depuis la reprise, la faute à une succession de matchs nuls contre le DAC, Ruzomberok et enfin Zilina, puis par une défaite face au Spartak Trnava. Une série de matchs faisant perdre la seconde place du classement au club, une seconde place où l’on retrouve aujourd’hui son adversaire du jour, dans une dynamique totalement inverse, avec une belle série d’invincibilité depuis la reprise du championnat. De quoi promettre un beau match.

NK Celje vs. NK Domzale

Samedi à 16h, Celje cinquième reçoit Domzale, troisième. Un Domzale qui a réussi à recoller à un petit point de l’Olimpija au classement alors que personne ne s’y attendait. Cela est plus dû à l’Olimpija qui s’est effondré après la reprise (5 matchs pour 4 défaites 1 nul) qu’à Domzale qui a gagné 2 fois. Il n’en reste pas moins que l’équipe de la banlieue de Ljubljana a une attaque de feu grâce à son coach ultra offensif (déjà 50 buts) et voudra battre Celje en marquant le plus de fois possible. Du côté de Celje justement, ça va mieux depuis la reprise grâce à l’investisseur ukrainien : 3 victoires et 2 nuls depuis la reprise. Pour accrocher la quatrième place synonyme d’Europa league, il faudra faire un résultat à domicile.

Vitez vs. Metalleghe BSI

Samedi à 16h30, première journée des play-offs et on va s’intéresser cette semaine à la relégation. Le Vitez reçoit le Metalleghe BSI. Ce dernier s’est imposé la semaine dernière face au Zrinjski après avoir perdu du plus petit des scores face à Zeljeznicar (0-1). L’équipe de Jajce, trop intermittente, est capable du meilleur comme du pire. Aller à Vitez est un test alors que cette équipe reste sur trois matchs nuls 0-0.

Radnik Surdulica vs. Backa Palanka

Samedi à 17h, le 14ème, Radnik Surdulica reçoit le 13ème Backa Palanka. C’est une confrontation entre les deux plus petits clubs de première division. Les deux derniers clubs à avoir découvert l’élite ces deux dernières années sont dans une position précaire, notamment le Radnik qui vient de se séparer de son entraîneur avant la pause internationale et est sur une très mauvaise série de cinq défaites et un nul depuis la reprise. Backa a connu quelques  semaines agitées, menaçant de se retirer du championnat et demandant à être télévisé plus souvent pour éviter les injustices. C’est donc un match entre équipes revanchardes qui nous attend.

APOEL vs. AEK Larnaca

Samedi à 18h,  après vingt-deux jours d’interruption, le championnat chypriote reprend ses droits. L’APOEL accueille le club de Larnaca, l’AEK. Un derby important pour les deux équipes qui cherchent absolument les trois points, pour l’un se rapprocher de plus en plus du titre, et l’autre pour accrocher une deuxième place, synonyme de place européenne l’année prochaine. L’APOEL survole actuellement le championnat avec sept points d’avance du deuxième, l’Apollon Limassol. Une belle forme qui devra être confirmée samedi contre l’AEK mais qui ne sera pas aussi simple puisque leurs deux dernières confrontations ont toujours fini par un match nul (1-1, 1-1 ). Si l’AEK a connu deux revers, l’un contre l’Apollon Limassol (3-2) à l’extérieur, et un match nul contre l’Omonia Nicosie, elle reste compétitive et motivée pour chercher la deuxième place, qui lui permettra de se qualifier dans une compétition européenne l’année prochaine. Un match d’une grande importance donc, à suivre samedi dès 18h !

Dinamo Zagreb vs. Osijek

Samedi à 19h, le Dinamo Zagreb reçoit Osijek. Les locaux n’ont pas d’autres choix que de l’emporter pour rester à distance respectable de Rijeka. Mais les visiteurs, troisièmes, sont sur une série de trois victoires consécutives. Ce match c’est aussi les BBB contre la Kohorta, deux des meilleurs groupes ultras du pays. Alors on va suivre avec une grande attention cette belle rencontre entre deux équipes qui sont dans le haut de tableau depuis le début du championnat.

