Retour sur le 2e tour préliminaire aller de Ligue des Champions 2015/2016

Beaucoup de clubs footballski étaient engagés cette semaine dans le second tour qualificatif pour la Ligue des Champions, et il est certain que pas mal d’entre eux vont continuer leur parcours pour un tour supplémentaire. Retour sur certains de ces matchs aller, ainsi que sur le tirage au sort du 3e tour préliminaire.

ludogorets_razgrad (BUL) PFC Ludogorets Razgrad 0-1 FC Milsami Orhei milsami(MDA)

 

Le Milsami jouait donc le premier match de son histoire en Ligue des Champions à Razgrad, face au Ludogorets qui avait participé l’année passée aux poules en y rencontrant le Real Madrid et Liverpool. Autant dire que sur le papier, les Bulgares étaient clairement pointés favoris. Sans Marcelinho, suspendu, mais avec Alexandrov, Cicinho ou Misidjan, pourtant incertains, les Bulgares gardent le ballon dès les premières minutes pour montrer qui est le patron de la Ludogorets Arena. Après un petit temps d’adaptation cependant, le Milsami s’offre trois corners durant les 15 premières minutes. Entrée réussie pour les Moldaves, et malgré quelques alertes sur des tirs d’Alexandrov ou Misidjan qui butent sur un excellent Mîtu, rapidement averti pour gain de temps, c’est sur un nouveau corner, peu avant la pause, qu’Antoniuc surprend un Stoyanov bien passif pour ouvrir le score pour les visiteurs !
Au retour des vestiaires, Chunchukov et l’ex-Stelite Prepelita entrent sur le terrain pour donner un coup de boost au Ludogorets. Ce dernier s’offre une occasion en or sur son premier ballon, mais place au-dessus. Signe de la maladresse et de la frustration des Bulgares, ceux-ci écopent de deux cartons dans les trois premières minutes de jeu pour contestation. Une phase litigieuse avec une possible main d’un défenseur moldave aurait en effet pu offrir un pénalty aux hôtes. Le Milsami subit mais le Ludogorets n’en profite pas. Les centres arrivent mais soit l’excellente paire Rhaili-Monday les repoussent, soit les attaquants ne les cadrent pas. Le Milsami en profite pour avoir une énorme occasion via le nouvel entrant Bud mais sa tête trouve les gants de Stoyanov. Les Bulgares poussent et bien que la défense moldave semble parfois rompre, Mîtu reste présent pour rassurer ses coéquipiers dans ses prises de balles – un peu moins dans ses sorties aériennes. Un dernier contre moldave est gâché par Andronic, mais le silence de la Ludogorets Arena nous indique que la sensation de la soirée est bien là : le Milsami s’offre une première victoire à l’extérieur en Coupe d’Europe, qui plus est en Ligue des Champions, en s’offrant du même coup une grosse option pour la qualification.
Rendez-vous mardi prochain, 18 heures, à Orhei, pour la manche retour où le Ludogorets devra montrer un autre visage pour espérer renverser la tendance.

maribor(SVN) Maribor 1-0 Astanaastana (KAZ)

 

On ne peut pas vraiment dire que Maribor a été convaincant dans ce deuxième tour préliminaire. Bien que jouant à domicile devant plus de 10.000 supporters, les violets ont été archi dominés tout le match, ne trouvant leur salut que sur coup de pied arrêté par le grand Marko Suler dès le début du match (5′). Les Kazakhs ont montré de très belles choses, grâce à leur vivacité et leur technique. Paradoxalement, les Slovènes se sont créés les occasions les plus franches avec un raté invraisemblable de Volas (12′), une nouvelle tête dangereuse de Suler (52′) (homme le plus dangereux de Maribor alors qu’il est défenseur central…) ou un fail complet de Tavares en fin de match seul devant le but.

