Semaine #11 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 18 mars 2016

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Vous voulez découvrir ces pays et cherchez un match intéressant à regarder ? Vous êtes parieurs et à la recherche d’un bon tuyau pari dans un championnat moins côté ? En tout cas chez nous vous avez l’embarras du choix car même si la Finlande et la Biélorussie attendent que le printemps soit bien entamé pour reprendre, la bataille fait rage partout ailleurs dans la planète Footballski.

Les matchs du week-end:

Dinamo Bucarest vs. Pandurii Târgu Jiu

Dimanche à 19h30, ce match est le dernier de la 3e journée de play-offs. Après la défaite de l’Astra Giurgiu face au Steaua la semaine dernière, le classement s’est bien resserré, avec des Pandurii pointant à un tout petit point du leader! En cas de nouveau faux-pas de l’Astra (ce soir face à Târgu Mureș), et du Steaua demain sur le terrain du Viitorul, les joueurs de Iordănescu Jr peuvent donc prendre la tête de Liga 1. Une sacré surprise, même si ces Pandurii montrent match après match un jeu offensif et plaisant. Face à un Dinamo en légère méforme (défaite 0-3 contre Chiajna en coupe puis match nul 0-0 face à Târgu Mureș en championnat), c’est peut-être le moment idéal pour un gros résultat en Liga 1!

Bulgarie

Slavia Sofia vs. Levski Sofia

Samedi à 13h00, en l’absence du CSKA Sofia, Slavia/Levski reste l’unique derby de Sofia de la première division bulgare! Et puisque les deux clubs ont abandonné leur poursuite du Ludogorets depuis la reprise (le Levski, 2e, est à 12 points du leader), le derby vaudra son pesant de cacahuètes pour les places européennes puisque le Slavia pointe à la 4e position, quatre petits points derrière les Bleus de Mehdi Bourabia. Les deux équipes sont dans une forme moyenne mais nul doute que les tribunes et le terrain seront à la hauteur du rendez-vous, ce samedi, dans la capitale!

Dynamo Kyiv vs. Zorya Luhansk

Dimanche à 18h30, le Dynamo qui a pu reprendre la tête grâce au faux-pas du Shakhtar passe un nouveau test très important en vue du titre. En effet, c’est la surprenante équipe du Zorya Luhansk qui se présente à l’Olimpiiskiy ce dimanche soir. Les joueurs de la Donbass sont invaincus depuis une longue période et ont pour habitude de se défoncer face au Dynamo, à cause de leurs liens avec le Shakhtar. Une victoire pourrait d’ailleurs asseoir leur place sur le podium alors que les hommes de la capitale ne doivent laisser aucun point en route s’ils veulent conserver leur titre.

Nõmme Kalju vs. Flora Tallinn

Samedi à 15h00, le Flora, champion en titre, n’a toujours pas encaissé le moindre but cette saison en Premium Liiga. Malgré cela, le club ne mène pas le championnat, la faute à un match concédé face au Levadia lors de la première journée. A deux points de l’Infonet, qui met d’entrée la pression et met en application ses ambitions cette année, le champion en titre doit s’imposer pour ne pas se laisser distancer. En face, Kalju a déjà grillé un joker en s’inclinant face à ce même FC Infonet la semaine dernière. Avec les gros bouleversements de son effectif cet hiver, l’équipe de Sergei Frantsev a du mal à poser son jeu en ce début de saison et a beaucoup souffert dans son dernier match. Il faudra une grosse amélioration pour tenir tête au Flora samedi, et ne pas être distancé au classement.

Ventspils vs. FK Liepaja

Dimanche à 12h00, surprenant champion l’an dernier, le FK Liepaja a mal démarré sa nouvelle année en Virsliga. Malgré un but de Davis Ikaunieks, les Maritimes se sont en effet inclinés 1-2 sur leur terrain face au modeste FK Spartaks. Un résultat vraiment inattendu qu’il va falloir effacer en s’imposant à l’extérieur. Oui mais voilà, c’est à Ventspils qu’il faudra se déplacer ce dimanche. C’est-à-dire sur le terrain du plus sérieux concurrent au titre, qui a néanmoins été tenu en échec à domicile par l’ambitieux promu Riga FC. Les deux équipes ont donc mal débuté l’année. Reste à savoir laquelle va le mieux s’en sortir dans cette première confrontation directe.

