Retour sur la journée 6 de RPL 2017 2018 – Championnat de Russie de football

Antoine Jarrige
Antoine Jarrige - Publié le 16 août 2017

Les journées continuent en Russie, voici la sixième, déjà ! Au programme ce week-end, le derby de Moscou et un match chaud entre le Zénit et l’Akhmat !

Les choix de l’équipe

CSKA Moscou – Spartak Moscou : 2-1

Derby moscovite qui vaut déjà cher dans ce début de championnat. Le rythme imposé par les équipes de tête n’autorise aucun écart. Les deux équipes ont montré durant ces cinq premières journées des visages divers. La rencontre permet donc de voir sur quelle pente les deux équipes se trouvent.

Malgré un match important face aux Young boys de Berne, qualificatif pour la Ligue des Champions, le CSKA se présente avec son équipe-type. Igor Akinfeev retrouve la compétition et Goncharenko peut compter sur la présence de Dzagoev, absent lors de la défaite la saison dernière qui assura le titre aux Rouge et Blanc. Le Spartak doit lui faire sans Adriano, suspendu. Carrera titularise de nouveau Selikhov dans les cages et les recrues de la saison, Pasalic et Petkovic, sont alignées.

La première période nous offre un spectacle plutôt terne, les deux équipes se procurant des occasions durant leurs temps forts mais se montrant maladroits dans le dernier geste. Les gardiens des deux camps permettent à leur équipe de rester dans le coup. L’arbitre Seldyakov aurait pu siffler un tacle limite de Dzhykia sur Fernandes dans la surface, mais il ne bronche pas (38e).

Au retour des vestiaires, le Spartak ouvre le score avec un peu de chance, par l’intermédiaire de Pasalic qui voit sa frappe contrée par Vassily Berezutsky. Le Spartak a fait le plus dur et, contrairement à ce qu’on pouvait penser, le CSKA a toutes les peines du monde à réagir. Peu d’occasions sont à noter. Goncharenko effectue plusieurs changements à l’inverse de Carrera qui semble attendre les événements.

Alors qu’on voit un Spartak qui gère, le match tourne à la 82e grâce à un but de Shennikov sur un travail énorme de Golovin, qui efface Pasalic tranquillement avant d’adresser un centre parfait ! Et moins de 2 minutes plus tard, Vitinho permet au CSKA de prendre définitivement l’avantage sur une frappe lointaine qui trompe un Selikhov à la main peu ferme ! Le stade peut exploser de joie après ce revirement de situation !

Carrera fait ses changements mais le score en reste là. Le CSKA peut désormais se concentrer entièrement à son match de qualification en Ligue des Champions. Le Spartak rechute à nouveau et doit réagir dès le week-end prochain dans un autre derby moscovite contre le Lokomotiv. L’après-titre semble compliqué pour les Rouge et Blanc…

Zénit Saint Pétersbourg – Akhmat Grozny : 4-0

Zenit XI : Lunyov/Terentyev (57’ Anyukov) – Mammana – Ivanović – Criscito©/Erokhin – Paredes – Kuzyayev (74’ Zhirkov)/Kokorin – Driussi – Shatov (66’ Kranevitter)

Akhmat XI : Gudiyev/Rodolfo – Ángel – Philipe Sampaio/Utsiyev© – Shvets – O. Ivanov (69’ K. Kadyrov) – Ismael/Ravanelli (46’ Roshi) – Akhyadov – Léo Jába (77’ Mitrishev)

Après avoir cédé ses premiers points cette saison lors de la cinquième journée à Iekaterinbourg (1-1), le Zénit Saint-Pétersbourg s’apprêtait à affronter une équipe du haut de tableau, l’Akhmat Grozny, une semaine après avoir fait exploser le Spartak Moscou dans son antre du stade Krestovsky (5-1).

Devant 45 000 spectateurs, le Zénit entame la rencontre de manière plutôt timide face à une équipe tchétchène qui joue tous les coups à fond sans pour autant réellement inquiéter Lunyov. Le club de Saint-Pétersbourg reprend ensuite progressivement le contrôle de la partie et se montre de plus en plus dangereux. La récompense arrive finalement à la 28ème minute grâce à l’une des nombreuses recrues argentines de l’été. Kokorin obtient un coup franc aux abords de la surface dont se charge Leandro Paredes. La frappe de l’ancien joueur de l’AS Rome est repoussée par le mur puis par un défenseur de l’Akhmat. Le ballon revient sur Paredes qui déclenche une frappe puissante qui, déviée par Shvets, trompe Gudiyev. Le Zenit ouvre le score grâce au premier but de son milieu de terrain argentin, tout juste convoqué en sélection pour les matchs à venir dans les éliminatoires de la zone Amérique du Sud pour la Coupe du monde 2018. Quasiment dans la foulée, le Zénit se retrouve en supériorité numérique après l’expulsion du capitaine de l’Akhmat Grozny, Utsiyev, averti pour la deuxième fois de la partie pour un tacle très en retard sur Domenico Criscito. La fin de la première période est à sens unique avec un Zénit ultra-dominateur sous l’impulsion d’un Oleg Shatov intenable. Seul un certain manque de précision empêcha les locaux d’accroître leur avance. Assez logiquement, le Zénit Saint-Pétersbourg mène 1-0 à la pause.

