#20 Les Trophées Footballski

Pierre Vuillemot
Pierre Vuillemot - Publié le 16 mai 2016

Voici le vingtième numéro des trophées Footballski. Chaque semaine, nous revenons à travers ces quelques catégories sur ce qui se fait de mieux dans nos championnats.

LE FRANÇAIS DU WEEK-END : Mathias Coureur (Cherno More Varna)

Pour son dernier match à domicile sous les couleurs du Cherno More, Mathias Coureur a reçu les adieux qu’il mérite de la part des fans, après leur avoir apporté tant de joie ces deux dernières années. Et il a réussi à couronner le tout avec le troisième but de son équipe face au Botev. Une victoire anecdotique dans une saison où les espoirs de titre ont rapidement été douchés, mais un 11e but personnel pour Coureur cette saison.

LE JOUEUR DU WEEK-END : David Lafata (Sparta Praha)


Si le Sparta a connu une saison blanche sans aucun trophée, le club pragois a toujours dans ses rangs David Lafata. Ou plutôt Lafatatatatata. Auteur d’un quintuplé ce week-end, le renard des surfaces tchèque a eu l’occasion de marquer ses seizième, dix-septième, dix-huitième, dix-neuvième et vingtième but de la saison face au Vysočina Jihlava. De quoi devenir une nouvelle fois le meilleur buteur du championnat tchèque pour la cinquième fois en six ans. Pas forcément le plus médiatisé dans nos contrées, le joueur n’en reste pas moins l’un des derniers vrais buteurs, pas le plus beau à voir, mais toujours placé pour mettre des buts. Qu’il soit de raccroc ou non, qu’importe. Avec ces buts, le joueur a également eu l’occasion d’inscrire ses 180, 181, 182, 183 et 184ème buts, de quoi lui permettre de dépasser le géant Jan Koller mais encore très loin de Bican et ses 447 buts.

LE BUT DU WEEK-END : Tomas De Vincenti (APOEL)

https://youtu.be/wsj99lUpXIs?t=2m34s

Pour le dernier match de la saison, les spectateurs présents au stade ont assisté à un joli but sur coup franc. En milieu de seconde période, suite à une faute commise plusieurs mètres derrière la surface de réparation par un défenseur de l’Anorthosis, l’APOEL obtient un coup franc intéressant. L’argentin Tomas De Vincenti s’est chargé de le tirer, et trompe de manière surprenante le gardien adverse, Andreas Kittos.

LE TIFO DU WEEK-END : Cracovia vs. Lechia Gdansk

b1b30d00e0_01

Dernier match de la saison en Pologne, si les yeux étaient rivés sur le match du Legia qui devenait champion, Cracovia avait aussi un match important. Victorieux face au club de Gdansk, le club va découvrir l’Europa League pour son 110ème anniversaire. Peu avant la mi-temps, les ultras du club ont eu l’occasion de sortir un très beau tifo avec pour message « Nagrodą za Naszą wiarę jest to, że dziś oglądamy to w co wierzyliśmy. » Assez complexe à traduire littéralement, le message derrière cette banderole signifie « La récompense de notre foi est ce que nous voyons aujourd’hui et c’est en ce que nous avons toujours cru. » À noter également un très beau craquage de fumigènes dans tout le stade quelques minutes plus tard. Le match s’est lui joué dans un climat assez tendu, avec de nombreuses insultes. La faute aux supporters du Lechia qui n’ont pas respecté la minute de silence en début de match.

L’IMMIGRÉ DU WEEK-END : Tomáš Rosický (Arsenal)

© Julian Finney/Getty Images

© Julian Finney/Getty Images

Bon, ok, il n’a pas joué. Mais Tomáš Rosický reste l’un des plus beaux et mérite de rejoindre cet article rien que pour l’ensemble de son oeuvre et de son génie. La raison de sa venue dans cette rubrique est liée à son départ d’Arsenal, le joueur pourrait rejoindre sa terre natale et le championnat tchèque. On ne va pas vous le cacher, on n’attend que ça.

LA POLÉMIQUE DU WEEK-END : Deux arbitres ivre lors d’un match


L’image a fait le tour de l’internet. Mercredi, en République Tchèque, lors du match entre Příbram et le Slavia Praha, l’arbitre Marek Pilný était en état d’ébriété en plein match. Incapable de se maîtriser et de coordonner ses mouvements, ce dernier a du être évacué du terrain. Ce qui n’a pas buzzé, par contre, c’est que ce dernier n’était pas tout seul. Pour l’accompagner, il y avait aussi Jiří Jech. Lui aussi ivre, lui aussi viré du terrain. Une scène cocasse qui pourrait avoir de lourde conséquence, ces derniers devront passer face à une commission de discipline alors que Miroslav Pelta, le président de la fédération tchèque de football a déjà annoncé qu’il avait « vécu beaucoup de choses dans le football, mais là, cela dépasse tout le reste. » Ambiance.

LE MATCH DU WEEK-END : Sigma Olomouc vs. FK Teplice


C’était la grande attente du week-end en République Tchèque. À l’image de la France, la course pour le maintien a animé le week-end avec un duel à distance entre le Sigma Olomouc et Příbram. Et pourtant, le Sigma n’a pas démérité. Vainqueurs 6-0 face à Teplice, ses joueurs ont tout fait pour pouvoir rester en Synot Liga. Une victoire étincelante réduite au néant après le match nul de son adversaire direct pour la relégation face à Jablonec, deux qui se trouvent alors avec le même nombre de points. Et si le Sigma a une meilleure différence de buts, le club d’Olomouc fait tout de même l’ascenseur et redescend en deuxième division, la faute à la différence de buts particulière. Après cette débâcle, le directeur de Teplice a annoncé que les joueurs auront une baisse de 30% de leur salaire de base alors que Jan Navrátil, joueur emblématique du Sigma Olomouc, s’est publiquement excusé pour ses performances personnelles et les performances du club.

La rédaction de Footballski


Image à la une : © metalist.ua

#20 Les Trophées Footballski
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Pierre Vuillemot

Pierre Vuillemot

Kolik jazyků umíš, tolikrát jsi člověkem.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Saison 2015-2016 : Un an de football en Hongrie

Enfin un titre ! Avec 18 points d’avance sur son premier poursuivant à la trêve, ce n’était qu’une question de temps...

Fermer