On était à la Virsliga Winter Cup 2016 en Lettonie

WINTER-Cup2
Maxime Bonnet
Maxime Bonnet - Publié le 11 mars 2016

Mise en place dans le but de créer un peu de compétition pendant les quatre mois de trêve hivernale, la Winter Cup 2016 n’aura pas manqué d’intérêt cette année. Et nouveauté cette saison : pas de scandale avéré de match truqué! En effet, lors de l’édition précédente, suite à la décision du président de la Virsliga (Emils Latkovskis), le club du FK Daugava Riga avait été exclu non seulement de la Winter Cup 2015 mais également interdit de participer au championnat de Virsliga 2015 suite à des scandales avérés de matchs truqués pendant cette compétition de pré-saison.

Organisée sous la forme d’un mini-tournoi regroupant deux poules de quatre équipes (soit l’ensemble des clubs présents en Virsliga), la Winter Cup 2016 s’est déroulée sur cinq semaines entre le 18 Janvier 2016 et le 20 Février 2016 au Skonto Halle, le seul et unique terrain de football entièrement couvert du pays.

Bien que ce tournoi de pré-saison ne soit pas reconnu officiellement par l’UEFA, et que les dotations ne sont pas disons « attractives » (1), l’ensemble des participants a joué le jeu à fond tout en profitant aussi de cette période de mercato pour essayer de nouveaux joueurs et peaufiner les automatismes. L’équipe la plus attendue était bien évidemment le FC Caramba/Dinamo Riga, fraichement promue en Virsliga et récemment rebaptisée le FC Riga, ce qui fait quand même plus sérieux (2).

Poule A :

Skonto Riga 2 – 0 Spartaks Jurmala


Metta/LU Riga 0 – 5 FK Jelgava


Skonto Riga 2 – 0 Metta/LU Riga


FK Jelgava 0 – 0 Spartaks Jurmala


FK Jelgava 3 – 2 Skonto Riga


Spartaks Jurmala 1 – 1 Metta/LU Riga


© Wikipedia

© Wikipedia

Poule B :

FK Liepaja 2 – 0 FC Riga


BFC Daugavpils 1 – 3 FK Ventspils


FK Liepaja 1 – 0 BFC Daugavpils 


FK Ventspils 2 – 0 FC Riga


FK Ventspils 0 – 2 FK Liepaja


FC Riga 5 – 1 BFC Daugavpils


© Wikipedia

© Wikipedia

Demi-finales :

FK Jelgava 0 – 1 FK Ventspils


FK Liepaja 1 – 0 Skonto Riga


Finale :

FK Liepaja 1 – 0 FK Ventspils


Résultats des matchs de classement :

5ème – 8ème place :


Spartaks Jurmala 1 – 0 BFC Daugavpils


FC Riga 3 – 2 Metta/LU Riga


7ème – 8ème place :


BFC Daugavpils 1 – 0 Metta/LU Riga


5ème – 6ème place :


FC Riga 1 – 1 (6-5 tab)Spartaks Jurmala


Match pour la troisième place :


FK Jelgava 6 – 1 Skonto Riga


Classement final :

  1. FK Liepaja
  2. FK Ventspils
  3. FK Jelgava
  4. Skonto Riga
  5. FC Riga
  6. Spartaks Jurmala
  7. BFC Daugavpils
  8. Metta/LU Riga

 

Peu de surprises au niveau des résultats donc. Le vainqueur n’est autre que le champion sortant et on note toujours un écart important entre les quatre premiers qui luttent pour le titre et les suivants…


Voir aussi : 2015 – Un an de football en Lettonie


Le FC Riga entre en scène

WINTER-Cup4

© Maxime Bonnet / Footballski

Fraîchement promu en Virsliga après une saison 2015 couronnée d’un titre de champion de deuxième division, le FC Caramba/Dinamo Riga n’a pas que validé définitivement son changement de nom, le club a aussi su montrer à ses concurrents qu’il faudra compter sur lui à l’avenir. Le club a consenti à quelques investissements onéreux (tout est relatif) afin d’améliorer sensiblement son équipe. Deux joueurs japonais, un avant-centre et un meneur de jeu, font partie d’un effectif profondément remanié. L’objectif avoué est d’accéder à une place qualificative pour les tours préliminaires de la Ligue Europa.

