Semaine #11 – 2017 : Matchs du week-end et bons coups

Pierre-Julien Pera
Pierre-Julien Pera - Publié le 17 mars 2017

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Vous en avez pour tous les goûts, dans toutes les langues, pour tous les jours et pour toutes les heures (y compris à 16h37) avec ce programme concocté par nos soins, qui s’étale du vendredi au lundi, avec des derbys, des belles ambiances et des matchs déjà décisifs dans certains pays. Régalez-vous !

Les matchs du week-end :

Dnipro Dnipropetrovsk vs. Karpaty Lviv

Vendredi à 16h, les deux cancres de la Premier League se retrouvent ce vendredi pour la 22ème journée qui va marquer la fin de la première phase du championnat ukrainien. Le Dnipro et le Karpaty s’étaient vu infliger en cours de saison de multiples sanctions ainsi que six points de retrait chacun. Pour l’ancien finaliste de la Ligue Europa, cette rencontre sera l’occasion de sauver un peu la face en ne terminant pas dernier de la phase régulière. Pour le Karpaty, le résultat importe peu puisque son poursuivant, le Stal, est à dix points devant. En revanche, une victoire ne viendrait que confirmer la bonne forme de l’équipe qui reste sur deux succès consécutifs.

Albanie

Skënderbeu Korçë vs. Kukësi

Vendredi à 18h, c’est l’occasion rêvée pour le Skënderbeu de remettre le train en marche et prendre provisoirement la tête de la Superliga, et mettre la pression sur le Partizani qui se déplace le lendemain chez la lanterne rouge. Une victoire de Kukësi, actuel leader, serait un affront terrible aux ambitions de titre de Skënderbeu, mais reste envisageable au vu des deux dernières sorties du champion en titre ; deux matchs nuls qui avaient ralenti le rythme effréné qu’ils avaient imposé depuis la reprise et qui ont justement permis à Kukësi de se hisser en tête. Le vrai choc de ce week-end en Albanie, décisif pour le titre !

Shakthar Karagandy vs. Kaisar

Samedi à 13h, deux victoires en deux matchs et une première place provisoire au classement : c’est peu dire que le Kaisar de Mathias Coueur a bien démarré sa saison. En tout cas bien mieux que son adversaire du jour, le Shakhtar n’ayant pu faire mieux qu’un match nul face à Taraz en ouverture et une défaite à Akzahyik le week-end passé. On suivra donc ce match avec attention pour peut-être un neuf sur neuf pour le Kaisar ?

Bulgarie

Lokomotiv Plovdiv vs. CSKA Sofia

Samedi à 14h, avant même les deux dernières journées de sa phase régulière, le championnat bulgare ne réserve plus aucun suspense. Le nom du futur champion est déjà (quasiment) connu, tout comme celui des qualifiés pour les play-offs, et même (quasiment) ceux des futurs relégués. Sur le papier, rien de bien passionnant donc. L’affiche du jour, entre deux clubs luttant pour les places européennes, vaut néanmoins le détour.

Riga FC vs. Ventspils

Samedi à 14h, décevant troisième de Virsliga l’an dernier, le grand FK Ventpils a débuté de la meilleure des manières l’année 2017 en s’imposant lors de la première journée. De son côté, le modeste Riga FC a créé la surprise en s’imposant la semaine dernière sur le terrain du FC Liepaja. Alors que le champion en titre Spartaks s’est également incliné à la surprise générale lors de la journée d’ouverture, les deux clubs peuvent prendre le large en cas de victoire ce week-end. Le Riga FC est-il en mesure de créer une nouvelle surprise ?

Lokomotiv Moscou vs. Spartak Moscou

Samedi à 14h30, le leader spartakiste se déplace à quelques pas de chez lui, au Tcherkizovo, pour ce derby de Moscou sans réelle animosité, mais qui sent toutefois bon le printemps et l’opération rachat devant ses supporters pour le Lokomotiv, qui avait pourtant bien entamé la reprise mais s’est incliné lundi passé contre Krasnodar. Une série de victoires pourrait toujours les rapprocher des places européennes, mais face à un Spartak qui semble plus proche que jamais d’un titre de champion, ça sera très compliqué. L’ambiance devrait en tout cas être présente dans les tribunes ! Pour un petit aperçu, vous pouvez relire notre « Au Stade » de la saison passée.

Zeljezničar vs. Radnik Bijeljina

Samedi à 15h, Zeljezničar, 3ème du championnat et invaincu depuis fin octobre 2016 reçoit le Radnik Bijeljina. Les deux clubs viennent de s’affronter cette semaine en coupe et Zeljo a gagné 2-0 a domicile. A n’en pas douter, le match sera différent. Les Blanc et Bleu ont besoin d’une victoire pour rester dans la le groupe de tête avec Sarajevo et Zrjinski. Le Radnik Bijeljina enchaîne des résultats plus compliqués depuis la reprise et une victoire face à Zeljeničar serait un bon moyen de relancer la mécanique.