Vasas vs. Ferencvaros

Samedi à 18h00, le match du titre pour le Ferencvaros ? En cas de victoire chez l’avant-dernier, les Vert et Blanc seront champions pour la première fois depuis 2004, à condition que leurs poursuivants fassent un faux-pas!

MTK Budapest vs. Debrecen

Dimanche à 15h30, et les poursuivants les voici, dans la folle course à l’Europe. Grâce à un beau 9/9, le MTK est repassé devant son adversaire pour se placer 3e, à égalité avec Ujpest, à 22 points des leaders! Six équipes se tiennent en quatre points donc faux-pas interdit pour les deux équipes. Debrecen devra trouver des ressources après avoir joué en milieu de semaine, en coupe, pour un joli 0-0 face à Ferencvaros.

Cukaricki vs. FK Partizan

Dimanche à 19h00, le troisième contre le quatrième. Le Partizan a calé cette semaine en coupe, avec les problèmes liés à Bojinov. Tomic étant limité pour composer son attaque, l’option choisie face au Spartak était Ilic en attaque. Le match s’est conclu par un 0-0. Face à un concurrent direct pour la seconde place, ils doivent marquer. Cukaricki n’a pas joué la semaine dernière face à Mladost à cause des inondations et pourrait être à court de rythme. A noter que Cuka n’a plus perdu face au Partizan depuis le 13 septembre 2014.

Moldavie

Speranta Nisporeni vs. Milsami Orhei

Vendredi à 13h00, la 3e phase débute en Divizia Nationala et le Speranta reçoit les champions en titre pour tenter de les écarter définitivement de la course à la 4e place (synonyme d’une probable qualification en C3). Les deux équipes font du surplace depuis la reprise (1/6 et 2/6) mais c’est là l’occasion en or – et la dernière ? – pour les Vulturii rosii d’enclencher leur remontée fantastique. Avec sept points d’écart avant le coup d’envoi, on devrait avoir à un beau duel entre deux des équipes les plus plaisantes à voir jouer en Moldavie!

Slovan Liberec vs. Viktoria Plzen

Dimanche à 15h45, c’est le dimanche de tous les dangers ce week-end en République Tchèque. Un dimanche qui débutera avec le très alléchant duel du haut de tableau entre le Slovan Liberec et le Viktoria Plzen. Un match important pour le leader de Plzen, face à une équipe très difficile à manœuvrer et qui s’est parfaitement adaptée aux différents départs de l’hiver. Mais surtout, en cas de victoire, le Viktoria Plzen pourra espérer un faux-pas de son principal adversaire pour le titre : le Sparta Praha.

Sparta Praha vs. Slavia Praha

Dimanche à 19h30, car oui, après ce duel entre le Slovan et le Viktoria Plzen, le Sparta affrontera son ennemi de toujours, le Slavia! Un Slavia qui s’était imposé au match aller (on vous l’avait raconté ici), ce qui avait lancé une nouvelle série de succès grâce à ça tandis que le Sparta, lui, était en train de couler peu à peu dans le jeu. Aujourd’hui, tout a changé. Les deux clubs se sont superbement renforcés durant l’hiver, le Sparta vit actuellement une véritable euphorie grâce à des performances exceptionnelles en Ligue Europa, tandis que le Slavia, lui, continue d’engranger les points pour une possible qualification dans cette même compétition européenne. Un match importantissime et spécial pour un homme : Josef Husbauer, lui qui fut transféré cet hiver au Slavia en provenance du Sparta.

Spartak Trnava vs. DAC Dunajska Streda

Samedi à 18h00, match important pour le DAC face au Spartak Trnava dans un match qui sent la poudre, du fait de la relation historique avec la Hongrie pour le DAC Dunajska Streda. Sur le terrain, le Spartak devra absolument renouer avec le succès, après deux matchs nuls et une défaite, pour pouvoir espérer une place européenne en fin de saison. Une place européenne également à la portée du DAC. Quatrième au classement, le club n’est qu’à quatre points de la troisième place du Spartak Myjava. Un Spartak Myjava qui affrontera le Slovan Bratislava ce week-end, une occasion parfaite pour reprendre quelques points sur son concurrent.

