Semaine #13 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 1 avril 2016

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Vous voulez découvrir ces pays et cherchez un match intéressant à regarder ? Vous êtes parieurs et à la recherche d’un bon tuyau pari dans un championnat moins côté ? En tout cas, une chose est sûre c’est qu’après cette dernière trêve internationale, le sprint final est lancé un peu partout. Ainsi les faux-pas sont impardonnables désormais. En Hongrie, le titre peut même se jouer et nous connaîtrions un deuxième dénouement après la Grèce.

Les matchs du week-end:

CSMS Iași vs. CSU Craiova

Dimanche à 17h00, vous le savez, la Liga 1 ne s’arrête jamais. Dans sa folie ambiante, elle accorde maintenant une place européenne à l’équipe la mieux classée en playdowns! Privés d’Europe pour cause de problèmes financiers, le Dinamo et l’ASA Târgu Mureș bouleversent le quotidien de clubs qui n’avaient plus rien à jouer. Après son nul à Chiajna, Iași a perdu deux précieux points mercredi soir. Craiova, vainqueur de Botoșani hier, a pris un petit avantage dans la course à l’Europa League. En s’imposant en Moldavie, les Oltènes prendraient un avantage quasi-définitif.

Bulgarie

Levski Sofia vs. Beroe

Samedi à 19h00, les coéqupiers de Mehdi Bourabia ont l’occasion d’éteindre à petit feu les rêves d’Europe du Beroe, qui n’en finit plus de stagner depuis la reprise. Surtout, il s’agit de garder autorité sur la ville en restant devant les rivaux du Slavia Sofia, remontés à la troisième place. La course au titre? Face à un Ludogorets qui reste sur douze victoires en douze matchs, c’est un projet à travailler pour l’année prochaine désormais.

Oleksandria vs. Dynamo Kiev

Samedi à 18h30, le Dynamo continue sa marche en avant et devra pour cela éviter toutes les embuches jusqu’au classico face au Shakhtar qui déterminera probablement le champion. Les hommes de Rebrov ont évité dans la douleur le piège Lugansk lors de la dernière journée, cette fois ci c’est le promu Oleksandria qu’il faudra effacer. Pas toujours une tâche facile cette saison que de se défaire de ces promus bien combatifs sur les terrains. Attention donc à ne pas laisser des points en route pour Kiev. En ce qui concerne Oleksandria, le club est toujours en lutte pour la cinquième place, à un point de Poltava.

Levadia Tallinn vs. Nõmme Kalju

Samedi à 15h00, après sa victoire face au Flora, le club de Nõmme pointe à une bonne deuxième position au classement, et se reprend bien après son non-match face à l’Infonet. De son côté, le Levadia connaît un début de saison mitigé, mais, reste néanmoins invaincu. Troisième à un petit point de son adversaire du jour, le Levadia ne fait pas forcément office de favori dans ce match serré. Si l’Infonet s’est imposé la veille, il faudra absolument gagner ce match pour suivre le rythme, et ce dans chaque camp.

FK Jelgava vs. FK Liepaja

Lundi à 17h00, le champion en titre cherche toujours sa première victoire cette année. Tenu en échec par Ventspils lors de la première journée, les maritimes de Liepaja se sont inclinés de manière surprenante chez eux face au Spartaks, passé seul leader de Virslīga. Dans ce championnat relancé par la disparition du Skonto Riga, les écarts se sont resserrés. Ce départ raté ne paraît donc pas rédhibitoire dans la course au titre. Le FK Jelgava est néanmoins un concurrent direct. Il serait donc de bon ton de prendre des points pour les hommes de Maris Verpakovskis.

Debrecen vs. Ferencvaros

Samedi à 18h30, l’équation est simple: le Ferencvaros est champion s’il gagne! Quoi de mieux que de ramener le titre dans la capitale face à l’une des nouvelles places fortes provinciales ? Depuis le MTK en 2008, Budapest n’avait plus connu la gloire, qui ne peut échapper aux Vert et Blanc cette année. En cas de défaite à Debrecen, le Ferencvaros pourrait tout de même être champion en fonction des résultats du MTK et d’Ujpest. Et si cela n’est toujours pas officiel ce week-end, ils auront l’occasion de le fêter à domicile face à Paksi mercredi prochain, ou face à Honved dans huit jours!