On peut se demander pourquoi prôner une tactique ultra défensive dès ce stade de la compétition. Avec des lignes très resserrées et une défense très basse, Maribor n’aura fait que défendre tout le match, incapable même de sortir en contre en raison d’un déchet technique épouvantable. Pourtant les Slovènes, qui ont exactement la même équipe que l’an dernier (plus une recrue), nous avaient habitué à produire des matchs enthousiasmants et créatifs lors de la précédente campagne. On va mettre cela sur le compte de la reprise en attendant de voir la suite. Mais il ne faudra pas être surpris si dans une semaine la séduisante équipe d’Astana parvient à éliminer le favori de la confrontation qui devra composer avec les 4000 kilomètres du voyage. Rendez-vous est donné pour un match de la peur dans la première capitale construite au 21ème siècle, dont l’anagramme est Satana…

(BIH) Sarajevo 0-2 Lech Poznansarajevolech_poznan (POL)

 

Les Bosniens vont pouvoir s’en mordre les doigts. Après avoir bien commencé le match, se procurant même une énorme occasion par Benko (8′), ils prirent un but que l’on peut qualifier de stupide en raison du marquage à 3 mètres et de l’erreur grossière du gardien de but, l’inexpérimenté Ostrakovic qui jouait son premier match avec les Bordo. La première mi-temps était très animée à l’image de la triple occasion du Lech à la 29′ suivi d’un raté bosnien seul devant le gardien (31′). En seconde mi-temps, Sarajevo reprenait le contrôle du match mais se faisait encore punir par un marquage défaillant et un placement douteux d’Ostrakovic. En fin de match, Benko eut l’occasion de redonner espoir à son équipe, sans succès.

Sarajevo a eu plus d’opportunités que son adversaire et a par moment construit de très belles actions. Mais leur naïveté défensive et le réalisme de leur adversaire aura fait la différence. Ce résultat met les grenats dans une position très difficile avant le retour en Pologne.

partizan(SRB) FK Partizan 1-0 Dila Gori (GEO)dila_gori

 

Premier match officiel de la saison pour le FK Partizan, l’occasion de montrer son nouveau maillot (si si je vous promets, officiellement c’est pas le même que la saison dernière, si vous trouvez la différence, n’hésitez pas à le mettre dans un commentaire de l’article). C’était aussi l’occasion de voir de nombreuses recrues jouer dans le nouveau schéma tactique de Zoran Milinkovic en 4-3-2-1 aussi appelé le sapin de Noël. Les Crno Beli ont dominé de la tête et des épaules. Pour dire, Mozzartsport a refusé de noter Zivkovic car il n’a rien eu à faire, pas été inquiété une seule fois… Avec une telle domination, les torts reviennent à l’attaque qui a été d’une inefficacité rare. Bojinov la recrue star de l’été n’était pas dans un grand jour, toujours à contre temps, qu’il est loin le joueur de la Juventus… Le milieu à trois s’est révélé très performant, notamment Brasanac et Babovic qui ont joué un bon football. Bonne performance également de l’arrière droit Vulicevic. Le maigre avantage doit remettre en question le Partizan qui devra être plus efficace au match retour à Gori.

trencin(SVK) Trencin 0-2 Steaua Bucureștisteaua (ROM)

 

Ce mardi, le Steaua Bucureşti se déplaçait en Slovaquie pour affronter Trencin. Avec un début de saison compliqué, le Steaua Bucureşti arrive en Slovaquie sans avoir inscrit le moindre but lors de ses deux premiers matchs, en championnat et en Supercoupe. Mirel Radoi et ses hommes vont donc chercher à se rassurer en Ligue des Champions. Du côté slovaque, le club n’a pas encore commencé sa saison mais sort d’un dernier exercice 2014/2015 historique avec un doublé championnat – coupe. Si le club slovaque n’a pas énormément bougé au niveau du recrutement, si ce n’est quelques recrues complètement inconnues. Il est à noter côté roumain la première titularisation du fraîchement arrivé Grégory Tadé, joueur français du CFR Cluj d’origine nantaise (à lire absolument: son portrait dans Galère Football Club de Romain Molina). Dès l’entame de match, le Steaua met le pied sur le ballon, mais est entravé par un déchet technique omniprésent représenté par les difficultés rencontrées par Chipciu.

