Retour sur la journée 26 de RPL 2015-2016 – Championnat de Russie de football

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 4 mai 2016

Comme tous les mercredis, la Russian Premier League est présente sur notre site à travers cette chronique. Cette semaine, c’est la 26ème journée et le CSKA a repris la tête, ce qui représentera une consolation après la défaite en coupe. Le Zenit et Krasnodar accentuent leur pression alors que Rostov a inexplicablement craqué sur le terrain de la lanterne rouge. En bonus, vous retrouverez en fin d’article les trophées Footballski Russkie du mois d’avril. Bonne lecture !

Les yeux de la rédac’ :

Certains de nos contributeurs sont, en plus d’être suiveurs du football russe en général, des fans de certains clubs historiques et ils vous font (re)vivre les matchs de leur club chaque week-end.

Ural Ekaterinburg 0 vs. 3 CSKA Moscou – Olanare (19′), Musa (59′), Dzagoev (76′) par SovietXav.

Le CSKA récupère la place de leader à 4 journées de la fin grâce à sa victoire 3-0 à Ekaterinbourg face à une équipe de l’Ural complètement déstabilisée par le jeu moscovite. Comme lors des précédentes journées, le CSKA a fait preuve d’une maîtrise et d’une sérénité assez remarquable, assez à l’aise dans un rôle de chasseur, en attente du moindre faux pas de Rostov. L’attaquant nigérian Aaron Samuel Olanare semble avoir trouvé sa place dans l’effectif en signant l’ouverture du score après vingt minutes à l’avantage du CSKA dans une première période totalement dominée par les Moscovites au niveau de la maîtrise du ballon et des occasions de buts.

A l’heure de jeu, c’est l’homme en forme du CSKA et compatriote nigérian d’Olanare, l’inévitable Ahmed Musa qui va inscrire le but du break, le même Musa passeur décisif pour Alan Dzagoev à la 75ème minute pour sceller le score et la victoire logique du CSKA Moscou face à une équipe de l’Ural qui n’aura tiré au but que trois fois sans cadrer une seule frappe, un maigre bilan pour une équipe à domicile mais qui confirme cependant la baisse de forme de l’équipe d’Ekaterinbourg qui restait alors sur deux défaites et un match nul. Au classement, le CSKA profite de la défaite de Rostov sur la pelouse du Mordovia et s’empare de la première place, l’Ural de son côté est sagement ancré à la 8ème place.

Lokomotiv Moscou 0 vs. 2 Spartak Moscou –  Durica (43’csc), Ze Luis (90′) par Robin Bjalon.

A la lutte pour les places européennes, le Lokomotiv et le Spartak s’affrontaient samedi dans un derby qui s’annonçait très important dans ce sprint final. Et c’est le Spartak qui l’a emporté grâce à un but en toute fin de match de Zé Luis (90e) après un but contre son camp de Durica (43e). Cette victoire (0-2) permet au Spartak de consolider sa sixième place et de revenir à cinq points du Lokomotiv, cinquième. Mais le mieux, c’est de lire notre « Au Stade » !

| © Adrien Morvan / Footballski

© Adrien Morvan / Footballski


Lire aussi : On a vécu Lokomotiv Moscou vs. Spartak Moscou


FK Krasnodar 3 vs. 0 Anzhi Makhachkala –  Smolov (51′, 72′), Mamaev (81′) par Philippe Ray.

Depuis plusieurs semaines, Krasnodar est en balade dans le championnat et enchaîne les prestations convaincantes. Tombés à la septième place du classement après une défaite à domicile contre le Lokomotiv en fin mars, les Byki ont ensuite grimpé à la troisième place après un mois d’avril fabuleux et cinq victoires contre le Dinamo Moscou, l’Ural Ekaterinbourg, le Terek Grozny, le FK Ufa et, désormais, l’Anji Makhatchkala. Vu la forme éclatante de tout son secteur offensif, il ne pouvait en être autrement : contre un relégable (qui a néanmoins défait le voisin du Kuban Krasnodar le week-end dernier) et à domicile, le FKK s’est une nouvelle fois baladé.

