Retour sur la journée 29 de RPL 2015-2016 – Championnat de Russie de football

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 18 mai 2016

Comme tous les mercredis, la Russian Premier League est présente sur notre site à travers cette chronique mais cette fois-ci sera la dernière pour cette saison avec l’avant-dernière journée de championnat. Le match pour le titre se résumera donc à un duel Rostov – CSKA alors que le suspense pour la descente bat toujours son plein. La semaine prochaine vous retrouverez la première partie du résumé de la saison en Russie. En attendant pour la trentième et dernière journée, on sera peut-être présent en podcast live.

Les yeux de la rédac’ :

Certains de nos contributeurs sont, en plus d’être suiveurs du football russe en général, des fans de certains clubs historiques et ils vous font (re)vivre les matchs de leur club chaque week-end.

CSKA Moscou 2 vs. 0 FK Krasnodar –  Musa (17′), Eremenko (47′) par SovietXav.

Le CSKA Moscou s’impose à la maison face au FK Krasnodar dans le match qui devait être le plus compliqué du sprint final pour le prétendant au titre. Les hommes de Leonid Slutsky sont venus à bout assez facilement de la coriace équipe de Krasnodar qui restait sur une victoire 3 à 0 contre le Krylia Sovetov Samara. C’est le buteur nigérian Ahmed Musa qui ouvre le score après 18 minutes de jeu, bien servi par le meneur finlandais Roman Eremenko, l’attaquant du CSKA place une superbe frappe en force à l’entrée de la surface ne laissant aucune chance au gardien de Krasnodar (1-0). Le score à la pause est de 1 à 0 en faveur des Moscovites et l’addition aurait pu être plus lourde avec une tentative de Roman Eremenko juste avant que le but qui termine sur le poteau droit de Kritsyuk.

En début de deuxième période c’est le même Roman Eremenko qui va permettre au CSKA Moscou de faire le break, cette fois-ci c’est Bibras Natcho, d’une superbe passe, qui va trouver Eremenko en profondeur. Le milieu offensif du CSKA va conclure avec un extérieur du pied dont il a le secret, ça fait 2-0 pour le CSKA. Les joueurs de Krasnodar semblent quelque peu absents, empruntés physiquement et très peu à l’aise face à une équipe du CSKA pleine de maîtrise faisant preuve une nouvelle fois d’une gestion remarquable du match. Krasnodar sera réduit à 10 en toute fin de match avec l’expulsion de Laborde pour un deuxième carton jaune. Le CSKA s’impose finalement 2-0 et garde sa place sur le fauteuil de la Premier League à une journée de la fin, avec deux points d’avance sur Rostov, le club moscovite aura donc son destin entre les mains lors de la dernière journée sur la pelouse du Rubin Kazan. En cas de victoire, le club moscovite sera sacré champion de Russie 2015-2016.

Zenit Saint-Pétersbourg 1 vs. 1 Lokomotiv Moscou –  Hulk (10’sp) | Samedov (45’sp) par Adrien Morvan.

Entre le non-match livré contre le Kuban et une véritable avalanche de blessés, le Lokomotiv pouvait craindre le pire à l’heure d’affronter le Zenit au stade Petrovski. Les deux équipes ont gros à jouer en cette avant-dernière journée : la Ligue des champions pour le Zenit, la Ligue Europa pour le Loko. Les cheminots se présentent à Saint-Pétersbourg avec une défense entièrement remaniée : Yanbaev occupe le flanc droit, tandis que Mikhalik et Shishkin (!) forment une charnière centrale contre-nature. En attaque, quelques modifications également : Henty remplace Škuletić en pointe, et Zhemaletdinov s’installe sur le côté gauche au détriment de Kasaev et Ignatyev. Le Zenit aussi expérimente, avec un trio d’attaque un peu bancal Dzyuba-Hulk-Kokorin.

Le début du match est à l’avantage du Lokomotiv, qui semble avoir enfin compris qu’une qualification en coupe d’Europe est dans la balance. Malheureusement, à la 8e minute, c’est la douche froide : Dzyuba s’écroule sur Mikhalik dans la surface, et l’arbitre choisit de désigner le point de pénalty. Comme contre Mordovia la semaine dernière, Hulk ne se fait pas prier pour transformer (1-0). Le match est assez enlevé, mais les joueurs des deux équipes jouent avec le rasoir caché dans les chaussettes et les coudes au niveau des tempes de l’adversaire. Le duel le plus laid de la première mi-temps se joue entre Samedov et Criscito, qui se rendent semelle sur semelle en véritables gentlemen. Dans les arrêts de jeu de la première période, c’est au tour du brésilien Maurício de se distinguer, avec un croche-pied vicieux à Zhemaletdinov dans les 16 mètres. L’arbitre siffle une fois de plus un pénalty, et c’est Samedov qui se charge d’égaliser (1-1).