Slovan Bratislava vs. Spartak Myjava

Dimanche à 14h30, et justement! Le choc du week-end aura lieu à Bratislava entre le Slovan et le club de Myjava. D’un côté, si le Slovan continue un parcours impeccable, on ne peut constater une certaine difficulté lors des dernières matchs, et ce malgré les victoires. En effet, lors du dernier match à Senica en coupe, le club a du attendre les penaltys pour se qualifier tandis qu’une semaine avant, le club avait concédé le match nul face à Podbrezova. De son côté, le Spartak a renoué avec le succès face à l’autre Spartak, celui de Trnava. Un match intéressant où le Slovan Bratislava ne devra pas laisser des points en route pour espérer encore remporter un titre promis à Trencin.

FK Krasnodar vs. Lokomotiv Moscou

Dimanche à 17h00, c’est la bataille pour l’Europe qui continue en RPL. Quatrième, le FK Krasnodar n’a qu’un point de retard sur son adversaire du soir et se doit d’avoir enfin des performances à la hauteur de ses ambitions. Les Cheminots de leur côté ne gagnent quasiment plus et sont sur le point de faire une croix non seulement sur le titre mais sur leur retour en C1. Autant dire qu’une victoire dans le sud est indispensable pour eux, surtout qu’une défaite pourrait théoriquement les expédier jusqu’à la septième place du classement.

Pyunik Erevan vs. Shirak Gyumri

Dimanche à 13h00, le championnat arménien n’a pas mis longtemps à s’emballer au retour de la trêve. Défait dès la première journée de 2016, le leader Alashkert a vu le Pyunik Erevan revenir à deux points au classement. Le champion en titre peut même prendre la main dès ce week-end en cas de victoire, le leader ne jouant pas, son adversaire Ulisses Erevan s’étant retiré cet hiver faute de moyens financiers. Ce match est donc important à plus d’un titre, le Pyunik devant s’imposer face au Shirak, qui n’est autre que son premier poursuivant! Troisième, le club de Gyumri doit de son côté prendre des points pour consolider sa place, la dernière européenne.

Qäbälä vs. Qarabag

Samedi à 18h30, c’est sans doute le choc le plus attendu en Azerbaïdjan, et le duel qu’on prévoyait pour la conquête du titre. Mais en ce 19 mars, les saisons sont bien différentes pour les deux équipes. Le Qarabag est confortablement assis sur son trône mais voit toujours le Zira s’accrocher en seconde position. Les promus avaient mis un terme aux espoirs de titre du Qäbälä samedi dernier, en allant gagner là-bas. Les Rouge et Noir ont même été dépassés par l’Inter Bakou ce week-end. Un baroud d’honneur face à leurs meilleurs ennemis pourrait lancer leur fin de saison – et donner un fameux coup de pouce au Zira ?

Lech Poznan vs. Legia Warszawa

Samedi à 20h30, c’est un choc, c’est un classique qui sent le souffre et l’odeur des fumis qui craquent dans les tribunes. Ce duel a une grande importance mais peut-être pas celle que l’on aurait cru en début de saison. Le Lech Poznan depuis sa prise en main par Jan urban est remonté de la dernière à la cinquième place mais pointe toujours à 15 points du leader, le … Legia Warszawa. Si tout est encore mathématiquement possible avec la division des points par deux lors des playoffs, il faudrait un miracle pour que le Lech soit Mistrz Polska comme en 2015. Mais alors pourquoi ce duel sera LE MATCH à regarder ce samedi, à 20h30? Car comme dans une tragédie grecque, la trahison s’est mêlée à ce sommet de la famille du football polonais. Avec dans le rôle du traitre, Kaspar Hamalainen qui a quitté le Lech Poznan cet hiver pour signer chez l’ennemi intime, le Legia. On attend donc avec impatience l’accueil chaleureux des ultras du Lech connus pour “leur mesure et leur retenue”. Une tragédie “finlando-polonaise” en apothéose à ne pas manquer entre deux villes qui s’honnissent, deux tacticiens charismatiques qui en découdront, deux couleurs qui ne se mélangeront pas, et tout cela au terme de deux actes qui seront les plus attendus d’une saison 2015-2016 époustouflante.

