#1 Les trophées Footballski

Hadrian Stoian
Hadrian Stoian - Publié le 2 novembre 2015

Nouveau site et nouvelle rubrique pour vous chers lecteurs avec le tout premier numéro des Trophées Footballski. Chaque semaine, nous reviendrons à travers ces quelques catégories sur ce qu’il se fait de mieux dans nos championnats.

 

Le Français du week-end

Il se disait heureux de jouer à Videoton, en Hongrie. Après des passages à Nantes, Liège, Rome ou encore Charlton et, surtout, Ujpest, le Français Loïc Nego s’impose peu à peu dans son nouveau club et vient d’y inscrire son premier but sous le maillot des Vidi. Un but important puisqu’il permet aux hommes de Ferenc Horvath de sortir victorieux du duel face à Diósgyőr et au club d’engranger des points importants pour sa remontée au classement après l’épisode Casoni.

Le joueur du week-end

Face à Celje, Andraž Šporar a fait ce qu’il sait faire de mieux depuis qu’il joue au football : marquer des buts. Quatre, pour être plus précis. En déplacement sur le terrain de la lanterne rouge, le capitaine de l’Olimpija Ljubljana – à seulement 21 ans – a permis à son club de remporter les trois points en battant à lui seul son adversaire, 0-4. Profitant de la défaite de Domzale, le club de la capitale a augmenté son avance au classement à sept points, pendant que Šporar, lui, marquait ses dixième, onzième, douzième et treizième buts du championnat. En quinze journées, c’est plutôt pas mal et il est évidemment le meilleur buteur de la Prva Liga.

Le but du week-end

Ce samedi, Kalu a ponctué un match tendu et à rebondissements de la plus belle des manières, en tout cas pour le FC Zimbru. En déplacement à Hîncesti pour jouer face au promu Petrocub, qu’ils avaient éliminé quelques jours plus tôt en Coupe de Moldavie, les joueurs de la capitale commencent mal la rencontre avec un pénalty concédé et transformé par leurs hôtes, à la 26e minute. Le Zimbru pousse alors et à la 78e, le latéral Starîş remet les équipes à égalité. Peu avant la fin du match, un incident émerge puisque le même Starîş tape sur la tête d’un ramasseur de balle avec le ballon qu’il lui tendait. Carton jaune, s’en suivent échauffourées entre les supporters des deux camps, avec la police, match arrêté pendant cinq minutes, le président du Petrocub menaçant alors même de retirer son équipe du terrain avant de se rétracter, sous les conseils de ses joueurs.

Au final, dans des arrêts de jeu qui dureront sept minutes, Kalu envoie un délice de coup-franc à la…97e minute pour donner la victoire au Zimbru et lui permettre de rester en course pour le titre.

Le tifo du week-end

Pour cette première édition des Trophées, nous vous proposons de revenir sur un tifo du … Dynamo Dresden. Oui, on commence avec un petit hors-sujet mais après tout c’est l’ancienne Allemagne de l’Est et, surtout, ça en vaut vraiment la peine.

© ultras-dynamo.de

© ultras-dynamo.de

© ultras-dynamo.de

© ultras-dynamo.de

Direction donc la troisième division allemande pour le derby entre le Dynamo Dresden et Magdeburg, un derby qui a réussi à faire le tour du monde grâce à une chose. Cette chose, c’est tout simplement le tifo proposé par les supporters du Dynamo. Un tifo qui, accessoirement, devient le plus grand d’Europe ! Couvrant la totalité des gradins, à l’exception du secteur visiteur, ce tifo, nommé « Projet X », aura couté pas moins de 2 ans de travail ainsi qu’un budget d’environ 20 000 euros. Rien que ça.

© jokersradeberg.de

© jokersradeberg.de

L’immigré du week-end

Si le Werder n’a pas réussi à tenir tête au Borussia Dortmund, Zlatko Junuzovic aura au moins réussi un triple petit pont sur un autre joueur de la #TeamFootballski, Sokratis. Sinon, on a aussi eu le droit à un but de notre Arménien en forme, Henrikh Mkhitaryan.

Le match du week-end

C’était le grand choc du championnat tchèque entre le Viktoria Plzen et le Sparta Praha. Un match primordial pour la première place au classement mais aussi pour un certain Petr Jiracek. Ancien joueur du Viktoria Plzen, le milieu de terrain tchèque à la crinière longue a signé il y a quelques semaines au Sparta Praha après un séjour allemand de quatre ans à Wolfsburg et au HSV. Un match où il a droit à un bel accueil avec des sifflets à chaque ballon touché ainsi que des banderoles « Ze Sparty se chodí do Plzně, ne naopak – Du Sparta à Plzen, et non l’inverse. » ainsi que quelques chants spécialement préparés à son intention.

Côté terrain, le Sparta se rendait à Plzen sans son capitaine Lafata, une absence qui fut remarquée tant les déchets furent légion pour le club de Prague mais aussi pour le Viktoria Plzen qui se montre rapidement dangereux avec, notamment, un penalty parfaitement stoppé par David Bicik, le gardien du Sparta. Si quelques autres occasions sont créées, l’événement majeur de cette première mi-temps est l’expulsion de Prochazka après une altercation avec Matejovsky. Réduit à 10, le club de Plzen continue cependant de pousser et trouve la faille à deux reprises grâce à ses remplaçants, Baranek sur corner puis par son attaquant Petrzela. Malgré le but du Sparta dans les dernières minutes du jeu, c’est bel et bien le Viktoria Plzen qui s’impose et revient à hauteur de son adversaire du soir en tête du classement avec 26 points.

La polémique du week-end

La tension entre les joueurs de l’Olympiakos Volou et Larissa s’est cristallisée à la 34ème minute du derby de Thessalie après un tacle assassin de Jovanovic sur un joueur de l’Olympiakos Volou qui a entrainé une violente bagarre sur le terrain. Le match a été arrêté quelques minutes, puis dès la reprise une fusée est tombée sur le banc des visiteurs. Ambiance.

Au final, Larissa remportera le match grâce à un but de … Borislav Jovanovic. Forcément.

La rédaction de Footballski


Photo à la une : metalist.ua

#1 Les trophées Footballski
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Hadrian Stoian

Hadrian Stoian

Roumain d'adoption, souvent aperçu une Timișoreana à la main près de Ghencea. Stelist convaincu, amoureux d'un football roumain authentique et désuet. Jamais objectif vis à vis du Dinamo.

pays de l'auteur footballski

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a (re)discuté avec Damien Roussel, supporter Lyonnais qui a gouté au football russe

Damien Roussel nous avait déjà accordé un entretien l’an passé après l’élimination de son club préféré, l’Olympique Lyonnais, en Ligue Europa face...

Fermer