Neftchi Bakou vs. Inter Bakou

Samedi à 16h37, oui, vous avez bien lu, le derby de Bakou démarrera à 16h37, pour une simple et bonne raison : il s’agit de fêter les 80 ans du Neftchi Bakou, créé en 1937 (il sera 19h37 à Bakou). On peut s’attendre à une ambiance particulière et des gradins plus remplis que d’habitude à cette occasion ! Côté sportif, le Neftchi a joué à coeur son rôle de trouble-fête en venant à bout de Qäbälä le week-end dernier, permettant ainsi au Qarabag de reprendre la tête. Du coup, l’Inter n’est « plus qu’à » sept points de la deuxième place, et jouera ses chances jusqu’au bout. Une victoire permettrait aussi de concrétiser un peu plus sa troisième place au classement, qualificative pour la Ligue Europa. Mais dans un match-jubilé face à un Neftchi revigoré depuis la reprise (13 sur 18) et vainqueur chez son rival début février, nous aurons droit à une belle opposition et à un chouette anniversaire ! Rendez-vous samedi à 16h37 donc !

Osijek vs. Cibalia

Samedi à 17h, le derby de Slavonie aura de l’enjeu : les places européennes pour Osijek et le maintien pour Cibalia. L’ambiance sera au rendez-vous et Osijek devra confirmer à domicile leur beau match contre l’Hajduk Split. Cibalia, bon dernier avec des problèmes financiers importants, devra gagner pour espérer.

FC Viitorul vs. FCSB

Samedi à 19h30, parti avec deux points d’avance sur le FCSB au début des play-offs, le Viitorul a déjà perdu son avance après son nul 0-0 face au Dinamo lundi soir. Les efforts de toute une saison déjà réduits à néant après la première journée. Constamment en difficulté face aux équipes de haut du tableau, les joueurs de Hagi doivent absolument s’imposer pour ne pas laisser le FCSB partir seul en tête de Liga 1. Parce que les play-offs sont très courts (dix journées seulement) et parce qu’ils ne peuvent se permettre de perdre trop de points d’entrée de jeu sur deux matchs à domicile.

Dinamo Batumi vs. Samtredia

Dimanche à 13h, le champion en titre Samtredia semble avoir raté son début de championnat avec un nul et une défaite. Pour ne pas sombrer dans une crise de confiance après seulement trois journées, les Iméréthiens iront défier le Dinamo Batumi, qui nourrit des ambitions de places européennes cette année encore. Et les joueurs d’Adjarie ayant déjà fait une croix sur la coupe nationale cette semaine, avec une défaite face à leurs voisins de Poti, ce sont bien deux équipes revanchardes qui essaieront d’enfin lancer leur saison.

Kosovo

Trepça’89 vs. Trepça Mitrovicë

Dimanche à 14h, une ville, deux rives et deux clubs, aux trajectoires différentes, mais symboles d’une histoire du Kosovo. Les hôtes sont leaders et leurs voisins avant-derniers, on ne devrait donc pas avoir de surprises sur le terrain, mais l’animation devrait plutôt se passer dans les tribunes pour ce derby assez spécial de Mitrovica.

PAOK vs. Panionios

Dimanche à 14h, le Panionios peut frapper un énorme coup en venant s’imposer à Thessalonique. En effet, les banlieusards athéniens, en très grande forme (4 victoires, 1 nul sur les 5 dernières journées) installés à la 2e place avec 5 points d’avance sur le PAOK, peuvent prendre un ascendant presque définitif sur Pedro Henrique et ses coéquipiers. Mais, forcément, les joueurs d’Ivic voudront saisir cette chance de revenir un peu sur les talons des visiteurs. Ce qui promet un match forcément électrique et engagé.

Panathinaïkos vs. Olympiakos

Dimanche à 18h30, le match qu’on ne présente plus. Le derby des éternels ennemis. Si au classement, 12 points séparent les deux formations, le Pana voudra sauver l’honneur d’une saison décevante en battant son voisin du Pirée, histoire de continuer à croire à cette 2e place, et d’éventuellement profiter d’un perdant lors du match PAOK-Panionios pour grappiller des points. Mais pour cela, il faudra battre le leader, irrégulier mais qui n’est plus très loin d’un nouveau titre. Et ce n’est pas si simple que cela…

Cukaricki vs. Crvena Zvezda

Dimanche à 15h, Cukaricki va mieux depuis l’arrivée de Lalatovic avec quatre victoires en cinq matchs et un match nul. En recevant le leader, Cukaricki va passer son grand test ! Alors que l’ Etoile Rouge de Belgrade n’a pas changé de composition au cours des trois derniers matchs et semble toujours aussi brouillon dans son jeu, il sera intéressant de voir quel stratégie adoptera l’ancien entraineur de Zvezda. De plus, une victoire de Cuka permettrait à cette équipe de revenir dans le groupe « champion » en prévision des play-offs à venir.

Red Bull Salzburg vs. Austria Wien

Dimanche à 16h30, c’est le match qui peut relancer le championnat. Salzburg a perdu un peu de son avance en n’allant faire que match nul face à l’Admira alors que Altach et l’Austria ont gagné, et voilà les Veilchen à six points de la tête. L’occasion est belle pour ne revenir qu’à trois points et s’offrir une fin de saison à enjeu. Il faudra créer l’exploit à la Red Bull Arena !