© Epsilon/Getty Images

© Epsilon/Getty Images

Au retour des vestiaires la tension monte encore d’un cran : Smolnikov et Henty sont avertis, alors que le Zenit a le monopole du ballon. Vers l’heure de jeu, le Loko profite de la réorganisation tactique provoquée par l’entrée de Zhirkov côté pétersbourgeois pour remettre le pied sur le ballon. Le jeune ailier Zhemaletdinov se met en évidence à plusieurs reprises ; son association avec Miranchuk est particulièrement prometteuse. Cependant, les plus belles occasions sont pour le Zenit : Hulk gâche un superbe contre à la 75e et la grosse frappe de Shatov est bien captée par Guilherme quelques minutes plus tard. En fin de match, le couvercle saute et les deux équipes sont à deux doigts d’en venir aux mains sur un geste d’anti-jeu de Miranchuk, qui a chipé le ballon des pieds de Neto alors que celui-ci s’apprêtait à tirer un coup-franc. Lodygin, Tarasov et Neto récoltent un carton jaune dans la bagarre, tandis que Kabore est expulsé. Bilan des hostilités : un rouge, douze jaunes, ce qui devient une habitude pour les Zenit – Lokomotiv joués en fin de saison. Au-delà de ça, les deux équipes ont joué un beau match, une bien maigre satisfaction, puisque le match nul les éloigne toutes les deux de leur objectif.

Spartak Moscou 3 vs. 0 Terek Grozny – Bocchetti (33′), Melgarejo (60′), Promes (63′) par Robin Bjalon.

Avec le nul du Lokomotiv face au Zenit dimanche soir (1-1), le Spartak avait une bonne occasion de prendre les trois points et sécuriser la cinquième place. Pendant que se jouait un match clé dans la lutte pour le titre entre le CSKA et Krasnodar, le Spartak a très bien négocié son match. A la demi-heure de jeu, Bochetti, sur un coup franc excentré de Promes, trompait Gorodov d’une belle tête puissante sous la barre (1-0, 33e). Les joueurs du Terek se montraient très peu dangereux quand ils avaient la balle. Hormis sur coup de pieds arrêtés, où ils arrivaient à rivaliser dans les airs, l’équipe de Rakhimov ne se montrait pas dans un grand jour. A l’heure de jeu, Melgarejo doublait la mise d’un splendide petit piqué. Lui qui a eu beaucoup de mal à s’adapter depuis son arrivée au mercato d’hiver finissait enfin par se montrer décisif. Barré par le trio Promes – Zé Luis – Popov, ce but pourrait s’avérer important à titre personnel pour la saison prochaine (2-0, 60e). Et juste après ce second but, l’intenable Quincy Promes venait clore les débats d’un petit festival offensif sur la droite avant de conclure du droit dans un angle fermé (3-0, 63e). Les joueurs moscovites auraient même pu aggraver la marque, mais se contenter de ce 3-0, synonyme de cinquième place.

© Epsilon/Getty Images

© Epsilon/Getty Images

Maintenant, place à l’ultime journée de cette saison. Sachant que la cinquième place est acquise, de nombreux Spartakistes demandent aux joueurs de lever le pied face à Ufa pour faire descendre le rival moscovite : le Dinamo. Quand sera-t-il ? Réponse samedi midi. Mais avant ça, il est nécessaire de souligner la communion entre le public et les joueurs à la fin du match. Public qui a toujours été présent cette saison, avec une moyenne de supporters à domicile bien supérieure à toutes les autres en Russie. Le Terek est à cette heure-ci 7ème et aura été l’auteur d’une belle saison en ennuyant certains gros du championnat à plusieurs reprises.

Le reste de la RPL :