On notera en particulier les prestations remarquées de leur feu follet Ilja Sadcins. Jeune (21 ans), rapide, le petit ailier gauche est non seulement doté d’une technique au-dessus de la moyenne, mais il se distingue également pour son côté rageur et « lâche rien ». Transfuge du FK Liepaja où il ne jouait pas, le gamin sera à n’en pas douter l’une des attractions de la saison 2016 sur et en dehors des terrains…

Paul Ashworth veut “jouer le titre”

WINTER-Cup3

© Maxime Bonnet / Footballski

Arrivé sur le banc du FK Ventspils au cours de la saison dernière (en Septembre plus exactement), le manager anglais au passé bien connu en Lettonie (3) avait réussi à imprimer sa patte et redresser la barre d’un club habitué à jouer le titre chaque saison. L’édition 2016 de la Virsliga n’échappera pas à la règle et Ashworth a d’ores et déjà déclaré en conférence de presse qu’il comptait jouer le titre cette année et qu’il ne se satisfera pas d’une deuxième place synonyme pourtant de qualification en compétition continentale.

Souhaitons bonne chance à Paul, lui le seul « non-russophone » du championnat (4), et espérons que ces quelques recrues venues du Nigéria sauront élever le niveau de l’équipe, qui n’a justement besoin que de petites retouches pour accrocher le FK Liepaja, le rival du Kurzeme (5).

Les apparitions plus que convaincantes d’un Frenchie

A la surprise générale, le BFC Daugavpils a mis à l’essai pendant cette période de pré-saison un joueur français nommé Farès Ghettas (ex Drancy – CFA). Fraichement débarqué (par -20°C) dans un pays qu’il ne connaît pas, Farès découvre à la fois le football de l’Est et puis Daugavpils, la ville la plus russophone et isolée du pays. Titularisé à plusieurs reprises au poste d’arrière latéral gauche, le joueur de CFA se montre à son aise dans une équipe qui subit les assauts de son adversaire.

Le coach veut le garder, Farès veut rester et se montre prêt à faire des sacrifices financiers pour se lancer dans le monde du football professionnel mais pourtant l’histoire capote, le transfert ne se fera pas. La faute à quoi me direz-vous ? Bah à 100 €, soit le montant du salaire qui lui a été proposé. C’est aussi ça la réalité du football letton. Bref on n’aura pas de représentant français en Virsliga cette année et c’est bien dommage.

Période de tractations

WINTER-Cup1

© Maxime Bonnet / Footballski

Comme vous ne le savez peut-être pas, la période d’enregistrement de nouveaux joueurs en Virsliga s’étendait cette année jusqu’au 6 Mars 2016. Par conséquent, la Winter Cup est non seulement une compétition permettant aux joueurs de se préparer pour la saison à venir, mais aussi pour les clubs et les entraîneurs à faire des essais tactiques, de tester de nouveaux joueurs et de discuter « transfert ».

L’endroit s’y prête également parfaitement. En effet, durant les cinq semaines de compétition, toutes les équipes jouent les unes après les autres à raison d’un match par jour (avec parfois des périodes de repos) au sein d’un même et unique complexe sportif. C’est donc l’occasion rêvée pour l’ensemble des protagonistes du football letton de se rencontrer, de discuter et d’étudier ce qui se fait chez le concurrent. Et pour Footballski c’était également le bon moment pour se montrer et prendre les bons contacts.

Le “craquage” complet du Skonto Riga

Avant de revenir sur la rétrogradation pure et simple du club, je souhaitais également partager avec vous l’un des événements marquants de cette édition 2016 de la Winter Cup: le pétage de plomb du coach géorgien du Skonto Riga : Tamazs Pertia. Jugez-en plutôt par la vidéo que je vous ai retrouvée (à partir de la minute 2.30).