Ce succès, le nouveau club de Krasnodar le doit essentiellement aux Russes. Le début de match est pourtant assez moyen. L’Anji est le premier à se procurer une occasion sur un coup franc qui passe à gauche du poteau. Mais Krasnodar revient progressivement dans le match et commence véritablement à passer à l’offensive après la vingtaine de minutes. Les Byki verront notamment l’arbitre leur refuser deux buts. D’abord lorsque Wanderson sert Mamaev à la limite du hors-jeu et celui-ci repasse le ballon à Wanderson, ce coup-ci en position flagrante de hors-jeu, qui met le ballon dans le but. Une deuxième fois lorsque Akhmedov contraint le gardien à la parade avant que Pereyra ne reprenne le ballon et le plante dans les filets mais celui-ci était hors-jeu. Les locaux vont appuyer sur l’accélérateur toujours plus fort au cours de la mi-temps mais une équipe de l’Anji disciplinée en défense qui parviendra à piéger continuellement les attaquants au hors-jeu réussira à préserver le score vierge à la mi-temps.

L’Anji se crée encore la première occasion de la seconde mi-temps sur coup-franc mais le ballon file au-dessus. C’était la dernière occasion des visiteurs de prendre l’avantage au score car le FKK va logiquement l’ouvrir peu après. Akhmedov trouve Mamaev qui d’une passe courte mais judicieuse sert Smolov. Celui-ci se retrouve face au gardien et ne rate pas son coup (1-0, 51′). L’actuel meilleur buteur du championnat alourdira encore la marque de la tête à la réception d’un superbe coup-franc de Pereyra (2-0, 72′). Les espaces se multiplient pour le FKK, l’Anji se retrouvant obligé de sortir. À la suite d’une offensive en passes courtes magnifique, Mamaev reçoit le ballon dans la surface et effectue un contrôle magistral, arrêtant le ballon du pied gauche, effectuant une rotation et expédiant magnifiquement le ballon au fond des filets du droit une fois orienté vers le but (3-0, 81′). Le score ne bougera plus par la suite malgré une panoplie d’occasions d’alourdir le score pour les locaux (face-à-face, combinaisons multiples entre Smolov, Mamaev et Wanderson, interceptions en zones dangereuses, arrêts spectaculaires de Yurchenko). Au final, Kritsyuk n’aura été mis en danger que très rarement tandis que Krasnodar, très timide dans les vingt premières minutes, a ensuite fait parler la poudre pour s’imposer assez largement en ayant ceci dit raté de nombreuses occasions.

Le FK Krasnodar maintient donc son excellente dynamique tandis que l’Anji Makhatchkala devient la nouvelle lanterne rouge de RPL à la suite de la victoire surprise du Mordovia Saransk contre le FK Rostov. Grâce au faux-pas de ce dernier, le FKK n’est plus qu’à deux points de la seconde place qualificative pour la Ligue des champions, une place qu’il n’avait raté que d’un cheveu la saison dernière et qui semblait inatteignable après un début de saison médiocre. Les Byki tirent également parti de la défaite à domicile du Lokomotiv Moscou pour grimper à la troisième place du classement. La semaine prochaine, Krasnodar ira à Kazan défier le Rubin qu’il avait battu difficilement à l’aller pour ce qui avait été le match du renouveau de l’automne pour le FKK. De son côté, l’Anji recevra le Zenit Saint-Pétersbourg, récemment sacré en Coupe de Russie.

Zenit Saint-Pétersbourg 4 vs. 1 Kuban Krasnodar – Shatov (21′, 72′), Dzyuba (39′), Hulk (65′) | Seleznyov (24′) par Karim Hameg.

Finale de coupe oblige, le Zenit Saint-Pétersbourg jouait dès jeudi son match comptant pour la 26ème journée, face au Kuban Krasnodar. Face à un adversaire qui se bat pour éviter la relégation, l’occasion était belle de se relancer après la lourde défaite concédée à Rostov (0-3). Le Zenit prend rapidement l’ascendant et ouvre le score à la 21ème minute grâce à Oleg Shatov (1-0). L’international russe ose tenter sa chance sur coup franc, tâche habituellement dévolue à Hulk. Son tir, qui semble être dévié par le mur, rebondissait juste avant la ligne et devenait imparable pour le géant (2m04) Dmitri Stajila. L’avantage du Zenit ne durera que trois minutes, le temps pour Yevhen Seleznyov d’égaliser tout en spontanéité d’une superbe frappe lointaine. L’attaquant ukrainien, récemment exclu de sa sélection, semble-t-il en raison de son transfert en Russie, inscrivait son troisième but depuis son arrivée cet hiver et son premier dans le jeu (1-1). Malgré cette égalisation, le Zenit continue de dérouler son jeu et il reprend l’avantage avant la pause. La remontée de balle est superbe, le centre de Smolnikov est précis et la tête de Dzyuba imparable pour Stajila (2-1, 39′). Il s’agissait du treizième but de l’avant-centre russe cette saison.