Vojvodina vs. Crvena Zvezda

Samedi à 18h00, ah encore des retrouvailles entre Lalatovic et son ancien club l’ Etoile Rouge de Belgrade. Et on peut dire qu’il a pas attendu longtemps pour lancer les hostilités. Grande geule, il est sorti dans la presse mais il faut maintenant assurer sur le terrain car la mayonnaise ne prend pas en Voïvodine. Le club de Novi Sad pointe à la septième place, et reste sur neuf matchs sans victoire toutes compétitions confondues. De l’autre côté Crvena Zvezda écrase la compétition…

 

Moldavie

Milsami Orhei vs. Zimbru Chisinau

Samedi à 14h00, seize points séparent le champion en titre du plus grand club de la capitale, actuellement troisième. Mais forts d’une victoire 0-4 à Nisporeni avant la trêve, les Vulturi Rosii sont lancés vers une mission qu’on pensait impossible au vu de leur première partie de saison: arracher une place en coupe d’Europe! Pour cela, il faut atteindre la quatrième place, qui n’est plus qu’à quatre petits points, ou arriver en finale de la Coupe. De son côté, le Zimbru s’était montré réalise, en septembre, lorsqu’il est venu gagner 0-2 à Orhei. Il s’agit pour les joueurs de la capitale de garder contact avec le duo de tête et ainsi un mince espoir, qui sait, de titre.

DAC Dunajska Streda vs. Slovan Bratislava

Samedi à 18h20, c’est le choc du week-end, le match sous tension, le duel qui exacerbe le nationalisme hongrois et slovaque, ce samedi en Slovaquie c’est DAC – Slovan ! Pour comprendre ce que représente un match entre le DAC Dunajska Streda et le Slovan Bratislava, je ne peux que vous conseiller de lire « Les Hongrois en Slovaquie, récit d’une fracture au sein d’un pays« . Un match explosif qui avait conduit, en 2008, à de lourdes blessures à vie d’un supporter du DAC alors âgé de 17 ans.

FK Rostov-na-Donu vs. Spartak Moscou

Samedi à 18h30, les hommes de Kurban Berdyev vont devoir prouver qu’ils savent se remettre d’une contre-performance. Tenus en echec à Perm, les joueurs de Rostov ont donc perdu leur place de leader, et pourraient voir leur place européenne en danger en cas de nouvel échec contre les Miaso qui semblent revenir en forme (même si cela reste très précaire). Match d’autant plus important que Rostov pourrait reprendre la tête à la faveur du déplacement du CSKA dans la capitale impériale.

Zenit Saint-Pétersbourg vs. CSKA Moscou

Dimanche à 18h30, nous aurons le droit au choc de Russie. C’est un peu le nouveau match au sommet entre les derniers champions, conservant le charme de l’opposition entre les deux principales villes du pays. Le CSKA est en tête et voudrait creuser l’écart sur Rostov qui a un match compliqué à gérer, mais le Zenit est en net regain de forme et pourrait dire adieu à ses chances de titre, voire de C1 en cas de défaite. Ainsi après le match nul laborieux de l’aller, on peut imaginer voir les hommes de Villas-Boas se dépasser pour relancer la RPL.

Georgie

Dila Gori vs. Samtredia

Samedi à 14h00, loin derrière un leader, le Dinamo Tbilissi, qui semble bien parti pour un nouveau titre avec onze point d’avance, les deux dauphins sont à égalité de points au classement. Duel au sommet donc pour détacher un adversaire direct aux places européennes. Avantage à Samtredia,  qui reste sur quatre victoires de rang tandis que le Dila Gori vient de concéder deux matchs nuls. Un petit coup de mou après l’exploit de sa victoire sur le terrain du leader.

Panionios vs. PAOK

Samedi à 18h30. Le Panionios n’est qu’à 90 minutes d’un bel exploit. Club plutôt modeste de la Super League, l’équipe coachée par Marinos Ouzounidis, actuellement cinquième, n’est qu’à une victoire de la qualification en playoffs. Face au PAOK, la tâche ne sera pas facile. Mais déjà qualifiés, les anciens joueurs d’Igor Tudor pourraient jouer un peu plus relâchés, et leur irrégularité laisse entrevoir de belles perspectives aux spectateurs qui se masseront au Nea Smyrni Stadium.

Legia Warszawa vs. Lechia Gdansk

Samedi à 20h30, le match de la semaine semaine en Pologne sera aussi un duel entre deux entraîneurs à la poigne de fer : Cherchesov et Nowak, deux adepte du “travailler plus pour gagner plus”. C’est un “classique” du championnat polonais et, cette saison, il a un petit gout de comeback. Tout d’abord le comeback d’Ariel Borysiuk transféré du Lechia au Legia cet hiver pour venir renforcer le milieu de Varsovie, il retrouvera donc ses anciens co-équipiers du milieu Peszko, Mila, Krasic et Paixao.

