Semaine #12 – 2018 : Les matchs du week-end

Pierre-Julien Pera
Pierre-Julien Pera - Publié le 23 mars 2018

Vous êtes fans du foot de l’Est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Certes, il y a des matchs amicaux de nos sélections, notamment en France et nous vous les mentionnons ci-dessous, mais les ligues inférieures continuent leur périple, par tous les temps, de Samara à Timişoara, de Seres à Panevezys, comme d’habitude Footballski vous fait voyager gratuitement dans les quatre coins de l’Europe de l’Est ce week-end.

Les matchs amicaux Footballski en France :

Une fois n’est pas coutume, certaines de nos équipes nationales ont décidé de jouer leurs matchs amicaux du mois de mars en France (et dans certains pays limitrophes), ou ont été invitées à le faire. Nous vous en offrons un calendrier succinct :

Samedi 24 mars

  • Kosovo vs. Madagascar, Stade Jean-Rolland (Franconville), 20h.

Mardi 27 mars

  • Japon vs. Ukraine, Stade Maurice-Dufrasne / Sclessin (Liège), 14h20.
  • Egypte vs. Grèce, Stadion Letzigrund (Zürich), 20h.
  • Sénégal vs. Bosnie-Herzégovine, Stade Océane (Le Havre), 20h.
  • Côte d’Ivoire vs. Moldavie, Stade Pierre-Brisson (Beauvais), 20h.
  • Luxembourg vs. Autriche, Stade Josy-Barthel (Luxembourg), 20h30.
  • Kosovo vs. Burkina Faso, Stade Jean-Rolland (Franconville), 18h.

Les matchs du week-end:

 

Krylia Sovetov vs. Orenbourg

Samedi à 11h, match au sommet en FNL entre les deux relégués de RPL, qui se partagent actuellement la deuxième place de l’antichambre avec 60 points chacun. Autant dire que le vainqueur prendra une belle option sur la montée directe, même si la route est encore longue (il restera onze journées après celle de ce samedi). Avantage aux hôtes qui évolueront à domicile, en plus de rester sur une série de trois victoires d’affilée depuis la reprise, là où Orenbourg patine quelque peu avec deux courtes victoires et une défaite au Luch. A distance respectable du quatrième, le duel de la deuxième place va nous tenir en haleine jusqu’à la fin de saison, comme celui pour la quatrième place, et ça commence donc ce samedi avec ce choc à suivre dès 11 heures.

Ripensia Timişoara vs. Chindia Târgovişte

Samedi à 13h30, la Liga 2 continue pendant la trêve internationale. Avec difficulté, la neige empêchant encore la tenue de deux matchs ce week-end. Pour certaines équipes, cela fera ainsi un mois entier sans jouer depuis la journée de reprise le 25 février dernier ! Lors de cette reprise, le Chindia Târgovişte s’était imposé à Timişoara, sur le terrain de l’ASU Poli. Troisième, et donc virtuel barragiste, le Chindia a fait un petit écart (cinq points) sur ses poursuivants. S’imposer de nouveau dans le Banat permettrait de conserver, voire accentuer cette avance. Avec pourquoi pas l’espoir – certes mince – de revenir sur le deuxième, Hermannstadt.

Hansa Rostock vs. Carl Zeiss Jena

Samedi à 14, c’est un beau duel entre deux équipes de tradition qui attend les fans de foot à l’ancienne. Et pour les supporters de Iéna, un très long déplacement jusqu’aux bords de la mer Baltique. Si le Hansa a presque déjà dit adieu à ses rêves de montée en D2, le Carl Zeiss n’est pas encore totalement assuré de son maintien dans le dernier échelon du foot pro allemand la saison prochaine. Surtout, ce sera l’occasion d’observer un homme sur le terrain : Kevin Pannewitz. Ce défenseur berlinois de 26 revient de loin : passé par Rostock après avoir compté parmi les grands espoirs du foot allemand, notamment avec Wolfsburg, il a vécu une descente aux enfers lorsque son poids atteignait 130 kilos sur la balance. Un régime et un contrat plus tard; le voilà titulaire indiscutable avec Iéna, prêt à tout pour montrer qu’il n’a rien perdu de ses aptitudes sur le terrain. En plus le match est diffusé gratuitement sur NDR, le France 3 régional du Nord de l’Allemagne. Alors un ordi, un bon VPN, quelques canettes de bière bien fraîches et c’est parti pour un samedi après-midi de folie !