La deuxième période est à sens unique et le champion en titre en profitera pour dérouler au score : Hulk marque d’une frappe puissante après avoir mystifié la défense du Kuban (3-1, 65′, quatorzième but cette saison pour le Brésilien) avant que Shatov, sur un service d’Hulk, ne s’offre un doublé, en vrai renard des surfaces. Ce succès (4-1) permet au Zenit de se relancer après la déroute de Rostov. Le Zenit gagne une place au classement et se retrouve quatrième, devançant le Lokomotiv Moscou mais se trouvant derrière le FK Krasnodar. La Ligue des Champions est à deux points et la première place à quatre alors qu’il reste quatre matchs à jouer. Cette saison ne se terminera quoiqu’il arrive pas sans trophée pour le Zenit Saint-Pétersbourg, vainqueur de la coupe après sa nette victoire sur le CSKA Moscou à Kazan (4-1).

Le reste de la RPL :

  • Le Dinamo en danger ! La réception de l’Amkar devait être pour le club moscovite l’occasion ou jamais de stopper une pluie de défaite qui dure désormais depuis quatre journées. Dominé d’entrée, le Dinamo va rapidement perdre sur blessure son attaquant Pogrebnyak et peut remercier ses montants qui sauvent Shunin dès le premier quart d’heure. Quelques minutes plus tard, les locaux vont enfin se réveiller, Beqiraj récupère le ballon aux 25 mètres et allume un patator qui finit sa course sur la barre! Globalement supérieur dans la maîtrise technique, le Dinamo ne parviendra pas à trouver la faille et se retrouve en grand danger puisque Ufa reste à un point. De son côté l’Amkar dégringole dangereusement et se trouve à trois points de la zone de barrages.
  • Surprise à Grozny ! En difficulté à domicile depuis plusieurs rencontres, le Terek a continué sa mauvaise série en s’inclinant contre l’équipe en forme du moment : le Krylia Sovetov. Dans un match plutôt fermé, ce sont les visiteurs qui vont se mettre en évidence, en début de match Mollo adresse un beau centre mais Yakovlev loupe le plus facile en décroisant trop sa tête. Le Terek de son côté va être très silencieux offensivement, le Krylia va en profiter et à la 64ème minute sur un centre contré de Rodic, Jahovic place une tête qui trompe Gorodov. Une nouvelle défaite à domicile qui douche les espoirs européens du Terek, à cinq points désormais de l’Europe. Le Krylia de son côté est quasiment maintenu.
  • Rostov marque le pas. Contre un Mordovia qui n’a plus gagné depuis novembre, Rostov se devait de l’emporter pour mettre la pression sur le CSKA. Malheureusement pour l’équipe surprise de cette saison, ce ne fut pas le cas. Une grosse erreur défensive de Navas va permettre à Lutsenko de récupérer la balle et servir Samodin qui trompe Dzhanaev. Rostov va immédiatement sonner la révolte mais les attaquants ne sont pas en réussite ! Ni Noboa, ni Kalachev, ni Poloz n’arriveront à tromper la vigilance de Revishvili. Il faudra attendre la 67ème minute pour voir l’égalisation, Azmoun bien servit dans la surface décroche une demi-volée qui finit sa course au fond ! On pouvait s’attendre à une fin de match à l’avantage de Rostov mais ce ne fut pas le cas ! Sur un contre Dudiev s’amuse dans la défense des jaunes et obtient un pénalty suite à une faute de Navas. Stevanovic ne va pas se faire prier et va permettre au Mordovia de ramener trois précieux points pour le maintien. Désormais barragiste, le club de Saransk peut souffler un peu, de son côté Rostov a perdu de précieux points dans la course au titre.
  • Ufa glane un précieux point. En forme à domicile avec deux victoires d’affilée, Ufa souhaitait continuer sur sa lancée pour réussir sa mission maintien contre le Rubin Kazan. Dans un début de match assez fermé ce sont les locaux qui vont ouvrir le score, Sysuev contre une frappe de Zinchenko et permet à Ufa de prendre l’avantage. Le Rubin va alors se porter à l’attaque et mettre en danger la défense locale, mais Devic rate un face à face à la demi-heure de jeu. La 43ème minute sera la bonne pour Kazan, Ozdoev récupère la balle à l’entrée de la surface et adresse une très belle frappe qui finit au fond. La seconde période sera marquée par l’expulsion de Kambolov après un second carton jaune. Le Rubin va continuer malgré tout à être offensif mais butera sur un excellent Shelia qui réalisera une parade digne d’un gardien de handball en fin de match. Ufa revient donc avec ce match nul à un point du Dinamo, le Rubin quand à lui reste dans le ventre mou du classement.