Du côté slovaque, ce n’est pas bien mieux malgré un début de match relativement satisfaisant d’Ibrahim Rabiu au milieu de terrain dans l’utilisation du ballon. Pourtant, les Roumains s’imposeront peu à peu physiquement, notamment avec la vitesse et la précision de Adrian Popa. Malgré ça, les Slovaques se montreront dangereux par moment mais ne trouveront jamais la faille par un manque cruel d’efficacité et un énorme sauvetage sur la ligne salvateur du Steaua. En seconde période, ce même Steaua ouvrira le score et se libèrera grâce à Nicusor Stanciu sur un magnifique coup-franc qui vient mourir dans la lucarne, suite à une énorme erreur de placement du gardien slovaque. En confiance, le Steaua continuera d’attaquer et c’est l’une des recrues qui doublera la mise quelques minutes après son entrée, en la personne de Hamroun. 0-2 en Slovaquie, les Roumains peuvent se rassurer et attendre le match retour avec confiance.

bate_borisov(BLR) BATE Borisov  2-1 Dundalk FCdundalk (IRL)

 

Dans une confrontation qui sentait le piège face à une équipe qui survole son championnat national, le BATE Borisov a assuré l’essentiel pour se déplacer en Irlande en position favorable. Comme prévu, ça n’a pas été facile et les Biélorusses devront impérativement rester méfiants la semaine prochaine.

Aleksandr Karnitskiy, le successeur désigné de Sergey Krivets, a profité d’une erreur de la défense adverse pour ouvrir le score d’une superbe frappe à l’entrée de la surface. Et puis le BATE s’est arrêté de jouer et les Irlandais en ont profité. Après une première énorme double occasion pour McMillan, ce dernier se reprend en battant Chernik à la suite d’un face à face provoqué par… un dégagement contré. La faute à pas de chance pour le BATE Borisov qui prend là un but qu’il était essentiel de ne pas prendre. Quelques minutes plus tard, le jeune talent Evgeniy Yablonskiy, peu habitué à se retrouver en position offensive, inscrit le deuxième but sur une frappe détournée qui trompe le gardien de Dundalk. Une seconde période sans réelle occasion ou temps fort. Tout reste à faire avant le match retour mais le BATE Borisov devra réaliser une prestation plus complète pour espérer passer et s’assurer un destin européen, d’autant que le troisième tour préliminaire assure aux perdants un repêchage en Europa League.

Les autres résultats de nos clubs :

Ventspils (LET) 1 – 3 HJK Helsinki (FIN)
APOEL Nicosie (CHY) 0-0 Vardar (MAC)
Molde (NOR) 5-0 Pyunik Erevan (ARM)
Skënderbeu Korçë (ALB) 4-1 Crusaders (NIR)
The New Saints (WAL) 0-1 Videoton (HUN)
Qarabag (AZE) 0-0 Rudar Pljevlja (MNE)
Zalgiris (LIT) 0-0 Malmö FF (SWE)
Dinamo Zagreb (CRO) 1-1 Fola Esch (LUX)


Enfin, le tirage au sort du troisième tour préliminaire, dans lequel entrent les non-champions par exemple, a été effectué ce vendredi à Nyon. En voici le verdict, avec quelques affiches alléchantes en perspective.

tirage_C1_1707

La rédaction de Footballski

Retour sur le 2e tour préliminaire aller de Ligue des Champions 2015/2016
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Thomas Ghislain

Thomas Ghislain

La Syldavie gagnera l'Euro 2020. Folie sur la PMAN.

pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Un grillage sur le terrain de l’Otelul Galati

Le ridicule ne tue pas, heureusement pour les patrons de club roumains. Toujours prêts à tout pour se mettre plus...

Fermer