Csákvár vs. Soroksár

Dimanche à 17h, point d’OTP Bank Liga au programme, du fait de la prochaine trêve internationale (la Fédération ne fixe aucun match de D1 lors d’un week-end précédant une rencontre de la Hongrie). Mais que les amoureux de football magyar se rassurent, si les équipes de l’élite sont au repos, celles des divisions inférieures, elles, sont bel et bien sur le pied de guerre ! En Merkantil Bank Liga (D2 hongroise), la lutte fait rage aussi bien en haut qu’en bas de tableau. Et c’est justement un duel des extrêmes qui nous intéresse ici. Dimanche, Csákvár, actuellement premier non relégable et qui reste sur cinq défaites de rang, reçoit Soroksár, deuxième à deux longueurs du leader, le Puskás Akadémia. Le club budapestois voudra profiter de ce déplacement chez une formation en difficulté pour creuser l’écart sur ses poursuivants et, par conséquent, s’installer durablement à l’une des deux premières places du classement, synonymes de promotion à l’échelon supérieur en fin de saison.

Lechia Gdansk vs. Legia Warszawa

Dimanche à 18h, un match au sommet qui promet d’être électrique. Les Lechia – Legia ont toujours une petite saveur particulière mais cette fois-ci, c’est en candidats au titre que les deux équipes vont s’affronter à une poignée de journées des play-offs. Le Lechia longtemps en tête en compagnie du Jagiellonia Bialystok est sur une pente descendante et il se pourrait que les hommes de Nowak pètent encore les plombs comme contre le Lech il y a deux journées, mais attention le Lechia est souvent imprenable à domicile. Dans le camp adverse, le Legia est de retour, non pas flamboyant comme avant la trêve hivernale mais la machine à victoires est de nouveau en marche. Dans un stade plein, cette course au titre aux quatre prétendants laisse présager quelques étincelles dimanche car le battu verra s’envoler de précieux points alors qu’il n’y en a que trois de différence entre le Jagiellonia leader et le Legia quatrième (le Lechia est troisième à deux points). Donc après votre brunch, posez vous tranquillement devant la FootballskiTV, admirez et vivez une course au titre palpitante et ce match entre deux grands clubs polonais, la piste aux étoiles est de retour sur le petit écran !

Moldavie

Petrocub Hîncesti vs. Speranta Nisporeni

Lundi à 13h, la Moldavie du football a joué en fin de semaine, trêve internationale oblige où les Tricolorii vont affronter la Turquie et Saint-Marin en amicaux, ainsi que l’Autriche pour les qualifications de la Coupe du Monde 2018, tous à l’extérieur. Le match qui nous intéresse est en fait un match remis de la 23e journée, qui aurait du avoir lieu à Hîncesti mais le terrain était trop inondé. Du coup il est disputé ce lundi sur le terrain synthétique du Zimbru, à Chisinau, pour ne prendre aucun risque. Les deux équipes, promues l’an passé, réalisent une saison honnête dans le ventre mou et devraient continuer leur aventure en Divizia Nationala l’an prochain. Toutefois, aucun des deux clubs n’a gagné de matchs depuis la reprise, il s’agira donc de le faire ce lundi et on aura sans doute droit à un match très ouvert entre deux équipes joueuses !

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Zilina vs. Ruzomberok [1 (1,35)]: Zilina voit le Slovan Bratislava revenir dangereusement sur sa première place! Il faut gagner!

Un match sûr à l’extérieur

Celje vs. Maribor [2 (1,40)]: Maribor est en état de grâce cette saison et devrait l’emporter assez facilement sur la pelouse du Celje.

Un tuyau pour doubler sa mise

Viitorul vs. Steaua Bucarest [2 (2,70)]: Duel au sommet en Roumanie entre les deux premiers ex-aequo du championnat! Avantage au Steaua qui reste sur 7 victoires d’affilée sur la pelouse du Viitorul.

Un nul de folie

Dnipro vs. Karpaty Lviv [N (2,90)]: Le Dnipro reste sur une série impressionnante de quatre matchs nuls d’affilée!

Un risque à prendre

Veria vs. Kerkyra [2 (5,00)]: 7 défaites d’affilée pour le Veria en championnat, c’est cadeau!

La rédaction de Footballski.

Semaine #11 – 2017 : Matchs du week-end et bons coups
4.8 (95%) 4 votes

A propos de l'auteur

Pierre-Julien Pera

Pierre-Julien Pera

Papy de la team. Tombé amoureux de Bucarest un jour d'hiver 1998. L'est devenu de toute la Roumanie au fil des ans. Ecrit envers et contre tous la gloire et la beauté de son football depuis 2006 sur Parlonsfoot et Footballski. Regarde les matchs de Liga 1 roumaine et de Premium Liiga estonienne. En attendant désespérément le retour du Yakutia Yakutsk en 3e division russe. Faut vraiment être cinglé.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
#5 Mathias Coureur – Ma vie à l’Est

Footballski vous propose de découvrir une nouvelle rubrique avec « Ma vie à l’Est. » Le principe est simple : rentrer dans la...

Fermer