Bulgarie

CSKA Sofia vs. Ludogorets Razgrad

Samedi à 19h, la dernière journée de phase régulière du championnat n’offre guère de suspense, mais elle se termine néanmoins avec cette belle affiche entre le PFC CSKA, troisième, et le leader Ludogorets. Un leader qui, s’il n’a perdu qu’une seule fois cette saison en championnat (face au Levski) se relâche de temps en temps, concédant des matchs nul par-ci par-là, notamment face au Neftochimik Burgas ou au Dunav Ruse dernièrement. Cela ne l’empêche de filer vers un sixième titre consécutif sans trembler. Le relâchement, voila ce dont les joueurs de Stoycho Stoilov doivent tenter de profiter, même si la marche semble toujours trop haute face à une telle domination.

Budapest Honvéd vs. Ferencváros

Samedi à 20h30, alors que l’OTP Bank Liga entre dans son dernier tiers, le suspense est toujours serré dans la course au titre. Six points seulement séparent le leader Videoton des Aigles Verts de Ferencváros, qui occupent pour le moment une modeste quatrième place à l’issue d’une saison plus difficile que prévu. Un champion en titre qui n’est néanmoins qu’à trois points de Honvéd, son adversaire du jour, qui pointe à la deuxième place. Ce « petit » derby de Budapest promet ainsi d’être intense, tant dans les tribunes que sur le terrain. Après une défaite face aux Vidi (3-0) et un nul contre Újpest (1-1), les joueurs de Marco Rossi doivent absolument se reprendre à domicile pour ne pas laisser la première place s’envoler. Quant à l’équipe de Thomas Doll, elle doit prendre des points pour espérer encore pouvoir défendre sa couronne jusqu’au bout. Quoi qu’il arrive, Videoton, qui se déplace à Paks (samedi, 18h), verra un de ses concurrents prendre un gros coup derrière la tête.

Spartaks Jurmala vs. Riga FC

Dimanche à 13h, le calendrier de début de saison n’a pas été tendre avec le Riga FC. Et pourtant, le promu déjoue tous les pronostics! Après une victoire initiale sur le terrain de Liepaja, le promu – vainqueur de Pirma Liga l’an dernier sous le nom de FC Caramba/Dinamo – a tenu tête à Ventspils lors de la deuxième journée, avec un match nul 0-0. De son côté, le champion en titre Spartaks s’est repris en battant le FS METTA/Lu, l’équipe de l’université de Riga, après s’être incliné lors de la première journée. Alors que la saison commence à peine, le promu peut-il déjà bouleverser la hiérarchie en sortant invaincu de ces trois difficiles premiers matchs?

Georgie

Samtredia vs. Dinamo Tbilissi

Dimanche à 13h, quel rude début d’année pour les favoris d’Umaglesi Liga! Titré champion pour la première fois de son histoire voilà quelques mois, le FC Samtredia a dû attendre la troisième journée pour goûter enfin aux joies de la victoire cette année. La situation est pire pour le Dinamo, qui reste sur deux défaites consécutives, face au voisin du Lokomotiv et face au Dila Gori, à domicile qui plus est. Avant cette quatrième journée, les deux clubs pataugent en seconde partie de classement, respectivement à trois et quatre points du leader Chikhura Sachkere, seule équipe encore invaincue. Dans le pire des cas, le Dinamo peut même se retrouver dernier du classement en cas de défaite.

Panionios vs. Atromitos

Dimanche à 14h, ces deux équipes athéniennes se retrouvent avec deux objectifs différents. Le Panionios, 2e et battu lors de la dernière journée, tentera de maintenir son petit matelas d’avance sur le PAOK (deux petites unités), et de renforcer son avance sur le reste des équipes engagées dans la course aux playoffs. L’Atromitos, de son côté, jouera son va-tout. À 8 points de la 5e place, il n’y a plus le temps de vraiment calculer : la victoire est obligatoire pour continuer de rêver à l’Europe.