La première occasion de la deuxième période est à mettre à l’actif de l’Akhmat Grozny par l’intermédiaire de l’entrant Odise Roshi dont la frappe passe de peu à côté du but de Lunyov (49’). Une minute plus tard, le Zénit double la mise après une belle action collective. À la finition, Aleksandr Kokorin doit s’y prendre à deux fois pour battre Gudiyev. Il s’agit du cinquième but de la saison pour l’attaquant russe, en pleine renaissance en ce début de saison. Tout semble aller pour le mieux pour le Zénit qui manque néanmoins de très peu de se retrouver à son tour en infériorité numérique peu avant l’heure de jeu. Le gardien Andrey Lunyov doit en effet jouer les pompiers devant sa surface de réparation pour dégager un ballon chaud. Problème : il intervient avec ses mains, hors de la surface de réparation. L’arbitre ne siffle rien.

Quelques minutes plus tard, et peu après l’entrée en jeu de la dernière recrue Matías Kranevitter, le Zénit ajoute un troisième but par l’intermédiaire de la révélation du début de saison Daler Kuzyayev. Ce dernier, en renard des surfaces, pousse au fond des filets un ballon relâché par le gardien de l’Akhmat après une frappe de Sebastián Driussi. Buteur face à son ancien club, où il jouait à l’époque où celui-ci s’appelait encore le Terek Grozny, Kuzyayev inscrit son troisième but de la saison. La rencontre est alors pliée et le Zénit n’a plus qu’à dérouler. Kokorin manque d’un rien le doublé mais il voit sa frappe toucher le poteau (80’). C’est finalement le vétéran Yuri Zhirkov, entré en jeu à l’entame du denier quart d’heure, qui conclut le festival en reprenant un centre d’Aleksandr Kokorin.

Score final : 4-0 pour le Zénit Saint-Pétersbourg, désormais seul leader de la RPL après la défaite du Lokomotiv Moscou. Impressionnants en championnat grâce notamment à leur légion argentine, les hommes de Roberto Mancini s’apprêtent désormais à affronter le FC Utrecht en Ligue Europa. Le Terek descend quant à lui à la septième place et sort de la zone des qualifiés pour les coupes d’Europe.

Les autres matchs

  • Rostov sort l’artillerie lourde. Gros succès pour Rostov sur la pelouse d’Ufa alors que ces derniers réalisent un bon début de saison. Victoire 4-1 et une seconde place au classement pour Rostov.
  • L’Anzhi n’avance pas. Nouvelle défaite pour le club de Makhachkala 3-1 à domicile contre le Dinamo Moscou. Rien ne marche pour le club du Daguestan !
  • Bon nul pour le SKA. La réception du Rubin Kazan a permis au club oriental de remporter un bon point. Score final 1-1.
  • Le Loko tombe. Défaite surprise pour le Lokomotiv Moscou qui perd 2-0 à domicile contre Tosno ! Les visiteurs se replacent au classement.
  • L’Amkar enchaîne. Nouveau match nul pour l’Amkar Perm, cette fois-ci sur la pelouse de Krasnodar. Les Bykis n’ont pu faire mieux qu’un 1-1 et n’avancent plus.
  • Ural au forcing. Mené 2-0 sur la pelouse de l’Arsenal Tula, les joueurs d’Ekaterinbourg sont remontés au courage et arrachent le match nul 2-2. Ils sont toujours invaincus cette saison.

Le classement

Le but de la journée

https://www.youtube.com/watch?v=Y6fmAh5YrF4

Petite reprise de volée sympathique de Vanek avec Ufa. Son club craquera au final 4-1.

 

L’équipe Footballski Russie


Image à la une : © Flickr / Piotr Drabik

Retour sur la journée 6 de RPL 2017 2018 – Championnat de Russie de football
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Antoine Jarrige

Antoine Jarrige

Antoine, 21 ans. Etudiant en kiné en Alsace, grand amateur du football russe . Amoureux d'Ural, le grand club de Sibérie occidentale, mon coeur ne bat que pour Smolov et Lungu.

pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Retour sur la journée 5 de RPL 2017 2018 – Championnat de Russie de football

Les matchs s'enchaînent en Russie avec cette fois-ci une journée en milieu de semaine. Le Zénit a fait son premier...

Fermer