Sered’ vs. Skalica

Samedi à 15h, vous l’avez tous attendu, il est là : le grand duel de la seconde division slovaque entre le leader, Skalica, et son poursuivant, Sered. Si un point sépare ces deux clubs, Skalica, ancien pensionnaire de première division slovaque, semble plus armé pour la montée et jouer le haut de tableau. De l’autre côté, Sered’ peut surtout faire valoir sa principale force : l’attaque. Un joli duel en perspective puisque, bien que Skalica ne marque pas énormément, le club peut se targuer d’être la meilleure défense du championnat avec seulement quatorze buts encaissés.

 

FK Panevezys vs. Pakruojis

Dimanche à 11h, première journée de deuxième division en Lituanie avec le grand favori, le FK Panevezys, qui donne le coup d’envoi de cette compétition. Le successeur de l’Ekranas (multiple champion qui a fait faillite) rencontre Pakruojis, successeur du Kruoja Pakruojis, qui avait été exclu de D1 il y à quelques années pour une histoire de matchs truqués… Panevezys a fait négativement la Une de l’actualité pour le recrutement du Franco-Angolais Barkley Minguel Panzo, qui possédait une fiche Wikipedia un peu trop élogieuse (des sélections avec l’Angola qui n’existaient pas et des stats affolantes avec QPR, pour lequel il n’a jamais joué…). Depuis, tant le club que le joueur se font discrets et ce dernier ne devrait pas être présent ce dimanche puisqu’il s’est blessé durant la préparation. Dommage pour Panevezys, qui a bien recruté et dont l’enthousiasme est quelque peu refroidi par ce couac d’envergure quasi mondiale. Le club s’est adjoint les services de l’ancien sélectionneur moldave Alexandru Curtianu pour mener son équipe vers un titre qui sera la meilleure manière de passer à autre chose…

ASU Politehnica Timişoara vs. AFC Hermannstadt

Dimanche à 13h, au lendemain du match du Chindia Târgovişte, c’est au tour du club de Sibiu de jouer à Timişoara. Alors que le leader Dunărea Călăraşi prend les trois points sans jouer ce week-end, face à un Olimpia Satu Mare forfait, l’AFC Hermannstadt s’apprête à jouer un match piège. Sur un terrain abîmé par la neige et le froid, et face à des supporters locaux toujours surchauffés, le promu, leader surprise de Liga 2 durant une bonne partie de la saison, doit s’imposer pour rester à trois points du Dunărea, mais également pour ne pas voir le Chindia revenir. Après avoir tenu tête au leader (0-0) lors de la reprise, l’AFC Hermannstadt serait inspiré de ne pas perdre de points, tandis que le Poli joue sa dernière carte pour prétendre à la lutte pour l’une des trois premières places. Un match à quitte ou double.

Ibar vs. Mornar

Dimanche à 15h30, le leader de la D2 monténégrine se déplace sur la pelouse d’Ibar en difficulté cette saison et qui flirte avec la zone rouge. En cas de succès, Mornar pourrait s’envoler en tête et se rapprocher un peu plus d’une accession dans l’élite.

MTK Budapest vs. Budaörsi

Dimanche à 17h, avec vingt victoires sur les 24 rencontres disputées jusque-là, le MTK Budapest caracole en tête de la deuxième division hongroise. Une saison seulement après avoir été relégués, les Bleu et Blanc sont très bien partis pour remonter en OTP Bank Liga. La réception de Budaörsi, cinquième, peut leur permettre de creuser un écart encore plus conséquent sur leurs poursuivants.

La rédaction de Footballski.

Semaine #12 – 2018 : Les matchs du week-end
4.5 (90%) 2 votes

A propos de l'auteur

Pierre-Julien Pera

Pierre-Julien Pera

Papy de la team. Tombé amoureux de Bucarest un jour d'hiver 1998. L'est devenu de toute la Roumanie au fil des ans. Regarde les matchs de Liga 1 roumaine et de Premium Liiga estonienne. En attendant désespérément le retour du Yakutia Yakutsk en 3e division russe. Faut vraiment être cinglé.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
L’oeil du recruteur : que deviennent-ils ? (3/3)

Cela fait désormais deux ans et demi que nous avons lancé l’Œil du recruteur avec pour objectif de vous faire découvrir des...

Fermer