Hajduk Split vs. Dinamo Zagreb

Dimanche à 15h00, un match qui ne se refuse jamais même si sportivement l’enjeu est moindre. L’Hajduk Split réalise une seconde partie de saison très décevante (comme chaque année) tandis que le trophée de champion ouvre grand ses bras au Dinamo. Cependant, une victoire de l’Hajduk aurait le mérite de relancer le suspens si Rijeka gagnait. Et puis le match se déroule à Poljud. Avec le contexte actuel, nul doute que l’ambiance sera bouillante. Vous n’êtes pas encore convaincus ? Comme à chaque match entre les deux équipes, il y aura sur le terrain des pépites qui feront le bonheur de grands clubs européens dans quelques années…

Kosovo

Llapi vs. Hajvalia

Samedi à 14h00. Le qui-perd gagne ne s’arrête décidément pas en tête du championnat du Kosovo et visiblement cette fois, c’est à Hajvalia qu’a profité la déconfiture du Feronikeli. Du coup, ce samedi les nouveaux leaders se déplacent sur le terrain de Llapi qui n’est que trois points derrière. Choc en perspective.

Crimée

Rubin Yalta vs. SKChF Sevastopol

Samedi à 14h00, la bataille pour la deuxième place continue. Une semaine après la contreperformance de Bakhchisaray contre le Berkut, Sevastopol peut définitivement se donner de l’air en distançant son autre adversaire direct, le Rubin Yalta. Mais attention, le Rubin revient bien depuis la fin de l’hiver en Crimée.

Ordabasy vs. Astana

Dimanche à 12h00, nous pouvons vous proposer ce match entre les deux premiers du classement. Ok, après une journée, c’est inutile de sortir un tel argument. Mais Ordabasy est capable de tout, comme nous l’avons vu les années précédentes. Même s’il n’y a pas eu de renfort significatif à part Filip Kasalica, une ancienne étoile montante. Le but d’Ordabasy sera de figurer dans le top 5 comme les années précédentes, voir mieux. Astana, de son côté, veut remporter le titre et a comme meilleur atout son coach Stoilov. Même si Foxi est parti, les tauliers Logvinenko et Despotovic sont arrivés. Un match qui s’annonce donc plutôt intéressant.

AEK Larnaca vs. APOEL

Dimanche à 17h00. Match pour le titre ce dimanche à Chypre et pour sûr vous serez devant vos écrans pour ne pas rater cela ! L’AEK a l’occasion de revenir à hauteur d’ « O Thrylos », « la Légende » chypriote. Les hommes de Temuri Ketsbaia, quant à eux, pourront, en cas de victoire, prendre une option sur le championnat. On le dit chaque semaine, mais l’APOEL crache du feu en 2016. Imaginez qu’ils n’ont plus perdu un match depuis le 3 janvier ! Ils viennent d’ailleurs d’enchaîner onze victoires d’affilées en championnat, bel exploit pour une équipe à la rue fin 2015.

Bosnie

Sloboda Tuzla vs. Zeljeznicar

Samedi à 15h00. Le leader Slobodan Tuzla reçoit le célèbre club de Sarajevo qui n’est pas à la fête cette saison en pointant à la 6ème position mais … restant sur 4 victoires consécutives en championnat. Cependant les pensionnaires sur stade Grbavica auront fort à faire face à Tuzla et ses prolifiques Ahmetov et Zeba.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Vozdovac vs. Jagodina [1 (1,70)]: Vozdovac reste sur de très bons résultats à domicile tandis que Jagodina reste sur quatre sèches défaites à l’extérieur.

Un match sûr à l’extérieur

Beroe vs. Ludogorets [2 (2.00)]: Avec six victoires lors des sept dernières sorties, le leader Ludogorets devrait logiquement s’imposer et se rapprocher encore un peu plus du titre!

Un tuyau pour doubler sa mise

Chernomorets Odessa vs. Oleksandria [2 (2,05)]: Odessa n’a plus gagné à domicile depuis octobre! Une aubaine pour Oleksandria qui n’est pas si loin des places européennes.

Un nul de folie

Terek Grozny vs. Ural [N (3,50)]: Deux équipes surprises du championnat en forme. Le match nul serait le résultat logique.

Un risque à prendre

Banik Ostrava vs. Teplice [1 (3,30)]: La lanterne rouge en République Tchèque a là une belle occasion de remonter la pente contre un Teplice en difficulté.

La rédaction de Footballski.

Semaine #11 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
L’oeil du recruteur #12 : Matúš Bero

L’œil du recruteur revient et c’est toujours le même principe. Un rapport détaillé, technico-tactique d’un joueur de nos championnats, tous...

Fermer