#7 Les images de la semaine

Pierre Vuillemot
Pierre Vuillemot - Publié le 2 juin 2014

Bosnie: fête pour la montée à Tuzla

blazevic tuzla

tuzla2

Le Sloboda Tuzla est un club historique du foot en Bosnie. Longtemps en première division du temps de la Yougoslavie, le club du nord-est du pays a réussi à gagner sa place dans l’élite du football bosnien pour la saison 2014/2015. Ce retour sur le devant de la scène tient notamment au génie de Miroslav Blazevic, le mythique entraîneur qui a notamment mené la Croatie en 1998. Sous sa coupe, l’équipe a gagné 13 matchs en 15 rencontres pour finalement remonter. Comme vous le voyez, la chose a été bien fêtée dans la ville où il se dit que la bière était gratuite pour l’occasion…

Chypre: le titre pour l’APOEL Nicosie

On l’avait évoqué, le match pour le titre n’avait jamais été à son terme à Chypre suite à la blessure d’un joueur de l’APOEL sur la pelouse de l’AEL. Du coup, ce match décisif était rejoué ce week-end et l’APOEL a réussi à l’emporter 0-1 grâce à un but de Sheridan. L’AEL ne devait pas perdre pour rester premier, cela n’a pas été le cas. Les gars de l’APOEL ont pu célébrer cette victoire qui leur permet de garder leur titre de champion.

Grèce: Niki Volou en SuperLeague, une sacrée fête nocturne

Niki Volou vient d’officialiser ce week-end sa montée en Super League après d’excellents play-off. En milieu de semaine, il ne manquait plus qu’une victoire au club pour assurer sa première place. Les supporters ont donc jugé bon de motiver leurs joueurs en recevant le bus du club à 2h30 du matin avec une fête unique. Nuit noire, des milliers de supporters et des joueurs sous le charme ! Voilà 48 ans que ce club n’avait plus connu le plus haut niveau et un deuxième club de la ville (l’Olympiakos) pourrait aussi monter dans les jours à venir.

Hongrie: Debrecen champion à la différence de buts

debrecen

La lutte fut acharnée en Hongrie pour le titre cette saison ! Debrecen et Gyor, champion sortant, ont même fini avec le même nombre de points au soir de la 30è et dernière journée. Debrecen est champion grâce à une différence de buts supérieure, +33 contre +26. Mais le nouveau champion s’est fait peur en perdant le dernier match à domicile contre Honved (0-2) alors que Gyor mettait 5-0 à Mezőkövesd-Zsóry.

Kosovo: le FC Prishtina ne se présente pas pour la dernière journée de championnat !

vushtrii

Ah le football au Kosovo reste malgré tout sur une autre planète ! Pour la dernière journée de championnat, le FC Prishtina devait se déplacer sur le terrain du Llamkos Kosova, déjà titré. La rumeur enflait ces derniers jours sur un possible forfait du FC Prishtina, second du classement. Cela s’est avéré vrai ! Si le capitaine du club de la capitale a expliqué ce forfait par une volonté des joueurs de protester contre le non-payement des deux derniers mois de salaires, la réalité semble être bien différente. Le club du FC Prishtina aurait décidé de ne pas aller jouer car il n’y avait plus rien à jouer pour ce dernier match, quelques membres du club expliquaient également en off qu’ils n’iraient pas car le Llamkos Kosova a acheté le dernier match à Skenderaj, qui leur a permis d’être champion. Une situation ubuesque qui rappelle qu’on est bien loin des standards de l’Ouest. Voyons voir comment la fédé réagira.

Monténégro: Sutjeska champion

sutjeska

Comme prévu, Sutjeska est devenu champion ce week-end en écrasant le dernier du championnat 4-0. La fête fut belle à Niksic que ce soit dans le stade ou dans la ville après ce second titre d’affilée. Sutjeska est le premier club à parvenir à conserver son titre depuis la création du championnat du Monténégro en 2006-2007.

Pologne: un superbe but et un gros match de tifos

Tout d’abord, on vous laisse admirer le but de Semir Stilic, le Bosnien du Wisla Cracovie. Assez facile le bonhomme.

Pour le dernier match de la saison, le Legia Varsovie, déjà titré, recevait son second le Lech Poznan. Si le Legia a gagné 2-0, le spectacle a aussi été omniprésent dans les tribunes. Le Lech a sorti ce premier tifo expliquant que « les champions vont revenir » alors que le Legia a répliqué en dégainant un tifo où tout le monde se prosterne devant sa majesté Legia. Beau.

lech

legia

Roumanie: le mythique Poli Timisoara monte de D4 en D3

timipoli

Il y a deux Poli à Timisoara mais seul l’ASU mérite le respect. L’ACS qui évoluait en Liga I est relégué alors que l’ASU qui évoluait en ligue régionale monte en D3. Cela a été l’occasion d’une belle fête entre joueurs et supporters. Ce club est unique en Roumanie puisqu’il est géré directement par les supporters à travers la Druckeria. On se félicite donc que ce club continue à grandir sportivement. D’ailleurs deux autres grands noms du football roumain ont aussi connu une montée ce week-end de Liga II en Liga I: le Rapid Bucarest et le CSU Craiova (même si pour ce dernier, il y a aussi une histoire avec deux Universitatea).

Slovaquie: Un derby pour conclure la saison

2080199_futbal-corgon-liga-posledne-kolo Spartak Trnava – Slovan Bratislava. Une affiche, un derby, que tous les supporters attendent chaque année. Une rivalité née durant le siècle dernier, quand le football Tchécoslovaque pouvait encore se targuer d’avoir un niveau européen. Avec le temps, la rivalité continua de grandir malgré une nette baisse de fréquentation dans les stades depuis les dix dernières années. Un derby en signe de dernier objectif pour un Slovan Bratislava auteur d’une saison pleine, couronnée par un titre de champion. Objectif rempli pour cette jeune équipe du Slovan – 14 joueurs sur les 17 du groupe étant formés au club et ayant moins de 21 ans – avec une victoire sur le score de 2-1. Ce match fut marqué par une grosse tension entre les deux équipes, derby oblige, avec pas moins de 12 cartons jaunes et 2 rouges distribués par l’arbitre de la rencontre.
Malgré cette animosité sur le terrain, c’est surtout en dehors que les événements les plus marquants se sont déroulés. Le Spartak ayant rendu un dernier hommage à la carrière de Miroslav Karhan, légende du club et du pays. De plus, les deux clubs ont mis leur rivalité de côté pour adresser un message de soutien aux Balkans avec un chèque de 40 000€ destiné aux sinistrés.

2080515_

#7 Les images de la semaine
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Pierre Vuillemot

Pierre Vuillemot

Kolik jazyků umíš, tolikrát jsi člověkem.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Saison 2014/2015: 5 espoirs du championnat roumain

Voici venu le temps de découvrir cinq grands espoirs roumains de Liga I. Emanuel Rosu, journaliste roumain, nous sert de...

Fermer