La polémique du week-end : le tacle assassin de la journée.

Lors du derby Moscovite, Le défenseur du Spartak Evgeny Makeev aurait pu mettre un terme à la carrière du jeune Alexey Miranchuk (Lokomotiv) avec ce tacle assassin pour lequel il ne recevra qu’un carton jaune, les images parlent d’elles même :

Le but du week-end :

Аvant le naufrage, Yevhen Seleznyov avait égalisé d’une fort jolie frappe pour le Kuban Krasnodar suite à un service de Mayrovich. Son troisième but sous les couleurs du Kuban qui malheureusement va sombrer 4-1 ensuite et se trouve aujourd’hui en position de relégable. Ce qui ne vous empêchera pas d’apprécier et de savourer la pureté de la frappe de l’Ukrainien.

L’équipe-type du week-end :

CSKA, Spartak, Zenit et Krasnodar : si vous avez bien lu nos résumés, vous savez pourquoi ces équipes se partagent les honneurs cette semaine.

Le classement :

Le CSKA reprend la tête dans le money-time alors que Saransk a quitté la zone rouge.

Le point FNL :

Ça y est ! Le Gazovik Orenburg est promu pour la première fois de son histoire en RPL suite à leur victoire 2-0 sur le terrain du Sokol Saratov grâce à Aleksey Druzin et Ivan Markelov. Il pourrait être très bientôt suivi par Arsenal Tula qui n’a eu aucune difficulté à s’imposer 4-1 à Kaliningrad face à un Baltika qui pourrait bien vivre une fin de saison stressante avec seulement quatre points d’avance sur la zone rouge. Derrière, Tom Tomsk a encore sombré, cette fois contre le Volga. Ils ont pourtant mené deux fois au score grâce au doublé d’Anzur Sanaya, mais un autre doublé, cette fois signé Konstantin Garbuz va permettre aux Nizhégorodiens de s’imposer sur le score de 3-2. Les Sibériens sont désormais sous la pression du Spartak-2 maintenant quatrième après avoir disposé 2-0 d’un Baïkal Irkutsk officiellement relégué, mais également du Volgar qui bien que tenu en échec à 5 heures du matin (heure française) sur la pelouse de Vladivostok, voit la montée se rapprocher pendant que le Luch est toujours relégable. Enfin, en battant 2-0 le Torpedo Armavir, avec le douzième but de Biryukov, le Fakel s’est offert le droit d’y croire encore un petit peu.

En bas, le Torpedo Armavir et la Baïkal Irkutsk ont donc désormais rejoint le KAMAZ Naberezhnye Chelny parmi les promus qui redescendent. Ces derniers ont d’ailleurs été étrillés à domicile par un autre promu qui lui en profite pour sortir enfin de la zone rouge. En effet, la réserve du Zenit s’est imposé 5-0 au Tatarstan lundi, et possède désormais un point d’avance sur la zone de relégation. Parmi les buteurs, on retrouve Pavel Kireenko mais encore la légende Konstantin Zyrianov. Le Luch se retrouve dix-septième, alors que les deux autres équipes menacées : Khabarovsk et Yaroslavl s’affrontaient. Si le Shinnik a rapidement mené 2-0, les deux équipes se sont séparées sur le score de 2-2 qui n’arrange personne mais qui est désormais plus que jamais au bord du gouffre. Le Yenisey, avec 41 points, n’est pas encore sauvé non plus, et est tombé sur la pelouse de Tyumen qui est une des équipes en forme de cette fin de saison. Les Noirs de Sibérie-occidentale sont déjà septièmes suite à cette victoire 3-1 grâce notamment à un doublé de Nikita Telenkov alors que Lescano a encore marqué pour Krasnoyarsk.

