#2 Les trophées Footballski

Hadrian Stoian
Hadrian Stoian - Publié le 9 novembre 2015

Second numéro des Trophées Footballski. Chaque semaine, nous reviendrons à travers ces quelques catégories sur ce qu’il se fait de mieux dans nos championnats.

Le Français du week-end : Jessy Reindorf

A 24 ans, Jessy a déjà pas mal bourlingué et a maintenant posé ses valises à la frontière roumano-moldave, à Nisporeni. Né à Bagneux, le Franco-Rwandais est passé par l’Italie (Comacchio Lidi), la France (Paris-Charenton), la Belgique (UR Namur) et l’Angleterre (Bury, Sutton United, Tamworth FC). Après être retourné à Namur en janvier 2015, il est arrivé cet été chez le Speranta Nisporeni, tout fraîchement promu en Divizia Nationala. Peu souvent aligné, il est monté au jeu en fin de match ce samedi, au Zimbru, et a sans doute marqué des points puisqu’il est l’auteur de l’unique – et très cocasse – but de la rencontre sur son premier ballon !

Le joueur du week-end: Ilija Nestorovski

Meilleur buteur de la 2.HNL la saison dernière, il confirme avec son club de l’Inter Zapresic cette saison puisqu’il est tout simplement le meilleur buteur de la 1.HNL avec 11 buts. Même si son équipe a perdu contre le Lokomotiv ce week-end, il a encore marqué et n’est pas étranger au début de saison correct de son club (6e, 19 points). Prêté la saison dernière, il a été acheté définitivement par l’Inter à Slovacko. Une expérience tchèque que le Macédonien préfère oublier : « Je suis parti en Rep Tchèque à seulement 19 ans et je n’étais pas heureux là-bas car ils n’aiment pas les étrangers. J’ai trouvé la paix à l’Inter car j’ai été accepté, voilà pourquoi je suis resté », confie avec une grande lucidité le nouvel international macédonien.

Le but du week-end : Ablaye Mbengue

Terek vs. Spartak Moscou, l’attaquant sénégalais du Terek Grozny, Ablaye Mbengue, a inscrit son premier but de la saison ce samedi lors de la victoire de son club sur le Spartak Moscou. Le joueur remplaçant a délivré son équipe en marquant un but fantastique à la 80ème minute. Le président de la Tchétchénie Ramzan Kadyrov l’a d’ailleurs qualifié comme « le plus beau but de la saison en Russie ».

Le tifo du week-end : Rapid Wien

© capture

© capture

Alors que le Rapid Wien cartonne en Europa League, le club de la capitale autrichienne marque gravement le pas en championnat. Nouvelle preuve ce week-end avec une défaite face à Grödig sur un doublé du brésilien Venuto. Heureusement, le Rapid peut toujours compter sur ses supporters qui sortent chaque week-end le grand jeu dans les tribunes.

L’immigré du week-end : Florin Andone

L’international roumain est sous les feux de la rampe en Liga Adelante. En effet, celui-ci vient de recevoir le prix de joueur du mois au sein de son équipe de Cordobà CF. Premiers de cette deuxième division espagnole, Florin Andone s’est illustré avec quatre buts et une passe décisive dans les quatre derniers matchs. Grand espoir de l’équipe de Roumanie, Andone pourrait bien s’avérer être un des joueurs décisif pour l’Euro 2016 si celui-ci continue à signer de telles prestations.

La polémique et le match du week-end : FCSB – FC Botoșani

La polémique de la semaine nous emmène en Roumanie.  Où quelques jours après le drame du Colectiv, ce club bucarestois où un incendie a fait 45 morts (un bilan encore en évolution), les différentes enquêtes ont levé bien des lièvres. A commencer par la corruption, qui gangrène toutes les strates des institutions publiques. Jusqu’aux services de sécurité et aux pompiers, qui accordent frauduleusement des attestations de sécurité, comme ça a été le cas pour le club Colectiv. C’est suite à ces enquêtes qu’un coup de tonnerre a retenti vendredi: la Național Arena ne possède aucune licence de sécurité! Quatre ans après son inauguration et 120 événements organisés – dont la finale de l’Europa League en 2012! – il s’avère que le grand stade bucarestois n’est pas autorisé à recevoir du public! Le FCSB de Becali, qui en a fait son terrain de jeu depuis qu’il a été viré de Ghencea par l’Armée, doit donc trouver un nouveau stade en urgence. Avec le risque de voir le FC Botoșani obtenir les trois points sur tapis vert.

Dans l’urgence, Gigi Becali choisi de faire déménager son club à… Cluj! Soit à près de 500 km de Bucarest. Un choix dicté par une volonté d’économies: le CFR Cluj, qui a bien besoin d’argent, accepte de louer son stade pour 15 000 € par match, ce qui n’est que le quart de ce que le club doit dépenser pour jouer à la Național Arena. Après avoir été dépouillé de son identité et viré de son stade, voilà le FCSB obligé de jouer à domicile à Cluj! Le Steaua est bel et bien mort…

Pour la petite histoire, ce premier match du FCSB à Cluj a été incroyable. La fin de la première mi-temps a vu les deux équipes marquer pas moins de quatre buts en quatre minutes, pour un score final de 5-3 en faveur de ceux que l’on doit malgré tout appeler les locaux!

La rédaction de Footballski


Photo à la une : © metalist.ua

#2 Les trophées Footballski
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Hadrian Stoian

Hadrian Stoian

Roumain d'adoption, souvent aperçu une Timișoreana à la main près de Ghencea. Stelist convaincu, amoureux d'un football roumain authentique et désuet. Jamais objectif vis à vis du Dinamo.

pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Balade sur les bords du Dniepr

Le Dniepr, fleuve légendaire. Véritable symbole de l’Ukraine, ses rives ont forgé quelques-unes des plus grandes villes du pays et...

Fermer