  • Pas de vainqueur à Samara. Dans un match sans grand intérêt au classement, le Krylia et le Rubin sont sauvés, les deux équipes nous ont proposé une belle rencontre offensive. En première mi-temps Ryzhikov d’un côté, Konhyukov de l’autre, multiplient les exploits. De très nombreuses parades qui empêchent les deux formations de trouver le chemin des filets. Il faudra attendre la 52ème minute pour voir l’ouverture du score du Krylia; Jahovic joue bien avec le ballon dans la surface et trouve Bruno qui frappe sous la barre! Le Krylia pensera garder l’avantage, mais en fin de rencontre Caktas égalisera sur pénalty. Un résultat anecdotique, les deux équipes restant au milieu de tableau.
  • La renaissance de l’Anzhi. C’était le match à ne pas perdre pour l’Anzhi et le Mordovia, et à ce jeu la ce sont les locaux qui ont su se démarquer. Dès le début du match Boli ouvre le score, mais celui-ci est signalé en position de hors-jeu. Ce n’est que partie remise pour le français puisqu’il inscrira une nouvelle retournée acrobatique, sa spécialité juste avant la pause. Le Mordovia est totalement dépassé et encaissera deux autres buts; Mkrtchyan et Musalov permettent à l’Anzhi de se retrouver en play-down. Le Mordovia redevient lanterne rouge mais reste à un point de l’Anzhi !
  • L’Amkar est sauvé ! Avec trois points d’avance sur les play-downs avant le match, l’Amkar n’avait besoin que d’un match nul pour assurer le maintien contre Ufa relégable qui a besoin de points. Dans un match très fermé avec seulement quatre tirs cadrés, ce sont les joueurs de Perm qui remportent les trois points grâce à un but de Jikia en fin de match. L’Amkar est donc sauvé tandis qu’Ufa reste relégable.
  • Le Kuban coule le Dinamo. Autre match crucial pour le maintien à Krasnodar entre le Dinamo et le Kuban. Le Dinamo peine une fois de plus à concrétiser ses occasions et c’est le Kuban qui va tuer le match grâce à un but de Pavlyuchenko, son deuxième en deux matchs. Incapable de refaire son retard le Dinamo repart de Krasnodar avec une nouvelle défaite, une place en play down avec seulement un point d’avance sur la zone de relégation quelques jours avant son dernier match contre le Zenit… Le Kuban quand à lui respire en sortant des play-down mais reste quand même sous la menace des poursuivants.
  • Rostov peut continuer à y croire ! En recevant un Ural en roue libre depuis quelques semaines, Rostov a remporté un nouveau succès et peut toujours croire au titre! Mais que ce fut difficile, maladroit offensivement, les jaunes ont longtemps buté sur Arapov avant qu’Azmoun les délivre d’un but de la tête en fin de match. Avec ce succès Rostov est officiellement qualifié en tour préliminaire de Champions League et peut croire au titre même s’ils n’ont pas leur destin entre leurs mains. Ural de son côté n’a plus gagné depuis huit matchs et jouera son dernier match à domicile contre le Kuban.

Le but du week-end :

Dans un match crucial pour le maintien, l’ancien Parisien Yannick Boli va s’illustrer en marquant un but aussi important que spectaculaire. Juste avant la mi-temps, il ouvre donc le score pour Anzhi avec ce retourné magnifique. Le club du Dagestan va l’emporter et sortir provisoirement de la zone de relégation tout en enfonçant son adversaire du soir, le Mordovia, vers la FNL.

L’équipe-type du week-end :

Cette semaine, CSKA et Spartak dominent largement les débats dans l’équipe-type de la journée.

Le classement :

En plus de la lutte pour le titre, le suspense se trouve en bas ou tout reste possible pour cinq équipes.

Le point FNL :

Cette semaine, pour l’avant-dernière journée nous allons commencer par la partie à suspense du classement : la lutte pour le maintien. Cinq équipes seront encore concernées lors de la dernière journée. L’équipe la plus mal en point est le Baltika Kaliningrad, battue pour la cinquième fois d’affilée, cette fois sur la pelouse du leader Gazovik Orenburg 2-0. Ce qui permet d’ailleurs aux hommes d’Evdokimov de s’assurer le titre. Le Yenisey Krasnoyarsk est également relégable à l’issue de cette 37eme journée après une défaite 1-0 contre le Sokol Saratov pourtant à domicile.

Au-dessus de la ligne de flottaison, on retrouve donc le Luch-Energiya Vladivostok pourtant battu 2-0 par un Torpedo Armavir déjà relégué. Jean-Jacques Bougouhi a de nouveau marqué. Leurs « voisins » du SKA-Energiya Khabarovsk sont également toujours en danger malgré une victoire 2-0 à Tyumen grâce notamment à Bazelyuk. Enfin le Shinnik Yaroslavl a fait un bon pas vers le maintien grâce a une victoire 5-0 face à un Sibir Novosibirsk visiblement déjà en vacances. Artur Maloyan y est d’ailleurs allé de son doublé. Rappelons tout de même que le Shinnik se déplace samedi sur le terrain du Baltika alors que SKA et Luch s’affronteront également. Le Yenisey sera lui à Nizhny-Novgorod pour y affronter le Volga.