Enfin, Tosno est cette fois bien sauvé et s’est imposé 2-1 sur le terrain d’un Sibir en pleine déconfiture. Deux journées de championnat auront lieu d’ici notre prochain rendez-vous : vendredi puis mardi et nous y verrons sans doute plus clair. A suivre notamment : Yenisey – Luch ; Volgar – Tver ou encore Zenit-2 – Spartak-2 dès vendredi et SKA – Yenisey ; Baltika – Volgar et Spartak-2 – Arsenal mardi prochain.


LES TROPHÉES FOOTBALLSKI

Le Russe du mois : Fyodor SMOLOV (Фëдор Смолов)

Fedor Smolov


Egalement cités :  Pavel Mamaev (FK Krasnodar), Аleksandr Erokhin (FK Rostov), Alan Dzagoev (CSKA Moscou), Yuri Zhirkov (Zenit), Oleg Shatov (Zenit) et Sergey Ryzhikov (Rubin Kazan).

S’il y a bien un joueur qui a survolé ce mois d’avril en Russie, c’est bien Fyodor Smolov. Avec neuf buts en cinq matchs joués (dont un quadruplé contre Ural, club qui l’a révélé l’an passé en RPL), l’avant-centre de Krasnodar est désormais le meilleur buteur du championnat. Sa forme actuelle pourrait grandement aider Krasnodar à se mêler à la course au titre en cette fin de saison ! Et si c’était lui la surprise de l’Euro 2016 ? En tout cas, il devrait être dans la liste de Leonid Slutskiy et nul doute qu’il le mérite.

 

Le légionnaire du mois : Alexandru Gatcan (Александр Гацкан)

Alexandru Gatçan


Egalement cités : Ahmed Musa (CSKA Moscou), Quincy Promes (Spartak Moscou), Hulk (Zenit), Serdar Azmoun (Rostov), Aaron Olanare (CSKA Moscou), Charles Kaboré (FK Krasnodar), Wanderson (FK Krasndar) et Vitaly Denisov (Lokomotiv Moscou).

Le Moldave est un peu le symbole de la réussite de Rostov. Après avoir failli à s’imposer aussi bien au Spartak qu’au Rubin, et un prêt au Spartak Chelyabinsk (le bel homme) plus tard, Alexandru Gatcan a rejoint Rostov en 2008 avec qui il a tout connu. Stabilisateur et organisateur du milieu de terrain de Kurban Berdyev, il est loin d’être étranger au remarquable mois d’avril du club du sud de la Russie. Même si le faux-pas de Saransk pourrait mettre fin à la belle histoire, nul doute que Gatcan est définitivement sorti de l’ombre à 32 ans.

L’espoir du mois : Aleksandr GOLOVIN (Александр Головин)

Aleksandr Golovin


Egalement cités: Oleksandr Zinchenko (FK Ufa), Emil Bergström (Rubin Kazan) et Serdar Azmoun(FK Rostov).

Progressivement lancé depuis l’an dernier dans le grand bain par Leonid Slutskiy que l’on sait pourtant réticent à faire jouer les jeunes. Golovin est en train de pleinement s’affirmer en ce printemps. Et cela est sans doute encore une fois lié à son coach. En effet, celui-ci l’a appelé en équipe de Russie où il a été au-dessus du niveau attendu, et pourrait d’ailleurs se retrouver en France cet été avec la Sbornaya. Il semble depuis avoir passé un palier et a été remarquable en ce mois d’avril dans un effectif du CSKA qui ne l’a pas toujours été.

La rédaction Russie de Footballski sous la direction d’Adrien Laëthier.


Photo à la une : © Flickr / Piotr Drabik

Retour sur la journée 26 de RPL 2015-2016 – Championnat de Russie de football
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a vécu Lokomotiv Moscou vs. Spartak Moscou

Moscou, une ville, des derbys Du bouillant CSKA – Spartak à l’anodin Dinamo – Lokomotiv, le derby moscovite est événement...

Fermer