#9 Les trophées Footballski

© metalist.ua
Hadrian Stoian
Hadrian Stoian - Publié le 22 février 2016

Neuvième numéro des Trophées Footballski. Chaque semaine, nous revenons à travers ces quelques catégories sur ce qui se fait de mieux dans nos championnats, et voici le second arrivage de la deuxième partie de saison.

LE FRANÇAIS DU WEEK-END : Damien Le Tallec

Damien Le Tallec s’illustre en français du week-end avec son entrée en matière tonitruante au Zvezda, où il est le premier français (bi-nationaux exclus) à officier sous leur maillot. Pour son premier match, Le Tallec se montre de la plus belle des manières en inscrivant son premier but lors de la victoire 2-1 de son équipe contre le FK Mladost. L’essayer, c’est l’adopter.

LE JOUEUR DU WEEK-END : Marek Bakos

Ce Slovan Liberec – Jablonec promettait du spectacle. Un spectacle assuré par un homme, le buteur slovaque du Slovan, Marek Bakos.

Joueur-cadre du Slovan Liberec, Marek Bakos l’est encore plus depuis cet hiver et les départs de Pavelka en Turquie et de Sural chez le concurrent pragois qu’est le Sparta. Ainsi, le slovaque frappa par deux fois dès les trente premières minutes de jeu du derby. Deux buts bien aidés par les très grandes largesses défensives de l’adversaire du jour. Si Jablonec se reprend durant la seconde période en revenant au score après un penalty de Tecl et une tête bien placée de Kylesa, c’est bien notre buteur slovaque qui a le dernier mot en reprenant parfaitement un centre en retrait dans les dernières minutes du match. Une prestation que le joueur a dédiée à son compatriote et ancien coéquipier de Plzen, Marian Cisovsky, qui souffre d’une maladie grave, la sclérose latérale amyotrophique.

LE BUT DU WEEK-END : Gojko Cimirot


Le but du week-end nous vient de Grèce avec ce patator de Gojko Cimirot qui a permis au PAOK de revenir à 1-2, pour finalement voir l’équipe de Salonique faire match nul 2-2 face au Panathinaikos. Un but important qui permet d’éviter le pire, notamment pour un Igor Tudor plus que jamais menacé.

LE TIFO DU WEEK-END : Gornik Zabrze vs. Ruch Chorzow

torcida-zabrze

torcida.eu

Ce week-end c’était derby en Silésie entre le Gornik Zabrze et le Ruch Chorzow ! Défait lors de ce match, le Gornik Zabrze, bon dernier du championnat, a tout de même reçu le soutien de ses ultras, ainsi que celui de 1 000 supporters du GKS Katowice et une centaine de Dębica venus en amis. À noter également la présence d’une centaine de membres de la Torcida Split qui était présents avec les ultras locaux, les Croates étant en effet sur place pour un tournoi organisé par des membres de la Torcida Zabrze avant ce derby. Un match marqué par ce très beau tifo des ultras locaux et cette banderole « Wielka Machina Zabrzańskiej Torcidy » soit « La grande machine de la Torcida Zabrze » en VF. Un tifo resté pas moins de 37 minutes dans les tribunes!

L’IMMIGRÉ DU WEEK-END : Artur Ionita

Le milieu moldave a conclu d’une frappe splendide le derby de Vérone, remporté 3-1 par son club, le Hellas. Miné par les blessures depuis son arrivée au club la saison passée et opéré cet été, Ioniţă n’a plus connu l’infirmerie depuis quelques mois et ça se ressent. Incontournable depuis la reprise, déjà buteur lors du match fou face à l’Inter (3-3), il devient l’une des pièces maîtresses de l’opération maintien du Hellas (8 points lors des 5 derniers matchs) et est entré dans les cœurs avec ce bijou inscrit lors du derby. En partance depuis cet hiver, on annonce déjà un possible transfert vers le Napoli pour cet été.

LA POLÉMIQUE DU WEEK-END : Des défenseurs achetés au Concordia Chiajna ?

Tudor, gest incredibil la Dinamo - Chiajna 4-0! Ce i-a spus antrenorului Falub şi nu s-a auzit la TV: "Vezi că fundaşii tăi centrali sunt blat!". Antecedentele lui Tincu şi Mamele cu Dinamo | EXCLUSIV

« Tu vois pas que tes défenseurs sont vendus? Ils cherchent le rouge à chaque action! » C’est par cette phrase surprenante qu’Alexandru Tudor, l’arbitre du match Dinamo-Chiajna, est venu interpeller Adrian Falub, entraîneur du Concordia. Nous sommes alors à la 33e minute de jeu et le Dinamo ne mène encore que 1-0, mais la défense centrale des visiteurs a déjà fait montre d’une passivité étonnante. La suite du match donne raison aux doutes exprimés par l’arbitre. Le Dinamo s’impose au final 4-0, grâce notamment au niveau affligeant des centraux adverses Mamele et Tincu, pour la plus grande fureur de leur entraîneur, qui a donné de la voix (et du poing) sur son banc.

Si la polémique est réelle, c’est que Mamele et Tincu n’en sont pas à leur première contre-performance face au Dinamo. En 2012, Mamele qualifiait le Dinamo sur un but son camp, avant d’offrir le penalty de la victoire l’année suivante, toujours en coupe. La même année, il était suspendu face au Dinamo en championnat après avoir reçu un rouge douteux lors du match précédent. Quant à Tincu, il a lui aussi marqué contre son camp en faveur du Dinamo en 2012, avant d’être suspendu de la même manière l’année suivante face aux Bucarestois. Il n’en faut pas plus pour que les médias s’emparent de l’affaire. Quoi qu’il en soit, la Ligue et la Fédération pourraient donner suite à l’affaire, M. Tudor ayant consigné dans son rapport de match ses étonnantes observations partagées avec la banc du Concordia Chiajna.

Aujourd’hui, Mamele se défend en attaquant M.Tudor, l’accusant d’avoir ouvertement supporté les joueurs du Dinamo pendant le match.

LE MATCH DU WEEK-END : Ludogorets vs. Levski Sofia

C’était le match du week-end en Bulgarie. Le leader Ludogorets recevait dans un stade garni de 9000 personnes son dauphin, le Levski Sofia de Mehdi Bourabia. Un match important où la hiérarchie fut respectée avec une victoire de Ludogorets deux buts à un, grâce à des réalisations de Wanderson et Lucas Sasha tandis que le slovaque Prochazka est le buteur pour le Levski. Avec cette victoire, Ludogorets passe à 6 points du second et voit le Levski Sofia relégué à la quatrième place.

La rédaction de Footballski


Image à la une : © metalist.ua

#9 Les trophées Footballski
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Hadrian Stoian

Hadrian Stoian

Roumain d'adoption, souvent aperçu une Timișoreana à la main près de Ghencea. Stelist convaincu, amoureux d'un football roumain authentique et désuet. Jamais objectif vis à vis du Dinamo.

pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
© levski.bg
On a discuté avec Mehdi Bourabia, milieu de terrain du Levski Sofia

En Bulgarie depuis un an après quelques galères, le milieu de terrain français Mehdi Bourabia a connu une progression fulgurante...

Fermer