Rappelons que le Baïkal, battu 4-3 par le Zenit-2, est déjà relégué tout comme le KAMAZ tombé 2-0 à Tomsk. Notons donc que le Zenit-2 est sauvé et que Ramil Sheydaev y est allé de son triplé contre un doublé d’Edvard Bogdanov. Alors que pour le Tom Tomsk, c’est Sergey Kuznetsov qui a inscrit son doublé. Le Tom Tomsk, qui sera accompagné en barrages par le Volgar Astrakhan qui a validé son billet sous le déluge face à un Volga qui a assuré son maintien : score final 2-1 avec (encore) un doublé, cette fois pour Oleg Aleynik.

Dans les autres matchs, Arsenal déjà promu a enterré les espoirs du Fakel en s’imposant 1-0 sur sa pelouse. Enfin, le Spartak-2 visiblement en vacances est tombé à Veliki Novgorod contre Tosno sur le score de 6-1 : Melkadze avait pourtant ouvert le score mais Ilyin et Zabolotny ont tous deux inscrit un doublé. Signalons tout de même que Tosno, relégable toute la saison, est déjà huitième et pourrait encore gagner une place.


LES TROPHÉES FOOTBALLSKI

Le Russe du mois : Fyodor SMOLOV (Фëдор Смолов)

Fedor Smolov


Egalement cités :  Alan Dzagoev (CSKA Moscou), Igor Smolnikov (Zenit), Oleg Shatov (Zenit), Roman Pavlyuchenko (Kuban), Pavel Mamaev (FK Krasnodar), Artyom Dzyuba (Zenit) et Sergey Ryzhikov (Rubin Kazan).

S’il y a bien un joueur qui a survolé ce mois de mai en Russie, c’est bien lui : l’avant-centre de Krasnodar est toujours le meilleur buteur du championnat avec vingt buts. Même si Krasnodar n’est plus dans la course au titre, l’Europe est assurée et il peut maintenant regarder plus loin vers l’Euro 2016. Avant cela, il pourrait continuer à récolter des récompenses individuelles sur Footballski, mais aussi ailleurs !

 

Le légionnaire du mois : Quincy PROMES (Квинси Промес)


Egalement cités : Ahmed Musa (CSKA Moscou), Quincy Promes (Spartak Moscou), Hulk (Zenit), Serdar Azmoun (Rostov), Axel Witsel (Zenit), Cesar Navas (FK Rostov), Yannick Boli (Anzhi) et Pontus Wernbloom (CSKA Moscou).

Le Néerlandais est un habitué et il revient pour conclure la saison avec un nouveau trophée de légionnaire du mois. De retour en pleine forme en même temps que son club qui a réussi à décrocher une place inespérée en Europa League pour la saison prochaine. Quincy se voit bien rester encore une année au Spartak. Auteur de quatre de ses dix-huit buts en mai, il sait également comment se mettre les supporters dans la poche avec ses récentes déclarations : « Je veux rester car le Spartak est le meilleur club de Russie » ou « A l’Euro, je supporterai la Russie ».

L’espoir du mois : Sardar AZMOUN (Сердар Азмун)

Sardar Azmoun


Egalement cités: Oleksandr Zinchenko (FK Ufa), Аleksandr Golovin (CSKA Moscou), Rifat Zhemaletdinov (Lokomotiv), Ilya Kutepov (Spartak), Sergey Bryzgalov (Spartak), Mikhaïl Merkulov (Ural), Maksim Mayrovich (Kuban) et Serdar Azmoun(FK Rostov).

Souvent cité, l’Iranien remporte le trophée en ce mois de mai. L’ancien éternel espoir du Rubin Kazan passe enfin les paliers et confirme quelque peu les attentes placées en lui. Après avoir contribué à la belle histoire de Rostov, en ce mois de mai, il est devenu le principal atout de l’équipe et la raison pour laquelle, toutes les chances ne sont pas perdues pour le titre. Il a notamment inscrit six buts lors des cinq derniers matchs pour un total de neuf sur toute la saison. Rostov lui doit donc largement sa qualification en C1, et qui sait si samedi prochain il ne lui devra pas le titre ?

La rédaction Russie de Footballski sous la direction d’Adrien Laëthier.


Photo à la une : © Flickr / Piotr Drabik

Retour sur la journée 29 de RPL 2015-2016 – Championnat de Russie de football
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
#72 Les images de la semaine

Pologne : Tour des stades https://www.youtube.com/watch?v=lDehLh_vmg4 LES POLONAIS. pic.twitter.com/mpdqe4JMMA — Footballski (@footballskiFR) 15 mai 2016 Mistrz Polski. pic.twitter.com/dy7HPbxABW — Footballski...

Fermer