AEK vs. Panathinaïkos

Dimanche à 18h30, le Pana tentera de faire la passe de deux, après avoir, lors de la dernière journée, battu l’Olympiakos dans le derbys des Éternels ennemis. Mais pour cela, il faudra aller gagner sur la pelouse de l’AEK, 5e à deux points derrière, et qui n’a pas perdu lors des 5 dernières journées. Une tâche difficile, en somme, mais un enjeu commun pour les deux équipes : essayer de boucher le trou sur le Panionios et le PAOK dans cette lutte à la Ligue des Champions.

Sumqayit vs. Neftchi Bakou

Dimanche à 14h30, en Azerbaïdjan, nous étions partis pour vous faire chavirer devant les demi-finales retour de la Coupe, mais les manches aller ont tué tout suspense : avec leurs victoires respectives 1-3 à l’Inter et 0-2 au Neftchi, la finale devrait sauf surprise opposer Qäbälä à Qarabag, qui se livrent une lutte acharnée pour le titre – deux points séparent les deux mastodontes de la Premyer Liqasi et la finale aurait alors, pour l’une ou l’autre équipe, saveur de revanche. Une fin de saison en apothéose nous attend mais si le suspense semble s’en être allé de la Coupe, ces demi-finales aller ouvrent la voie à une cinquième place qualificative pour la Ligue Europa, que se disputeront ardemment le Zira (sous réserve de pouvoir y participer), Sumqayit et le Neftchi jusqu’au finish. Ca tombe bien, les deux derniers s’affrontent ce dimanche et ont l’occasion d’enclencher la deuxième et de revenir à toute vitesse sur le Zira, actuel 5e, mais qui se déplace au Qäbälä dans la foulée. Le Neftchi, auteur d’une reprise tonitruante et qui reste sur deux victoires de rang, est le favori de cette rencontre. La remontée fantastique se poursuivra-t-elle ce dimanche ?

Macedoine

Vardar vs. Rabotnicki

Dimanche à 15h00, en tête du championnat macédonien, le Vardar reçoit ce week-end Rabotnicki pour le vieux derby de Skopje. Si on reste assez loin d’une ambiance à la Vardar – Shkendija, ce match reste intéressant à suivre, que ce soit sur le terrain ou dans les tribunes, avec en guise d’ambianceurs les membres de la Komiti Skopje.

SCR Altach vs. Red Bull Salzburg

Dimanche à 16h30, la surprenante défaite de Altach à Ried couplée à la déculottée qu’a passé Salzburg à l’Austria fait que cette rencontre est la dernière chance d’aller chercher les Taureaux. Surprenants deuxièmes, Altach est en dents de scie depuis la reprise mais est souvent très solide à domicile. En face, le rouleau compresseur de Salzburg a toutes les armes pour tuer la Bundesliga dès ce week-end. L’occasion pour Dimitri Oberlin de retrouver l’équipe avec laquelle il a explosé en première partie de saison.

Slavia Praha vs. Sparta Praha

Dimanche à 17h30, il est là, il est beau et il s’annonce chaud, c’est le derby de Prague! Un derby qui, pour une fois depuis quelques années, voit le Slavia largement distancer son adversaire avec pas moins de neuf points d’avance. La faute à un Sparta Praha en difficulté depuis la reprise, obligé de changer une nouvelle fois d’entraîneur afin de tenter un redressement urgent. Si le titre n’est plus d’actualité pour ce dernier, ne reste plus qu’à assurer et chercher une victoire dans le match le plus important de l’année.