On y voit Tamazs Pertia s’en prendre à un membre du staff du FK Liepaja suite à un tacle appuyé d’un joueur du Skonto Riga sur son un adversaire. Exclu par l’arbitre, Pertia fait de la résistance et va même jusqu’à « inviter » son ennemi du moment à le rejoindre à l’extérieur du complexe sportif afin de régler leur différend entre hommes. Heureusement que Maris Verpakovskis (en président calme et posé du FK Liepaja qu’il est), est intervenu et a empêché le membre de son staff de quitter l’enceinte du stade. Bref, on savait que dans le Caucase on avait le sang chaud, mais de là à engendrer une interruption de match de près de trois minutes…

Le Skonto Riga a été relégué administrativement le 11 Février dernier en deuxième division.

Mauvaise nouvelle pour Tamazs Pertia, l’an prochain il aura certainement plus de mal à trouver une « grande gueule à sa hauteur ». En effet, criblé de dettes (6), le Skonto Riga a été relégué administrativement le 11 Février dernier en deuxième division. Il va sans dire que cette décision retentissante a fait du bruit dans le pays tout entier tant le club aux quatorze titres consécutifs entre 1991 et 2004 (record européen en la matière) a marqué la naissance du football dans la Lettonie indépendante.

Notons pour terminer que le club invité à rejoindre la Virsliga en lieu et place donc du Skonto Riga se nomme Rigas Futbola Skola (appelé communément ici en Lettonie RFS). Troisième de deuxième division (appelée SYFORM 1.Liga) l’an dernier, le club a saisi la chance d’intégrer le football professionnel suite au désistement du FK Valmiera, le dauphin du FC Caramba/Dinamo Riga et qui aurait dû donc logiquement être automatiquement promu.

Difficile d’envisager quelle sera la trajectoire de ce nouveau venu tardif mais notons simplement que le club s’est montré très actif sur le marché des transferts durant ces trois dernières semaines, avec notamment beaucoup de joueurs du Skonto Riga qui sont arrivés sous forme de prêt. Enfin, proche du maire de Riga, le russophone Nils Usakovs, le club aura à n’en pas douter l’accès à des infrastructures dignes de ce nom, ce qui en Lettonie n’est déjà pas mal… Bonne chance à cette nouvelle équipe et que la saison commence, on en a marre d’attendre !

Maxime Bonnet


Image à la une : © Maxime Bonnet / Footballski

(1)     Le vainqueur s’était vu promettre un chèque-cadeau de l’équivalent de 6 000 € chez Nike. Comble de l’histoire, les deux finalistes étant équipés par Adidas, aucune idée de ce qu’il est advenu du bon d’achat (!).

(2)     Il faut savoir que le FC Caramba/Dinamo Riga est soutenu par un club russe de troisième division, le FC Strogino Moscou. En 2014, lorsque l’idée fut lancée d’intégrer le championnat de Lettonie et d’accéder au professionnalisme, la décision fut prise de racheter la licence au FC Caramba, club champion de troisième division qui a validé son ticket pour la deuxième division. Après un paiement d’environ 20k €, le club est alors racheté et le nom avec !

(3)     Paul Ashworth a déjà entraîné le FK Ventspils entre 2001 et 2003 et le FK Riga en 2004. Il avait également été mandaté par la fédération lettone de football pour aider au développement de son équipe nationale sur différents aspects.

(4)     Disons plutôt non-russophone de naissance car Paul Ashworth, qui a entraîné en Russie vit également avec une femme russophone donc le bonhomme pratique quand même la langue de Pouchkine.

(5)     Kurzeme est l’une des cinq régions de Lettonie et les deux principales villes ne sont autres que Liepaja (la capitale régionale) et Ventspils, deuxième ville de la région par la taille et l’activité économique.

(6)     Difficile de parler chiffres avec précision car l’information est confidentielle, mais on parle de plus de 500k € de dette envers l’Etat letton, notamment par rapport aux charges salariales et patronales.

On était à la Virsliga Winter Cup 2016 en Lettonie
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Maxime Bonnet

Maxime Bonnet

Français vivant à Riga, en Lettonie.

pays de l'auteur footballski

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
© pgwear
Semaine #10 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups

Vous êtes fans du foot de l'est et cherchez à savoir ce qu'il se passe ce week-end ? Vous voulez découvrir ces pays et cherchez...

Fermer