Le Lechia Gdansk pourra compter sur le retour de son créateur serbe et d’un des jumeaux Paixao pour essayer de faire un résultat au Stade Marszałka Józefa Piłsudskiego et ainsi tenter de ravir la dernière place qualificative pour le premier groupe des play-offs, la huitième et dernière place étant actuellement détenue par le Jagiellonia Bialystok. Ce sera un vrai test pour les deux clubs même si le Lechia a tendance à exploser en vol à l’extérieur. A une journée de la fin, les Vert et Blanc de la Baltique se doivent de gagner pour espérer le haut après avoir goûter une bonne partie de la saison aux bas-fonds du classement.

RNK Split vs. Hajduk Split

Dimanche à 19h00, le derby de Split sera intéressant à regarder, comme lors des dernières saisons. Les deux se suivent au classement même si l’Hajduk a neuf points d’avance. En gagnant, Split pourrait revenir à six points et rendre intéressant sa fin de saison. Côté Hajduk, il sera intéressant de regarder Susic et Tudor qui restent sur de bonnes prestations.

ND Gorica vs. NK Maribor

Samedi à 17h00, le mano à mano continue dans le championnat slovène. Maribor doit faire un sans faute dans sa course poursuite. Pour cela, il faudra franchir l’étape Gorica, auteur d’un très bon début de saison et qui n’a pas perdu depuis la reprise malgré un fléchissement. Tavares, Ibraimi et les siens vont-ils laisser l’Olimpija voler seul sur le championnat ?

Zeljeznicar vs. Olimpic Sarajevo

Samedi à 16h00, comme Damien vous l’expliquait cette semaine, un match entre équipes de Sarajevo a toujours une saveur particulière. Les bleus reçoivent et restent sur pas moins de cinq victoires consécutives en championnat, meilleure série en cours. De son côté l’Olimpic semble aller mieux depuis la reprise avec une victoire, deux nuls et une défaite.

 Astana vs. Aktobe

Dimanche à 12h00, Astana affronte Aktobe. Ce qui devait être un affrontement pour le titre devrait devenir une promenade de santé pour le club de la capitale. Aktobe a perdu toutes ses ambitions et sa dignité cet été tandis qu’Astana ne s’est pas affaibli et a gagné ses deux premiers matchs. On regardera au moins pour Yuri Logvinenko, la légende d’Aktobe, poussé lamentablement vers la sortie de son club de cœur et qui a su rebondir à Astana.

APOEL vs. Apollon

Samedi à 17h00. C’est le match de la dernière chance pour tenter de barrer la route à un vingt-cinquième titre de l’APOEL. Heureusement, les Kianolefki pourront compter sur un Papoulis qui pète le feu en ce début de playoffs avec trois buts en trois matchs. De plus, les Bleu et Blanc de Limassol auront à cœur de ne pas se louper à quelques jours de leur confrontation en demi-finale de la coupe de Chypre contre O Thrylos, la légende chypriote,qui, comme son homologue en Grèce continentale, rafle décidément tout sur son passage.

Rapid Wien vs. Red Bull Salzburg

Dimanche à 15h00, le titre pourrait se décider lors de cette rencontre. En cas de victoire, le Red Bull prendrait sept points d’avance sur son adversaire du jour, un matelas assez conséquent pour faire la route jusqu’au titre quand on a déjà remporté plusieurs éditions. Le Rapid dégringole depuis quelques semaines et pourrait perdre espoir. Ne pas perdre est impératif pour le club de la capitale.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Senica vs. Skalica [1 (1,60)]: Duel de mal classés en Slovaquie : Senica reçoit la lanterne rouge et n’a jamais perdu contre celle-ci !

Un match sûr à l’extérieur

Gorica vs. Maribor [2 (1,65)]: Maribor se déplace très bien à Gorica avec seulement un petit nul au cours des quatre dernières années !

Un tuyau pour doubler sa mise

Ural vs. Ufa [1 (2,00)]: Les joueurs d’Ekaterinbourg sont en forme tandis que Ufa se déplace très mal ; sa dernière victoire hors de son stade remonte au mois d’août !

Un nul de folie

Zorya Luhansk vs. Karpaty Lviv [N (4.00)]: Le Zorya n’a plus battu le Karpaty à domicile depuis 2012 !

Un risque à prendre

Partizan vs. Surdulica [2 (7,00)]: Le Partizan est déjà qualifié depuis plusieurs journées pour le Groupe de Championnat et recevra, la tête reposée, Surdulica, équipe qui doit encore assurer sa place dans l’élite. Le dernier match entre les deux équipes s’étant soldé par un 2-2, on verrait bien Surdulica créer l’exploit …

La rédaction de Footballski


Image à la une : © pgwear

Semaine #13 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups
3.3 (66.67%) 3 votes

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l’Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l’Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J’essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d’ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,…) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Tout schuss vers Skiski.fr !

L'ouverture des déclinaisons de Footballski vers d'autres sports a toujours été un doux rêve pour nous et certains de nos...

Fermer