Zarya Lugansk vs. Shakhtar Donetsk

Dimanche à 18h30, la deuxième partie de saison en Ukraine sera lancée ce week-end avec ce nouveau format qui verra les six premiers s’affronter entre eux. Le sprint final est donc lancé. On vous propose dimanche en fin d’après midi un Lugansk-Donetsk, le leader (incontesté) qui sera reçu par le troisième, toujours dans l’espoir de rattraper le Dynamo Kiev. Avec six longueurs de retard sur le second, le Zarya devra au minimum tenir en échec le Shakhtar pour ne pas voir ses espoirs de deuxième place s’envoler dès l’ouverture de ces « quasi-playoffs ».

Albanie

Partizani Tirana vs. Skënderbeu Korçë

Dimanche à 19h, dans un championnat toujours plus indécis et serré, avec trois équipes se tenant à deux points seulement en tête du classement, voilà que le duel Tirana – Korçë fait son apparition afin de distancer le Partizani et le Skënderbeu. Autant dire que cela nous promet du beau football, entre deux équipes relativement en forme, bien que Skënderbeu marque le pas depuis trois matchs maintenant.

FCSB vs. Dinamo Bucarest

Dimanche à 19h30, le grand derby de Roumanie. S’il sera évidemment largement gagné en tribunes par les supporters du Dinamo et la PCH (Peluza Cătălin Hâldan), rien de certain sur le terrain entre deux équipes relativement malades. S’il pensait s’être bien renforcé cet hiver, le FCSB ne s’améliore guère. Pire, il a été très logiquement battu par le Viitorul voilà deux semaines. Un Viitorul qui a repris seul les commandes du classement. Côté Dinamo, l’embellie vue lors de l’arrivée de Cosmin Contra sur le banc s’est tassée. Les Chiens Rouges n’ont pu faire mieux que deux nuls 0-0 lors des deux premières journées de play-offs. Pour rappel, ces play-offs ne durent que dix journées. Tout faux-pas peut coûter très cher dans la course au titre.

Rostov vs. Krasnodar

Lundi à 18h30, nous assisterons à un derby du sud de la Russie, très important pour l’Europe ainsi que pour la confiance. Les deux formations ont récemment quitté la C3 mais aimeraient bien y retourner, seulement le championnat est serré et les deux équipes ne sont séparées que par deux points. De plus, elles ont toutes les deux perdu beaucoup de force dans la bataille européenne, en témoigne leurs trois nuls pour une seule victoire depuis la reprise. Autant dire que le vainqueur de cette opposition de style mettra son adversaire en difficulté dans cette lutte regroupant la moitié des équipes du pays.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Dnipro vs. Zirka [1 (1,85)]: La série de six matchs nuls d’affilée pour le Dnipro prendra bien fin un jour. Dès ce samedi contre le Zirka ?

Un match sûr à l’extérieur

Podbrezova vs. Slovan Bratislava [2 (1,80)]: Pour croire au titre, le Slovan doit l’emporter! Et cela passe par une victoire contre un Podbrezova peu en réussite.

Un tuyau pour doubler sa mise

CSM Iasi vs. Poli Timisoara [1 (2,00)]: La lutte est âpre pour le maintien en Roumanie. Iasi y est proche et pourrait se donner un grand bol d’air en l’emportant face au Poli.

Un nul de folie

Chernomorets Odessa vs. Olimpik Donetsk [N (2,95)]: L’Olimpik doit préserver sa quatrième place et le point du nul sur la pelouse d’Odessa serait intéressant…

Un risque à prendre

Radnicki Nis vs. Partizan Belgrade [1 (4,00)]: Pas encore qualifié pour le groupe championnat, le Radnicki doit assurer sa place qualificative. Alors quoi de mieux qu’une victoire contre un Partizan déjà qualifié ?

La rédaction de Footballski.

Semaine #13 – 2017 : Matchs du week-end et bons coups
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Histoires de derbys – Resovia Rzeszów vs. Stal Rzeszów

Coincé entre Cracovie et l’Ukraine avec l’autoroute A4 comme seul véritable échappatoire, Rzeszów, ville à l’apparence si tranquille, devient plusieurs fois par an...

Fermer